Auteurs nés en 152876 documents

Auteurs morts en 152861 documents

  • Militaire. - Homme de lettres. - Duc de Nardo

  • Poète, originaire de Parme

  • Sculpteur, orfèvre, médailleur

  • Poète et historien

  • Prêtre. - Homme politique et diplomate. - Oncle de Viglius Van Aytta (1507-1577)

  • Humaniste italien, poète à la cour de l'empereur Maximilien; écrit en latin

  • Variante(s) de prénom : Bonin. - Imprimeur-libraire. - Originaire de Raguse, en Dalmatie (auj. Dubrovnik, en Croatie). Son véritable nom, Dobrussko (ou : Dobrisa) Dobric, n'apparaît jamais sur ses publications. Formé à l'imprimerie à Venise à partir de 1478, il travaille ensuite à Vérone (dès fév. 1480) et à Brescia (1483-1491). Dès le printemps 1491, il ouvre un dépôt de livres rue Mercière à Lyon, avec pour "facteur" Barthélemy Trot, mais semble ne s'être fixé définitivement dans la ville qu'en 1498 (en 1495, il est encore poursuivi pour dettes dans le duché de Milan). À Lyon et en France, à partir de janv. 1497 au plus tard, il sert d'informateur politique régulier pour le compte de la république de Venise. Après s'être retiré de la librairie vers 1508, il travaille exclusivement comme chargé de missions d'information et de diplomatie, en France et en Italie, au service de Venise. Entré dans les ordres en avril 1499 au plus tard ; doyen de la cathédrale de Trévise, où il meurt en 1528, peu avant juin

    À Lyon, travaille en association avec Barthélemy Trot après 1500

  • Né dans les Pays-Bas bourguignons et élevé à la cour de Bourgogne. - Seigneur de Ravenstein, dans les Pays-Bas actuels. - Homme de guerre qui servit aussi bien Maximilien de Habsbourg, que des villes de Flandres en révolte contre ce dernier ou que les rois de France Charles VIII et Louis XII

Personnes ayant débuté leur activité en 152811 documents

  • Humaniste, helléniste, hébraïsant, éditeur et libraire. - Natif du diocèse de Sées, aux environs d'Argentan (Orne), très vraisemblablement apparenté à Gaultier Cheradame(s), administrateur de l'hôtel-Dieu de cette ville dans les années 1495-1499. Dès 1515, étudie à Paris les "trois langues" (hébreu, grec et latin) et, à partir de 1517, donne lui-même un enseignement régulier et public du grec. En 1521, demeure au collège parisien de Lisieux, auprès de l'helléniste Pierre Danès. Par la suite, tout en continuant des études d'hébreu, il étudie la médecine, sans toutefois obtenir de diplôme. De cette époque daterait sa traduction d'un traité d'Ulrich von Hutten sur le traitement de la syphilis par le bois de gaïac. De 1521 à 1531 au moins, travaille régulièrement comme correcteur pour le grec chez l'imprimeur-libraire parisien Gilles de Gourmont. En 1528-1529, exerce même la librairie à son nom, publiant notamment un "Organon" d'Aristote en grec et un ouvrage en français de Gilles d'Aurigny, avocat parisien qui aurait suivi ses leçons sur Lucien de Samosate. En 1542, se qualifie de lecteur royal pour les "lettres sacrées", et ses cours dispensés au collège de Bourgogne traitent des épîtres de saint Paul d'après le texte grec. Entre 1542 et 1545, aurait en effet succédé à Guillaume Postel au poste supplémentaire de lecteur royal pour le grec. Auteur d'éditions préfacées d'auteurs grecs classiques et chrétiens, d'introductions aux grammaires grecque et hébraïque, d'un dictionnaire de grec et d'ouvrages de kabbale chrétienne. Dès 1538, annonce son intention de publier la "Myriade mystique" [ou "harmonique"], somme de science mystique qui ne sera jamais imprimée mais que raille dans ses épigrammes le poète champenois Nicolas Bourbon. Dans les controverses religieuses de son temps, il se prononce ouvertement contre la Réforme, ce qui lui vaut, de la part de Théodore de Bèze, le reproche d'avoir été "d'esprit fort léger et de petit sens". Décédé probablement avant 1546

