Henri-Alfred Darjou (1832-1874)

Illustration de la page Henri-Alfred Darjou (1832-1874) provenant de Wikipedia
Pays :France
Sexe :masculin
Naissance :Paris, 1832
Mort :Paris, 1874
Note :
Peintre et dessinateur, auteur de dessins aquarellés. - Fils de Victor Darjou (1804-1877)
Domaines :Peinture
Autre forme du nom :Alfred-Henri Darjou (1832-1874)
ISNI :ISNI 0000 0000 6661 5586

Ses activités

Dessinateur du modèle24 documents24 documents numérisés

  • La belle Hélène. Revue humoristique des théâtres

    [estampe]

    Description matérielle : 1 est. : gravure sur bois ; 12 x 18 cm (él. d'impr.)
    Description : Technique de l'image : estampe. - gravure sur bois de bout. - bois
    Note : Illustration datée d'après la représentation du spectacle
    Édition : [Paris] : [s.n.] , [1864]
    Graveur : Octave-Édouard-Jean Jahyer (1826-1...)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb412850433]
  • [Don Carlos]

    [estampe]

    Description matérielle : 1 est. : 40 x 30 cm (f.)
    Description : Technique de l'image : estampe. - gravure sur bois de bout. - bois
    Note : Extrait de "Le journal amusant" n°593, du 11 mai 1867
    Édition : [Paris] : ["Le journal amusant"] , [1867]
    Graveur : Firmin Gillot (1820-1872)
    Dessinateur du modèle : Georges Lafosse (1844-1880)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb41450425s]
  • [Don Carlos]

    [estampe]

    Description matérielle : 1 est. : 40 x 30 cm (f.)
    Description : Technique de l'image : estampe. - gravure sur bois de bout. - bois
    Note : Extrait de "Le journal amusant" n°593, du 11 mai 1867
    Édition : [Paris] : ["Le journal amusant"] , [1867]
    Graveur : Firmin Gillot (1820-1872)
    Dessinateur du modèle : Georges Lafosse (1844-1880)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb414504202]
  • [Don Carlos]

    [estampe]

    Description matérielle : 1 est. : 40 x 30 cm (f.)
    Description : Technique de l'image : estampe. - gravure sur bois de bout. - bois
    Note : Extrait de "Le journal amusant" n°593, du 11 mai 1867
    Édition : [Paris] : ["Le journal amusant"] , [1867]
    Graveur : Firmin Gillot (1820-1872)
    Dessinateur du modèle : Georges Lafosse (1844-1880)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb41450400f]
  • [Don Carlos]

    [estampe]

    Description matérielle : 1 est. : 40 x 30 cm (f.)
    Description : Technique de l'image : estampe. - gravure sur bois de bout. - bois
    Note : Extrait de "Le journal amusant" n°593, du 11 mai 1867
    Édition : [Paris] : ["Le journal amusant"] , [1867]
    Graveur : Firmin Gillot (1820-1872)
    Dessinateur du modèle : Georges Lafosse (1844-1880)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb414503930]

Illustrateur13 documents10 documents numérisés

Lithographe6 documents4 documents numérisés

  • Les Plaisirs de Baden : Album de trente lithographies

    [estampe]

