Edzard Ernst

Language :anglais, allemand
Gender :masculin
Note :
Médecin. - Directeur du Department of complementary medicine, School of postgraduate medicine and health sciences, University of Exeter, Exeter, Grande-Bretagne (en 2005)
Variants of the name :Eduard Ernst
Ezard Ernst
ISNI :ISNI 0000 0000 7955 994X

Occupations

Auteur du texte2 documents

  • Médecines alternatives

    le guide critique

    Material description : XX-504 p.
    Note : Note : Notes bibliogr. Index
    Edition : Paris : Elsevier , 2005
    Traducteur : Kraus Biomédical

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39915544k]
  • Médecines douces

    info ou intox ?

    Material description : 1 vol. (407 p.)
    Note : Note : Bibliogr. p. 391-394
    Edition : Paris : Cassini , 2014
    Auteur du texte : Simon Singh
    Traducteur : Marcel Blanc (journaliste scientifique)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb438589163]

Pages in data.bnf.fr

Related authors

This page in data.bnf.fr lab

  • This experimenting space presents innovating visualizations of data.bnf.fr data: diagrams, timelines, maps. This data is available and freely usable (Open license), in RDF or JSON.

Sources and references

Sources

Variants of the name

  • Eduard Ernst
  • Ezard Ernst

Wikipedia Biography

  • Edzard Ernst, né à Wiesbaden le 30 janvier 1948, est un médecin naturalisé britannique, formé en Allemagne et en Autriche à la médecine physique et de réadaptation, à l'homéopathie et à la chiropraxie, professeur de médecine complémentaire à l'université d'Exeter (Royaume-Uni).Edzard Ernst a participé à de nombreuses publications médicales et scientifiques dans le domaine des médecines non conventionnelles : homéopathie, ostéopathie, phytothérapie, médecine chinoise, Reiki, etc. D'origine allemande, il est naturalisé britannique depuis 1999.Ernst a été accusé par le secrétaire privé du Prince Charles d'avoir rompu un accord de confidentialité concernant le rapport Smallwood de 2005. L'enquête réalisée par l'Université Exeter a été très désagréable pour lui et bien qu'elle ait accepté son innocence, il dit être devenu persona non grata et ses financements ont été coupés. En 2011 il se retire 2 ans avant la fin de son poste. Ernst a eu plusieurs conflits avec le Prince Charles, l'accusant de vendre des remèdes de détoxication douteux à base de plantes (pissenlit, artichaut), sans fondement scientifique et d'être un (marchand de poudre de perlimpinpin).

Closely matched pages