Louis d' Orléans (duc, 1703-1752)

Image non encore disponible
Pays :France
Sexe :masculin
Naissance :Versailles, 04-08-1703
Mort :Paris, 04-02-1752
Note :
Fils du Régent Philippe d'Orléans (1674-1723) et père du duc Louis Philippe d'Orléans (1725-1785). - Duc de Chartres, puis (décembre 1723) duc d'Orléans. - Epouse le 18 juin 1724 Auguste-Marie-Jeanne, princesse de Bade (1704-8 août 1726). - Retiré à l'abbaye de Sainte-Geneviève en 1742
ISNI :ISNI 0000 0000 5141 2866

Ses activités

Collectionneur3 documents

Destinataire de l'envoi2 documents

Ancien possesseur1 document1 document numérisé

  • El Reyno de Valencia dividido en sus dos Goviernos que son Valencia y Orihuela y dos Tenencias que son Xativa y Castellón

    Description matérielle : 1 carte : 55,5 x 104 cm
    Description : Note : Le nord est orienté à droite. - Note manuscrite en bas à gauche : "Cette carte m'a été donnée par Mr. le Duc d'Orléans, le 15 décembre 1740"
    Échelle : 5 leguas españolas de una hora de camino 20 i un grado [= 8,2 cm]
    Édition : [S.l.] : [s.n.] , [après 1693]
    Annotations manuscrites : Jean-Baptiste Bourguignon d' Anville (1697-1782)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb41154616t]

Dédicataire1 document1 document numérisé

  • Attributions diverses selon les manuscrits et les éditions

    Ouvrage de piété catholique, première moitié du XVe s., composé de 114 chapitres en 4 livres : Admonitions à la vie spirituelle, Admonitions à la vie intérieure, De la consolation intérieure, Dévote exhortation à la sainte communion. - Les textes auraient été préparés en 1424, selon un ms. - Très nombreux ms : 828 connus entre 1424 et la fin du XVIe s., dont 664 en latin et les autres en traductions dans diverses langues. - Très nombreuses éditions imprimées

    Ne comprend pas le Pseudo livre II du codex Bambergensis, ni "l'addita pollingana" (ch. 19-21 du Livre IV figurant dans quelques ms). - Dans le codex Scotensis "Renovamini autem spiritu mentis vestrae" et "De recognitione propriae fragilitatis", attribués à Thomas a Kempis, figurent comme Livres V et VI

    De imitatione Christi avec Louis d' Orléans (duc, 1703-1752) comme dédicataire

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Louis d' Orléans (duc; 1703-1752)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Oraison funebre de tres-haut, tres-puissant et tres-excellent prince, Louis d'Orleans, duc d'Orleans, premier prince du sang, prononcée dans le college général des Jacobins, rue Saint Jacques, le 27 mars 1752. par le R. P. Renaud, docteur de Sorbonne, prédicateur ordinaire du Roy, & de Sa Majesté polonoise, 1752
  • Larousse XXe s.
    Hoefer

Biographie Wikipedia

  • Louis Ier d’Orléans, duc d'Orléans, dit « le Pieux », surnommé aussi « le Génovéfain », est né à Versailles le 4 août 1703, mort à Paris le 4 février 1752, appartenant à la maison d’Orléans.Il fut titré duc de Chartres (1703-1723), puis devint duc d'Orléans, duc de Valois, duc de Nemours et duc de Montpensier (1723-1752) à la mort de son père. Il fut titré premier prince du sang après la mort d'Henri Jules de Bourbon-Condé (1709).Selon le marquis d'Argenson : « M. le duc d'Orléans a toujours été outré en tout. Dans sa jeunesse [...] il aima les femmes avec passion, et sans réfléchir aux risques que courait sa santé. Plus tard, il voulut se mettre à la tête des houssards et faire une guerre de carabin. Ensuite, il aima la chasse avec fureur. Enfin, s'étant adonné à la dévotion, il choisit le rôle de Père de l'Église et d'anachorète. » (Journal, juillet 1742)

Pages équivalentes