    Description matérielle : 1 album (couv. page de titre, front, 30 pl.) : lithographie ; 28 x 20 cm
    Description : Technique de l'image : estampe. - lithographie
    Note : Les trente pl. de l'album dont la page de titre est le n° 19.593. Chacune d'entre elles comporte généralement deux images superposées à l'intérieur d'un tr. c. aux angles arrondis, lui-même à l'intérieur d'un double tr. c. La signat. de l'artiste se lit en bas, à g. ou à dr., à l'intérieur du tr. c. aux angles arrondis. Quelques-unes portent des n.os lithographiés sans rapport avec la série elle-même mais plutôt avec l'oeuvre de Darjou. - Dans la marge sup. : "Les Plaisirs de Bade". Elles sont toutes sans n° de série, coloriées à la main et en partie vernissées, sauf la pl. 5, dont la collection contient également une épr. en noir avec le n° 5 dans la marge sup., en haut et à dr. (n° 19.599). Les légendes que les images illustrent fort exactement sont les suivantes : 19.596. - "De Paris à Strasbourg, première classe, grande vitesse. - Quel somme !!..." et "La vue du pont de Kehl... nouveauté pleine d'intérêt..." ; 19.597. "Où faut-il vous conduire, meinher [sic] ... à l'Hôtel du Soleil d'Or... ou du Lion d'Or... ou du Cheval d'Or ?... [etc.]" et "Ce n'est pas que le fiacre Badois soit de la première jeunesse..., mais il nous donne au moins le temps d'admirer (Note d'un touriste)" ; 19.598. "Malheureusement nous avons la douane !! [etc.]" et "Indécision sur le choix d'un Hôtel à Bade", (un touriste littéralement assailli par des portiers d'hôtels) ; 19.600 (pl. 5, épr. coloriée). "Salut !! Comment, tu viens à Bade dans cette tenue [celle d'un pèlerin sportif]..., mais mon cher, tu n'y resteras pas vingt-quatre heures !!..." et "A Bade et tout le long des bords du Rhin, on se lève en musique, on mange en musique... et on se couche même en musique !..." ; 19.601. "Mon cher ami, voilà tout ce que j'ai pu vous trouver comme traversin [etc.]" et "Comment farceur !... tu viens à Bade, et tu t'en vas sans prendre les eaux ? - Tiens ! je ne savais seulement pas qu'il y en avait !..." ; 19.602. "Arrivée à Bade..., la première visite est pour le vieux château" ; 19.603. "Les fidèles de Bade : Moi, je viens aux eaux... parce que ça me fait maigrir !... Et moi, parce que ça me fait engraisser !..." et "Une méprise incurable" (un touriste qui prend, à cause de sa casquette, un Allemand pour un employé de chemin de fer) ; 19.604. "Ils sont tous si bons ! et on y est si bien traité en prince !..." et "On dit que ventre affamé n'a pas d'oreille !... merci !..." (Réflexion d'un touriste qui souffre d'entendre un orchestre de brasserie pendant son repas) ; 19.605. "Qu'est-ce que c'est que ce gros instrument là ?... un tuyau de poële - Ca doit être un saxofonne [sic] perfectionné, pour vous tenir chaud en hiver..., avec accompagnement de musique..." et "Le Postillon. - Le prix de la promenade est de quatre florins, vous me donnez vingt francs..., je vous rends deux thalers, quinze gros, un florin, dix-neuf kreutzers, [...], cela fait-il votre compte, mon bourgeois ?..." ; 19.606. "Surtout, rapportez-moi un biblot [sic]..., un souvenir..., la moindre des choses..., ils sont bons les amis ! voilà comment on finit par se trouver chargé !" ... et "Par un temps de pluie..., j'ai essayé de parler allemand..., je suis sûr que c'est ça... qui m'a en...rhu...mé !..." ; 19.607. "Que je suis fâché d'avoir acheté des jambons de Mayence !!..." dit un touriste poursuivi par des chiens, et "Tiens !... ce monsieur qui était venu pour prendre les eaux..., - Eh bien... Il a pris tout le contraire... une allemande !..." ; 19.608. "Elle est bien jolie, cette Allemande !... [etc.]" et "Question de goût..., comment trouve-tu [sic] mon chapeau tyrolien ?... -. Pas mal... mais j'aime mieux un toquet hongrois !..." ; 19.609. "Paysans et paysannes badois. A l'usage des touristes amoureux du pittoresque - chapeau à terrasse [etc.]" ; 19.610. "Fort joli, le costume des étudiants !... mais pourquoi diable s'entêter à garder des bottes de récureurs [etc.]", "Type allemand, pouvant servir pour un major [etc.]" et "Le vin du Rhin... un peu clairet [etc.]" ; 19.611. "Amour propre Les chevaux allemands sont bons... mais ils sont un peu grands !... - C'est peut être bien toi qui es trop petit, etc." et "Voisin et Voisine. - Si c'était le poétique Allemand que j'ai rêvé ?...". 