  • Autre(s) graphie(s) : Couraier. - Variante(s) de prénom : Tithus. - Libraire ; libraire juré de l'université d'Angers. - Qualifié de libraire de l'université dès le 6 janv. 1528 (date à laquelle il fait baptiser son fils Balthazar). Partage en 1529 avec plusieurs libraires d'Angers l'édition d'un traité de droit de Jacques Renaud, imprimé à Paris par Pierre Vidoue d'après le matériel typographique. Partage en 1543 avec les libraires angevins Jacques Buraudier et René Montel l'édition d'un missel à l'usage du diocèse d'Angers, imprimé à Rouen par Nicolas Le Roux. On lui attribue aussi l'édition de "La Légende joyeuse de maître Pierre Faifeu", imprimée à Angers en 1532 d'après le colophon, en raison de l'emploi au titre d'une marque typographique figurant saint Maurice à cheval et d'un encadrement gravé caractéristiques de ses autres éditions. Ces éléments proviendraient ou seraient imités d'un matériel typographique rouennais appartenant à Jean Goupil et passé ensuite à Nicolas Le Roux

  • Autre(s) graphie(s) : Blaublom (dit Cyaneus) ; Blaamobloen. - Originaire de Gand, travaille en qualité de correcteur chez les imprimeurs-libraires parisiens Josse Bade (1520) et Claude Chevallon (1526). Établi à son compte de 1528 à 1546 au moins. Encore en vie en 1568, il publie alors chez le libraire parisien Gilles Gourbin sa traduction française de l'Histoire ecclésiastique de Cassiodore, après avoir donné aussi en 1564 une traduction des "Catéchèses" de saint Cyrille

  • Autre(s) graphie(s) : Egenolf ; Egenolph ; Egenolphus Hadamarius. - Imprimeur-libraire et fondeur de caractères ; imprimeur de musique ; à Marburg, imprimeur de l'université (1538). - Natif de Hadamar (Hesse). Après des études à l'université de Mayence de 1516 à 1519 environ, il se forme à l'imprimerie et à la fonderie de caractères. Travaille à partir de 1524 chez l'imprimeur de Strasbourg Wolfgang Köpfel avant d'ouvrir son propre atelier dans la même ville en 1528. Le transfère en 1530 à Francfort-sur-le-Main, dont il devient bourgeois en déc. 1530. Établit à Marburg une filiale, que tient son "Faktor" Andreas Kolbe. Décédé à Francfort en fév. 1555. Sa veuve, Margarethe Karpf(f) (m. 1577), lui succède avec l'aide de son beau-frère Lorenz Egenolff, avant de transmettre l'imprimerie-librairie, en 1572, aux autres "Héritiers de Christian Egenolff", à savoir ses filles Barbara (m. 1603), Magdalena (m. 1567), Maria (m. 1624), et leurs maris respectifs, le théologien et enseignant Johannes Cnip(p)ius Andronicus (m. 1586), le poète et médecin de la ville de Francfort Adam Lonicer (1528-1586) et l'orfèvre francfortois Paul Steinmeyer (m. 1586) ; tandis que Judith, fille du pasteur Christian Egenolff (1528-1566), petite-fille de l'imprimeur-libraire Christian Egenolff et épouse de l'imprimeur lyonnais Jacques Sabon (m. 1580), recueille la fonderie de caractères

  • Variante(s) de prénom : Jherosme, Jérôme. - Imprimeur-libraire. - Fils aîné et successeur de l'imprimeur-libraire de Bâle Johann Froben. Cousin de l'imprimeur-libraire Heinrich Petri. Maître ès arts (1520). Gendre en premières noces du libraire Wolfgang Lachner. Décédé à Münster en mars 1563. Ses fils Ambrosius (1537-1602) et Aurelius (Erasmus) (1539-1587) Froben lui succèdent

    Travaille en association avec son beau-père Johann I Herwagen jusqu'en 1531 et avec son beau-frère Nikolaus I Episcopius de 1528 à 1563, souvent sous la raison "Officina Frobeniana"

  • Exerce l'imprimerie à Paris de juin 1528 à 1530 environ sans donner d'adresse. Travaille notamment pour les libraires Ambroise Girault et Jean Saint-Denis

  • Variante(s) de prénom : Hughes. - Frère minime, responsable de quatre éditions franciscaines réalisées entre 1528 et déc. 1540 au couvent dit des Bons-Hommes ou couvent de Notre-Dame-de-Toutes-Grâces, établi à Nigeon ou Nygeon (lieu-dit du village de Passy, au bord de la Seine, auj. Paris) en 1493 par des religieux minimes amenés d'Italie par saint François de Paule

  • Variante(s) de prénom : Jehan. - Fait imprimer au moins deux éditions par l'imprimeur-libraire Simon Du Bois en 1528, puis d'autres, de 1529 à 1532, par l'imprimeur-libraire Gérard Morrhy, dont il emploie les marques et, occasionnellement, l'adresse

