BnF
BnF

Christine Nilsson (1843-1921)

Image from Gallica about Christine Nilsson (1843-1921)
Country :
Gender :
feminin
Birth :
Death :
Note :
Soprano suédoise
ISNI :

Occupations

Auteur du texte adapte2 documents

  • Contenu dans : Les Arabesques, thèmes choisis ornés et variés pour piano

    Airs Suédois de Melle C. Nilsson. - [6]

    Material description : In-fol., 6 fasc.
    Edition : [1872] Paris Heugel

    [catalogue]
  • Contenu dans : Miniatures, collection de petites transcription pour piano, très faciles et sans octaves sur les opéras en vogue, mélodies et danses célèbres etc.

    Airs Suédois. Jeunesse et les Roses. - [45]

    Material description : In-fol., 93 fasc.
    Edition : [1880-1899] Paris Heugel

    [catalogue]
Loading information

Soprano1 document

Loading information

Chant1 document

  • Mignon, opéra en 3 actes, paroles de Michel Carré et Jules Barbier, transformé en grand opéra avec récitatifs, 2° Acte [morceaux modifiés ou intercalés à Londres au Théatre Royal italien Drury-Lane, par Mmes Volpini, Trebelli, Christine Nilsson]

    Material description : In-fol., 8 fasc.
    Note : Note : Paroles franc. ital. all.
    Edition : [1872] Paris Heugel et C.ie
    Auteur ou responsable intellectuel : Auguste Bazille (1828-1891)
    Auteur du texte : Michel Carré (1822-1872)
    Compositeur : Ambroise Thomas (1811-1896)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb432987557]
Loading information

Documents about this author

Documents about the author Christine Nilsson (1843-1921)

Pages in data.bnf.fr

Related authors

This page in data.bnf.fr lab

Sources and references

Sources for the record

  • Grove 6
    Kutsch 3

Variant of the name

  • Kristina Nilsson (1843-1921)

Wikipedia Biography

  • Christine Nilsson est une chanteuse d’opéra suédoise, née le 20 août 1843 à Sjöabol près de Växjö et décédée le 22 novembre 1921 à Växjö. Elle fait ses débuts à Paris en octobre 1864 dans Violetta de La Traviata, puis dans la reine de la nuit dans la Flûte enchantée. En 1868, elle participe à la création de Hamlet d’Ambroise Thomas. L’année suivante, elle chante Lucie de Lammermoor au Covent Garden. Après une tournée en Amérique, elle abandonne les rôles d’agilité pour ceux de soprano lyrique. Elle retourne à New York où elle inaugure le nouveau Metropolitan le 22 octobre 1883 dans le rôle de Marguerite de Faust. Elle épouse en secondes noces le comte Vallejo y Miranda, chambellan du roi d’Espagne en 1887 et prend une retraite définitive en 1891. Sa voix était d’une pureté cristalline, souple, agile et juste dans tous les registres. Elle est l’exacte contemporaine d’Adelina Patti dont elle est la grand rivale.

Closely matched pages

Last update : 21/02/2014