19.612 : "Air connu. - N'allez pas..., n'allez pas... dans la forêt noire : Et c'est justement ce que tout le monde s'empresse de faire !..." ; 19.613. "La rivière La Mürg. Mais pourquoi n'y a-t-il pas d'eau dans cette rivière ?... - Ça donnait trop d'humidité... et on s'en est plaint !..." ; 19.614. "On peut varier ses plaisirs..., et profiter du séjour du photographe Carjat, pour faire faire son portrait dans le costume le plus pittoresque !..." et "L'avis de ces Messieurs Ah ! si Bade avait seulement une exposition de peinture !... C'est moi qui n'enverrais plus au salon de Paris !..." ; 19.615. "L'Allemagne et ses valseurs... feraient oublier bien des peines !..." et "Les parties à ânes ont bien aussi leurs charmes" ; 19.616. La Lorette. - "Monsieur..., peut-on entrer au bal des fleurs ?... L'Huissier. - Non, Mesdames..., les camélias sont les seules fleurs qui n'entrent pas ici !..." et "Visiter la Librairie des soeurs Marx. Le Cabinet de lecture est si bien assorti de journaux et de romans, que des lecteurs fanatiques oublient de se promener..., de prendre les eaux... et même de manger !..." ; 19.617. "Devant le Palais de la Conversation. - Et dire qu'il y a des gens qui vont... n'importe où... pendant qu'on peut prendre ici de si excellentes glaces, avec accompagnement de musique autrichienne", "Ou bien encore [image du bas], entendre interpréter, par vos plus célèbres artistes parisiens, une pièce dont on a la primeur !..." ; 19.618. Après deux heures de la plus pénible ascension..., le voyageur arrivé à la Tour lit, avec un plaisir plus ou moins vif, cette pancarte : "Les personnes qui désireraient visiter l'intérieur de la tour, sont prévenues que les clefs sont déposées au bas de la montagne... chez l'aubergiste de la Licorne..., qui les accompagnera... et "Souvenir d'auberge. - Puisque tu as fait la bêtise d'égarer mon moule à plum-pudding, tu vas monter dans la chambre de la petite dame du n° 7..., et si elle n'y est pas... tu me descendras sa toque espagnole !..." ; 19.619 : "Si l'eau chaude de la Trinkhalle vous laisse froid..., vous pouvez prendre du petit lait, ou du kirsch de la forêt noire, ou bien encore un biblot [sic] quelconque..., le tout au plus juste prix !..." ; 19.620. "Du vin du Rhin..., du jambon de Wesphalie..., des truites de Bade..., de la musique autrichienne..., un public anglais et un cuisinier français !... adorable !" ; 19.621 : "La table d'hôte. Aimable réunion... où il se trouve toujours au dessert, une demoiselle à marier..." et "Tu aimes donc bien fumer dans ces grandes machines là ?... Une longue pipe Non, pas précisément... mais c'est tellement couleur locale !..." ; 19.622. Aux courses "Nous sommes à Iffezheim, on se croirait à Chantilly !..." et "Du champagne Clicquot, comme s'il en pleuvait... histoire d'humilier le vin du Rhin !... et puis c'est si bon !..." ; 19.623. Ne pas manquer en revenant de la forêt noire de s'arrêter à l'auberge ayant pour enseigne à la cor de chasse... l'aubergiste a eu la chance de voir sa tête "chargée par le plus spirituel de nos sculpteurs français... (l'amitié de Dantan est un bienfait des dieux). - Je vous recommande de vous faire servir de l'excellent vin du Rhin [etc.] et "Les chasses, à Bade, n'offrent qu'un inconvénient..., c'est qu'on est obligé de rapporter trop de gibier !..." ; 19.624. "Et, avant de partir, ayant fait dignement les choses..., on vous reconduit en musique !..." et "Le retour à Paris - Sapristi !... j'ai oublié à Bade le petit balai de bouleau que j'avais acheté dans la forêt noire !... J'ai bien envie d'aller le chercher !..." ; 19.625 : "Conclusion. - Si les eaux de Bade ne m'ont pas fait de bien... elles t'ont fait aimer la musique allemande... c'est toujours ça !...", dit un mari à sa femme au piano, et "Qu'est-ce que tu as rapporté d'Allemagne ?... - Une grande envie d'y retourner !..."
    Note sur le sujet : Description du front. : Des promeneurs, civils et militaires, de tous pays, devant le Palais de la Conversation. Au premier plan, les symboles des plaisirs de Bade : violons, bocks, poissons, bouteilles de vin du Rhin, casquette militaire, sabre, etc