  • Variante(s) de prénom : Henri. - Professeur de médecine. - Originaire de Heilbronn (Bade-Wurtemberg). Reçu citoyen de Strasbourg le 19 sept. 1527. En 1528, il y ouvre une imprimerie, consacrée notamment à des éditions médicales. Quitte Strasbourg en 1538

  • Autre(s) graphie(s) : Vascozan ; Vascosan, Michel. - Imprimeur-libraire ; imprimeur du Roi (1561) ; libraire juré [de l'université de Paris] (1528). - Fils d'un fourbisseur d'Amiens. Né vers 1500. Élevé dans la famille de Jacques de Varade, fils du libraire juré Jean-Pierre de Varade, il rachète l'office de libraire juré de ce dernier le 15 mai 1528. Gendre de l'imprimeur-libraire humaniste Josse Bade, dont il reprend parfois l'adresse : "in aedibus Ascensianis". Une impression à son nom est datée par erreur 1522. Beau-frère des libraires Robert I Estienne, Jean de Roigny, Jacques I Du Puis et Conrad Bade. Beau-père (sept. 1552) de l'imprimeur-libraire Fédéric I Morel, il travaille fréquemment en association avec celui-ci, à partir de 1557 notamment. Obtient du roi Charles IX le 2 mars 1561 un privilège général d'imprimeur du Roi. Décédé en avril ou en tout cas peu avant le 17 mai 1577. Son gendre Fédéric Morel lui succède en 1578 à la même adresse (rue Saint-Jacques, à la Fontaine)

Personnes ayant cessé leur activité en 152811 documents

  • Autre(s) graphie(s) : Arrivabeni ; Arrivabeno. - Variante(s) de prénom : Cesaro. - Successeur et, presque certainement, parent de Giorgio Arrivabene

  • Autre(s) graphie(s) : De Gregoriis. - Originaire de Forli ("Forliviensis" ou "Furliviensis"). Également imprimeur de musique et probablement graveur. Établi à Venise dès 1480, il vient à Fano imprimer en 1514 le premier livre imprimé en Europe en caractères arabes, l'"Horologium breve". Publications connues jusqu'en 1528. Encore en vie en mai 1529

    De 1480 à 1505, travaille association avec son frère Giovanni De Gregori

  • Autre(s) graphie(s) : Ravanus, Petrus ; Ravani, Pietro dei ; Ravannis, de. - Imprimeur-libraire. - Originaire de Brescia. Décédé avant 1531 ; son fils Vittorio est déjà son successeur à cette date. - Associé à Melchiorre I Sessa jusqu'en 1525

  • Encore en activité le 29 sept. 1528. Le libraire Jean Saint-Denis (m. 1531) puis sa veuve semblent lui avoir succédé aux mêmes adresse et enseigne ("Image Saint Nicolas")

  • Autre(s) graphie(s) : Knobloüch ; Knoblouchus. - Imprimeur-libraire. - Né à Zofingen, en Suisse alémanique, il n'est pas issu de la famille patricienne strasbourgeoise des Knobloch. Fils d'un soldat mercenaire, qui se serait suicidé en 1479. On l'identifie généralement avec Johann Cist, dit Knobloch, figurant sur les registres du chapitre de Zofingen, qui serait toutefois plutôt un parent ou un homonyme. Travaille probablement en qualité de compagnon chez l'imprimeur de Strasbourg Martin I Flach, décédé en nov. 1500. Lui succède en mai 1501 en épousant sa veuve et acquiert la bourgeoisie de Strasbourg. Travaille sous son nom dès 1503, souvent en association avec d'autres libraires, tels que Johann von Ravensberg de Cologne, Urban Kaym de Buda, Paul Götz de Strasbourg, ou l'éditeur itinérant Johann Haselberg. Lui-même confie souvent ses publications aux imprimeurs strasbourgeois Konrad Kerner, Johann I Prüss, Johann Schott ou Martin II Flach, son beau-fils, ou encore à Heinrich Gran, de Haguenau. À partir de 1509, publie des livres illustrés de gravures sur bois provenant des ateliers strasbourgeois de Bartholomäus Kistler et Matthias Hupfuff, puis, après avoir racheté l'officine de ce dernier en 1516, de gravures exécutées sur sa commande par Johann Wechtlin, Urs Graf, Hans Weiditz ou Hans Baldung Grien. Auteur de préfaces latines de ses éditions. Décédé peu après oct. 1528. Son fils Johann II Knobloch lui succède en 1529. Sa veuve d'un second mariage se remarie en 1532 avec l'imprimeur Johann Albrecht, qui reprend alors l'atelier et publie sous son nom, parfois avec la mention "In Officina Knoblochiana"

