Louis-Antoine Beaunier (1779-1835)

Illustration de la page Louis-Antoine Beaunier (1779-1835) provenant de Wikipedia
Pays :France
Langue :français
Sexe :masculin
Naissance :Melun, 15-01-1779
Mort :Paris, 08-1835
Note :
Ingénieur des mines. - Directeur de l'École des mines de Saint-Etienne. - Membre du Conseil d'État
Autre forme du nom :Beaunier (1779-1835)
ISNI :ISNI 0000 0000 1117 6731

Ses activités

Dédicataire1 document1 document numérisé

Cartographe1 document

  • Atlas des concessions du terrain houiller de la Sarre

    Description matérielle : 1 vol. : gr. in-fol.
    Description : Note : Copie de l'original dressée par l'Administration des mines domaniales françaises de la Sarre. - L'original remis à la Prusse en 1817 par le gouvernement de la Restauration a été restitué à la France en 1922 et donné à la Bibliothèque de l'Ecole nationale supérieure des Mines
    Édition : Sarrebruck : [s.n.] , 1810
    Cartographe : Michel-François-Timoléon Calmelet (1782-1817)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40737525q]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Louis-Antoine Beaunier (1779-1835)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Atlas des concessions du terrain houiller de la Sarre [Document cartographique] / par Beaunier et Calmelet, ingénieurs au corps impérial des Mines, 1810
  • DBF [mort le 26 août 1835]
    Notice nécrologique sur M. Beaunier, inspecteur général des mines, par M. de Bonnard, 1836 [mort le 20 août 1835]

Autre forme du nom

  • Beaunier (1779-1835)

Biographie Wikipedia

  • Louis-Antoine Beaunier (1779-1835) est un ingénieur des mines français, fondateur de l'école nationale supérieure des mines de Saint-Étienne, également entrepreneur et l'un des pionniers de l'industrie métallurgique et des chemins de fer.Il est le créateur de la première ligne de chemin de fer en France et en Europe continentale, de Saint-Étienne à Andrézieux.

Pages équivalentes