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb41525678p]
  • Rien n'est sacré pour un sapeur!... Chansonnette bouffe chantée par Mademoiselle Thérésa

    Description matérielle : 1 est. : lithogr. ; 33 x 25 cm
    Description : Technique de l'image : estampe. - lithographie
    Note : Couv. de la partition d'une chanson (paroles de L. Houssot, mus. de A. de Villebichot). - Daté d'après la raison sociale et l'adresse de l'éd. . - Fonds du Conservatoire
    Édition : Paris : Gambogi frères, éditeurs, rue de Richelieu 112 (Maison Frascati) , [entre 1864 et 1868]

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39626827r]
  • Théâtre des Bouffes-Parisiens. Didon. Opéra-bouffe en deux actes et un prologue... Paroles de M. Ad. Belot. Musique de Blangini fils

    [affiche]

    Description matérielle : 1 estampe : lithographie ; 0,65 x 0,50 m
    Description : Technique de l'image : estampe. - lithographie
    Note : Création au théâtre des Bouffes-Parisiens le 5 avril 1866
    Édition : [Paris] : J. Hiélard éditeur , [DL 1866]

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb42223954n]
  • Théatre des Fantaisies Parisiennes. Le Chevalier Lubin, opéra-comique en un acte. Partition, piano & chant [...]. Musique de A. Boeldieu. Maison artistique 8, rue Ollivier en face N.D. de Lorette, rue Fléchier, 2. H.L. d'Aubel édit[eu]r

    [affiche]

    Description matérielle : 1 est. : lithographie, gravure imprimée en noir sur papier coul. collée affiche texte ; 70 x 54 cm
    Description : Technique de l'image : estampe. - lithographie
    Sources : WILD n°293 (variante avec mention "Imp. Bertauts"
    Édition : [S.l.] : [s.n.] , [DL 1865]
    Lithographe : Georges Lafosse (1844-1880)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40295751q]
  • Les Plaisirs de Baden

    Description matérielle : In-4, 30 pl.
    Édition : Paris : La Charivari et Hautecoeur frères , [v. 1861]

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40356346m]

Dessinateur3 documents2 documents numérisés

  • Montagnards [de Sobrier]

    [dessin]

    Description matérielle : Dessin à la mine de plomb, aquarelle et rehauts de blanc sur papier brun : 22,2 x 18,6 cm
    Description : Technique de l'image : dessin. - mine de plomb. - aquarelle. - gouache
    Note : Dédicace précédant la signature : "au camarade Alfred Pau [?]"
    Édition : , 1848
    Collectionneur : Hippolyte Destailleur (1822-1893)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40312204m]
  • Théâtre impérial de l'Opéra-Comique, Le premier jour de bonheur,...

    acte deuxième, scène IV, [estampe]

    Description matérielle : 1 est. : 16 x 23 cm (im.)
    Description : Note : Daté d'après la représentation du spectacle
    Édition : [Paris] : [s.n.] , [1868]
    Graveur : Charles Maurand (1824-1904)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb42667895f]
  • Contenu dans : [Recueil. Couvertures d'almanachs comiques]

    Almanach comique illustré.... - [4]

    Description matérielle : 66 pl. : formats divers
    Description : Technique de l'image : estampe. - lithographie
    Sources : IFF19, Cham (Amédé de Noé, dit), p. 239. 33. Soixante couv. d'Almanachs comiques, 1846-1870
    Édition : , 1846-1874
    Dessinateur : Théodore Maurisset (1803-1860)

    [catalogue]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Henri-Alfred Darjou (1832-1874)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Autre forme du nom

  • Alfred-Henri Darjou (1832-1874)

Biographie Wikipedia

  • Henri-Alfred Darjou (né en 1832 à Paris, mort en 1874 à Paris) est un peintre et dessinateur français.Fils du portraitiste Victor Darjou (1804-1877), Alfred Darjou étudie avec son père et Léon Cogniet et expose pour la première fois au Salon de 1853.Sa représentation d'une exécution des Fédérés est souvent utilisée pour illustrer la Commune de Paris.

Pages équivalentes