  • Variante(s) de prénom : Nicole. - Imprimeur-libraire. - Ancien maître ès arts et professeur de l'université de Paris. Utilise aussi pour adresse les formules : "in Barranis aedibus" et "in Barrana chalcographia"

  • Autre(s) graphie(s) : Liechtensteyn, Pietro. - Imprimeur. - Héritiers attestés en 1530

  • Variante(s) de prénom : Remón. - Aurait d'abord exercé la gravure à Alcalá de Henares vers 1524. Établi imprimeur à Tolède en 1524 (avant le 2 sept.) et encore en activité dans cette ville en 1528, il imprime cependant en avril 1527 à Alcalá. Le Génois Lázaro Salvaggio (ou Salvago) reprend son matériel au moment d'établir sa propre imprimerie à Tolède

  • Autre(s) graphie(s) : Prével. - Endetté, il quitte Rouen entre 1513 et 1517. Encore en activité à Paris le 20 juin 1528

  • Imprimeur-libraire. - Natif de Villiers en Bourbonnais. Compagnon à Lyon de 1503 à 1509 ; s'établit en 1510

Organisations créées en 15286 documents

Organisations ayant cessé d'exister en 15282 documents

Œuvres créées en 152818 documents

Œuvres terminées en 15286 documents

  • Genre musical: chanson polyphonique

    Auteur: Jacotin (compositeur, 14..-15..)

    1re éd. dans le recueil : "Chansons nouvelles en musique à quatre parties" : Paris : P. Attaingnant, avril 1528

    Il existe un arrangement à 3 parties par Claudin de Sermisy

  • Cycle de romans de chevalerie, autour du personnage de Clarián de Landanís. - Le premier roman, intitulé "Clarián de Landanís", a été écrit par Gabriel Velázquez de Castillo (1518), suivi par "Floramante de Colonia" (entre 1518 et 1524) du même auteur. Une première continuation a été écrite par Álvaro de Castro "Libro segundo de Clarián de Landanís" (1522). Jerónimo López a écrit une autre continuation "Caballero de la Triste Figura" ou "Libro tercero de don Clarián"(1524), sans tenir compte de la continuation "Libro segundo" d'Álvaro de Castro, puis "Lidamán de Ganail" (1528)

  • Auteur: Il Pontormo (1494-1557)

    Retable exécuté pour la décoration de la chapelle Capponi de l'église Santa Felicità à Florence. Il se situe aujourd'hui au-dessus de l'autel

  • Genre musical: chanson polyphonique

    Auteur: Adrian Willaert (1490?-1562)

    1re éd. dans le recueil : "Six gaillardes et six pavanes avec treze chansons musicales a quatre parties..." : Paris : P. Attaingnant, [1528 ?]

  • Genre musical: chanson polyphonique

    Auteur: Jacotin (compositeur, 14..-15..)

    1re éd. dans le recueil : "Chansons nouvelles en musique à quatre parties" : Paris : P. Attaingnant, avril 1528

  • Genre musical: chanson polyphonique

    Auteur: Jacotin (compositeur, 14..-15..)

    Également attribué à Benedictus Appenzeller et Claudin de Sermisy. - 1re éd. dans le recueil : "Trente et deux chansons musicales" : Paris : P. Attaingnant, ca 1528

Documents publiés en 1528640 documents

  • ♦ Ἐρωτοπαίγνιον

    Description : Note : Copie de l'édition de circa 1526 = BP16_105067. - Pour l'adresse de G. Soquand, voir la note de BP16_105371. - Lettrine « M » (état circa 1528). - Au titre, ancien (?) encadrement de P. Vidoue, utilisé en 1524 (BP16_104797), et sans nom en 1528 (BP16_105675). - Daté , d'après l'adresse et le matériel de G. Soquand
    Sources : Renouard, ICP, III, 1360
    Édition : Paris : Guichard Soquand : [Pierre Vidoue ?] , Sans date [circa 1528]
    Auteur du texte : Girolamo Angeriano (1470-1535)
    Imprimeur-libraire : Guichard Soquand (imprimeur-libraire, 14..-15..), Pierre Vidoue (14..-1543)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb41878559d]
  • Γαληνόυ Πρὸς Πατρόφιλον Περὶ συντάξεως ἱατρικῆς

