Tarek Heggy

Country :Égypte
Language :anglais
Gender :masculin
Note :
Études de droit et de gestion. - Intellectuel, ancien président des compagnies Shell en Egypte. - Lauréat du prix Grinzane Cavour en 2008
ISNI :ISNI 0000 0000 8383 7914

Occupations

Auteur du texte2 documents

  • Le djinn radical

    Material description : 1 vol. (139 p.)
    Edition : Paris : l'Harmattan , DL 2010
    Traducteur : Leila Henein

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb42375430z]
  • L'esprit arabe enchaîné

    Material description : 1 vol. (151 p.)
    Edition : Paris : l'Harmattan , DL 2012
    Traducteur : Leila Henein

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb427627954]

Pages in data.bnf.fr

Related authors

This page in data.bnf.fr lab

  • This experimenting space presents innovating visualizations of data.bnf.fr data: diagrams, timelines, maps. This data is available and freely usable (Open license), in RDF or JSON.

Sources and references

Sources

  • Le djinn radical / Tarek Heggy, DL 2010

Wikipedia Biography

  • Modèle:Trop de liensTarek Heggy (طارق حجي, né le 12 octobre 1950 à Port-Saïd, Égypte) est un intellectuel politique libéral et stratège de pétrole égyptien. Ses œuvres extensives prônent les valeurs du modernisme, de la démocratie, de la tolérance, et des droits de la femme au Moyen-Orient, les présentant comme des valeurs universelles essentielles au progrès de la région. Étant l’un des principaux théoriciens libéraux égyptiens contemporains, il a donné des conférences à plusieurs universités à travers le monde, dont Oxford, Melbourne, Sydney, Tokyo, Princeton, Columbia, Berkeley en Californie et celle du Maryland. Grâce à sa connaissance du Moyen-Orient, il a aussi été appelé à parler à divers organismes et think tank (centres de réflexion), tels que la Fondation Heritage (Heritage Foundation), l’Hudson Institute, l’Institut Washington pour la Politique du Proche-Orient (Washington Institute for Near East Policy), la National Endowment for Democracy, l’Institut Américain de l’Entreprise « American Enterprise Institute », la Fondation Carnegie pour la Paix Internationale (Carnegie Endowment for International Peace) et le Conseil des relations étrangères (Council on Foreign Relations).Les thèmes principaux de Tarek Heggy sont les besoins de réformes économique, culturelle, et éducative en Égypte et au Moyen-Orient. Sa voix libérale fait partie d’une petite minorité croissante qui appelle à la critique de soi ainsi qu'à d’énormes réformes, et qui reconnaît ouvertement les échecs de l’idéologie/dogme politique dominant l’Égypte et le monde arabe. De plus, cette voix qualifie les théories de conspiration et la rhétorique emphatique qui envahissent la région de signes de crise culturelle ayant besoin de résolution. Enfin, cette voix appelle au besoin impératif de mettre une véritable fin au conflit israélo-arabe, moyennant une vraie paix entre l’Égypte, les pays arabes et Israël. Tarek Heggy châtie une grande partie des médias égyptiens et arabes qui promeuvent une culture de haine, et il critique ces médias d’avoir réintroduit la rhétorique radicale des années 1960 qui mena plusieurs pays arabes à la catastrophe.

Closely matched pages