Nana Patekar

Image non encore disponible
Pays :Inde
Sexe :masculin
Note :
Acteur
ISNI :ISNI 0000 0001 1443 7893

Ses activités

Acteur2 documents

  • Fantômes

    Description matérielle : 1 DVD vidéo monoface double couche zone 2 (1 h 56 min) : 16/9, coul. (PAL), son., surround (Dolby)
    Description : Note : Interdit à la location
    Édition : [Paris] : Bodega films [éd.] ; [Boulogne-Billancourt] : GCTHV [distrib.] , [DL 2006]
    Réalisateur : Ram Gopal Varma
    Acteur : Ajay Devgan, Urmila Matondkar
    Scénariste : Lalit Marathe, Sameer Sharma
    Compositeur : Salim Sulaiman

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb401181978]
  • Contenu dans : Salaam Bombay !

    Salaam Bombay !. - Mira Nair, réal., idée orig.. - [1]

    Description matérielle : 2 DVD vidéo monofaces double couche zone 2 (1 h 50 min, 1 h 22 min) : coul. (PAL), son.
    Description : Note : Contient aussi : DVD 2 : entretien avec Mira Nair (sous-titré français) (24 min), fondation Salaam baalak
    Édition : [Paris] : Éd. Montparnasse [éd.] : MGM home entertainment France [distrib.] , [DL 2004]
    Compositeur : L. Subramaniam
    Auteur de l'idée originale : Mira Nair, Sooni Taraporevala
    Scénariste : Sooni Taraporevala
    Acteur : Chanda Sharma, Shafiq Syed

    [catalogue]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Fantômes [Images animées] / Ram Gopal Varma, réal. ; Nana Patekar, act. Bodega films, 2006
  • IMDB (2006-05-30)

Biographie Wikipedia

  • Nana Patekar (नाना पाटेकर) est un célèbre acteur et réalisateur indien né sous le nom de Vishwanath Patekar le 1er janvier 1951 à Murud-Janjira, dans le Maharashtra. Il est le fils du peintre Dankar Patekar et de Sangana Patekar. C'est un ancien élève de l’Institut d’arts appliqués de Sir J. J. de Mumbai. Durant ses études à l’université, il se consacre activement au théâtre. Après l’obtention de son diplôme, il apparaît dans nombre de films des plus grands réalisateurs de Bollywood. Nana Patekar tourne son premier film Gaman (Muzaffar Ali) en 1978. Il a un style qui lui est propre : une manière de déclamer ses répliques et une aisance unique à faire vivre ses personnages. Il tourne dans Mohre (Raghuvir Kul, 1987), Salaam Bombay ! (Mira Nair, 1988) puis il est remarqué par tout Bollywood ainsi que par le public pour son interprétation d'un sinistre parrain de la mafia dans Parinda (Vidhu Vinod Chopra, 1989) pour lequel il remporte le Filmfare Award du meilleur second rôle. En 1992 il reçoit le Filmfare Award du meilleur rôle négatif pour Angaar.En 1994, il remporte le National Film Award du meilleur acteur pour sa performance dans Krantiveer (Mehul Kumar, 1994) pour lequel il est également récompensé du Filmfare Award et du Star Screen Awards du meilleur acteur. Il a reçu une nouvelle fois un Filmfare Award et un Star Screen Awards du meilleur rôle négatif dans Apaharan (Prakash Jha, 2005).Patekar est connu pour ses interprétations saisissantes de rôles très divers : il joue un truand dans Krantiveer, un homme violent dans Agni Sakshi (Parto Ghosh, 1996), un père sourd et muet dans Khamoshi: The Musical (Sanjay Leela Bhansali, 1996) et un schizophrène dans Wajood (1998). Il excelle dans les personnages violents ou inquiétants mais il joue aussi des rôles comiques comme dans Welcome (Anees Bazmee, 2007). Il a été particulièrement remarqué dans les films Shakti (Krishna Vamshi, 2002) dans lequel il interprète un chef de clan intraitable et dans Ab Tak Chappan (Shimit Amin, 2005) où il joue un officier de police chargé officieusement d'exécuter les criminels les plus dangereux de Mumbai.En 1991 il réalise Prahaar: The Final Attack, film qui dénonce la corruption de la police et la mafia et dans lequel il joue en compagnie de Madhuri Dixit. Il est également à l'occasion chanteur de playback, dans les films Yeshwant (1997), Wajood (1998) et Aanch (2003).Il est marié à Neelakanti Patekar et ils ont un fils, Malhar. Il est connu pour sa générosité envers les plus démunis.

Pages équivalentes