Pier Luigi Bersani

Pays :Italie
Langue :italien
Sexe :masculin
Note :
Homme politique italien. - A été député, président de la région Emilie-Romagne, parlementaire européen ; secrétaire du Parti démocratique Italien (2009-)
Autre forme du nom :Pierluigi Bersani
ISNI :ISNI 0000 0000 5160 2037

Ses activités

Auteur du texte1 document

  • Viaggio nell'economia italiana

    Description matérielle : IX-148 p.
    Description : Note : Bibliogr. p. 135-145
    Édition : Roma : Donzelli ed. , 2004
    Auteur du texte : Enrico Letta
    Éditeur scientifique : Lelio Alfonso

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39920169t]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Pier Luigi Bersani

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

Autre forme du nom

  • Pierluigi Bersani

Biographie Wikipedia

  • Pier Luigi Bersani, né le 29 septembre 1951 à Bettola, est un homme politique italien, membre du Parti démocrate (PD). Membre du Parti communiste italien (PCI), puis des Démocrates de gauche (DS), il devient président de l'Émilie-Romagne en 1993. Trois ans plus tard, il est nommé ministre de l'Industrie après la victoire du centre-gauche aux élections générales de 1996, puis ministre des Transports en 1998.Député d'opposition au président du Conseil, Silvio Berlusconi, entre 2001 et 2004, il est élu cette année au Parlement européen. Il est, par la suite, nommé ministre du Développement économique après le retour au pouvoir du centre-gauche, en 2006, et assume cette charge jusqu'en 2008, après la large victoire de la droite aux élections anticipées. L'année suivante, à l'issue d'une élection ouverte à tous les Italiens, il devient secrétaire du Parti démocrate (PD).En 2012, candidat aux primaires de l'alliance Italie. Bien commun, il s'impose, étant ainsi investi candidat à la présidence du Conseil pour les élections générales de février 2013. Lors du scrutin, sa coalition obtient la majorité absolue des sièges à la Chambre des députés, mais ne semble disposer que de la seule majorité relative au Sénat de la République. Il est cependant chargé, le mois suivant, de trouver une majorité dans le dessein de former le prochain gouvernement italien, mais échoue.Il démissionne du secrétariat du PD le 19 avril suivant, ayant échoué par deux fois à faire élire le candidat du parti à la présidence de la République.

Pages équivalentes