    Description : Note : Texte grec seul, dédicace de l'éditeur en latin. - Daté circa 1528, avant septembre, d'après la marque (Renouard, Marques, 193)
    Sources : Renouard, ICP, III, 1482
    Sources : Renouard, Colines, p. 418
    Édition : Paris : Simon de Colines , Sans date [circa 1528]
    Auteur du texte : Claude Galien (0131?-0201?)
    Éditeur scientifique : Johann Winter (1505-1574)
    Imprimeur-libraire : Simon de Colines (1480?-1546)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb41878684w]
  • ♦ Ἔργα καὶ ἡμέραι

    Description : Note : Daté circa 1528, avant septembre, d'après la marque et l'encadrement au titre
    Sources : Renouard, ICP, III, 1504
    Sources : Renouard, 192 et 193 (marque et encadrement de S. de Colines)
    Édition : Paris : Simon de Colines , Sans date [circa 1528]
    Auteur du texte : Hésiode
    Imprimeur-libraire : Simon de Colines (1480?-1546)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb41878706c]
  • ♦ Γνῶμαι παραινετικαὶ δίστιχοι

    Description : Note : Attribué à tort à Dionysius Cato. - Texte grec seul
    Sources : Renouard, ICP, III, 1402
    Édition : Paris : Simon de Colines , 1528
    Auteur prétendu du texte : Dionysius Cato (02..?-02..?)
    Imprimeur-libraire : Simon de Colines (1480?-1546)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb41878602q]
  • Abrégé des édits, arrêts et règlemens faits depuis cent ans sur l'administration générale des hôpitaux et maladresses de France... par Henri le Grand...

    Description matérielle : In-4°. Pièce
    Description : Note : 1528-1625
    Édition : (S. l. n. d.)
    Auteur du texte : France

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb33849524j]
  • Acerrimae Invectivae... ♦... et ♦

    Description : Note : Contient aussi les « Responsiones » du Pseudo-Catilina et du Pseudo-Cicéron. - Bandeau au titre, plusieurs lettrines et caractères (R 78 interligné 120 et R 67/69) de Pierre Gromors
    Sources : Renouard, ICP, III, 1415
    Édition : Paris : sans nom [Pierre Gromors ?] , 1528
    Auteur du texte : Cicéron (0106-0043 av. J.-C.), Salluste (0086-0035 av. J.-C.)
    Imprimeur-libraire : Pierre Gromors (14..-1545?)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb41878616d]
  • Actii Synceri de Partu Virginis. Ejusdem de Morte Christi Domini. Ejusdem Eclogae piscatoriae V. Ejusdem Salices. Ejusdem Elegiae V. Ejusdem Epigrammata XI. Petri Bembi Hymnus in Divum Stephanum. Ejusdem Benacus. Gabrielis Altilii Epithalamion. Jo. Cottae Veronensis Carmina. Jo. Mutii Aurelii Mantuani Hymnus in D. Jo. Bapt. Ejusdem Elegia ad Leonem X Pont. Max. - "À la fin" : Venetiis, per Joannem Antonium et fratres de Sabio, MDXXVIII

    Description matérielle : In-8° . (Van Praet, t. IV, p. 109, n 139.)
    Édition : Venetiis , 1528
    Auteur du texte : Jacopo Sannazaro (145.-1530)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31295780b]
  • Actii Synceri Sannazarii de Partu Virginis. Lamentatio de morte Christi. Piscatoria. Petri Bembi Benacus. Augustini Beatiani Verona. - "À la fin" : Venetiis, in aedibus Aldi et Andreae Asulani soceri, mense augusto MDXXVII

    Description matérielle : In-8° , pièces limin., 67 ff.
    Édition : Venetiis , 1528
    Auteur du texte : Jacopo Sannazaro (145.-1530)
    Éditeur scientifique : Francesco Torresano (149.-1557?)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb312957794]
  • Adagiorum opus Des. Erasmi,... per eundem exquisitiore quam antehac unquam cura recognitum nec parum copioso locupletatum auctario...

    Description matérielle : In-fol., les pièces liminaires, index et 963 p. (Vander Haeghen, p. 111.)
    Édition : Basilea : ex officina Frobeniana , 1528
    Auteur du texte : Érasme (1469-1536)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30402295m]
  • Ad amplissimum cardinalem sanctae rom. Eccl. Marinum Grimanum. [Signé : Petrus Paulus Vergerius.]

    Description matérielle : In-4° , sign. a-b⁽4
    Description : Note : Édité par Aurelio Vergerio, frère de l'auteur, qui signe l'épître dédicatoire
    Édition : Muriani , 1528
    Auteur du texte : Pietro Paolo Vergerio (1498?-1565)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31559336d]

Citer la page

  • Permalien :

Télécharger les données