Auteurs nés en 156293 documents

Auteurs morts en 156280 documents

Personnes ayant débuté leur activité en 156223 documents

  • Imprimeur-libraire. - De confession calviniste. En activité entre 1562 et 1564. Une impression connue pour 1597 à l'adresse de "Jean d'Arras" (fils ou pseudonyme ?)

    A travaillé en association avec Odinet Basset

  • Autre(s) graphie(s) : Bassé, Nicolas ; Basseus, Nicolaus. - Imprimeur-libraire. - Originaire de Valenciennes, fils d'un riche négociant de la ville passé au protestantisme et exécuté le 18 janv. 1567 pour avoir participé au soulèvement d'août 1566 et à la destruction des images. Reçu bourgeois de Francfort en août 1561, puis à nouveau en août 1564, à la suite d'un séjour de 2 ans à Worms. Exerce comme relieur avant 1562. Se retire et revend son imprimerie en 1598 mais continue à publier et à exercer la librairie jusqu'en 1601. Son fils unique Johann Basse lui succède, en association avec son beau-frère Johann Treudel, libraire, et les autres héritiers. - Entre 1562 et 1576, travaille souvent en association avec le libraire et graveur Sigmund Feyerabend

  • Imprimeur. - Originaire de Lyon. Reçu habitant de Genève en sept. 1551, il s'établit à Metz vers 1561-1562 et y imprime sous son seul nom ou en association avec Jean d'Arras. De retour à Genève en 1566-1567, il y exerce comme compagnon imprimeur. Mort de la peste en août 1569

  • Autre(s) graphies(s) : Belaert ; Beller ; Bellero. - Imprimeur-libraire. - Né à Liège vers 1530 ; fils du libraire liégeois Lucas I Bellère, frère de l'imprimeur-libraire Jean I et du libraire Lucas II Bellère, tous deux établis à Anvers. Reçu maître libraire dans la guilde de Saint-Luc à Anvers en 1574. Dès avant 1562 épouse Johanna, fille de l'imprimeur-libraire anversois Joannes Steelsius. En 1562, représente la veuve et les héritiers Steelsius à Francfort et Bâle. Le 15 juillet 1562, à la suite d'un accord entre sa belle-mère Anna Van Ertborn et Frans Steelsius, beau-fils de celle-ci, il prend la direction de leur officine. En sept. 1568, revenant de la foire de Francfort avec son frère Jean I Bellère, il est arrêté sur le Rhin, puis relaxé. À la mort d'A. Van Ertborn, veuve de J. Steelsius, le 28 mars 1576, il en prend la possession exclusive et publie désormais sous son nom. En 1579 est mentionné avec son frère Jean I dans un rapport adressé à l'empereur Rodolphe II par la commission de la foire de Francfort. Son nom apparaît dans les comptes de l'Officine Plantin jusqu'au 29 janv. 1602, mais il est décédé dès le premier semestre 1600. Sa veuve et ses héritiers lui succèdent. Comme ses frères, il a entretenu des relations privilégiées avec le milieu humaniste

  • Libraire ; imprimeur de la reine Elizabeth I. - Finit son apprentissage à Londres d'oct. 1556 à avril 1562. Commence à publier à partir de 1566 environ. "Master" de la "Stationers' Company" à cinq reprises entre 1577 et 1608. "Alderman" de la ville de Londres

    De 1569 à 1577, a souvent travaillé en association avec Luke Harrison

  • Libraire. - Fille d'un marchand mercier parisien. Épouse le libraire parisien Vincent Sertenas, alors veuf, en janv. 1547. Lui succède à son décès (sept. 1562) et exerce généralement sous son nom de fille. Encore en activité en 1576. Décédée à Paris le 24 sept. 1589 ; inventaire après décès dès le 26 sept. suivant

    Travaille en association avec son gendre Vincent Normant de 1563 à 1570 environ

  • Variante(s) de prénom : Loys. - Libraire. - De confession calviniste, il est reçu en sept. 1572 habitant de Genève où il semble ne plus ensuite avoir résidé. En 1579, il aurait publié "La Sepmaine" de Guillaume Du Bartas sous la fausse adresse d'Anvers et le pseudonyme de "Pierre La Motte". Décédé en 1581. Sa veuve publie encore sous son nom en 1582

    À Lyon, de 1562 à 1564, travaille en association avec Henri Hylaire, et de 1572 à 1577, avec Étienne Michel

  • Variante(s) de prénom : Denys. - Imprimeur-libraire ; libraire juré de l'université. - Natif de Beauvais. En 1565 ou peu avant, succède rue des Amandiers aux libraires Mathieu David et Pierre II Lebert. Écroué en 1567 pour vente de livres prohibés. Encore en activité en juin 1594. Testament 4 mai 1596. Père de l'imprimeur-libraire Philippe Du Pré, qui lui succède

  • Imprimeur-libraire. - 4e fils de l'imprimeur-libraire parisien Robert I Estienne, il s'installe avec lui à Genève en 1550. En 1562, ouvre un atelier dans lequel il imprimera surtout pour le compte d'autres libraires. Travaille en collaboration avec ses beaux-frères Jean et Étienne Anastaise. À partir de 1569, s'absente plus ou moins longuement de Genève pour éviter d'acquitter ses dettes. Se retire après 1582 en Normandie. Père des libraires parisiens Jean, Gervais et Adrien Estienne, et beau-père du libraire parisien Jacques Palfart

Personnes ayant cessé leur activité en 156228 documents

  • Imprimeur-libraire ; imprimeur de l'université. - Fils de Josse Bade. À la mort de son père, est apprenti chez ses beaux-frères Robert I Estienne, Jean de Roigny et Michel de Vascosan. De confession protestante, il quitte Paris pour Genève en 1549. Il participe à la polémique religieuse par ses impressions et ses écrits. Revient en France en mars 1562 et s'installe comme pasteur à Orléans où il meurt de la peste en oct. de la même année

  • Attesté en activité dès le 22 avril 1559 (un privilège lui est alors octroyé). Peut-être apparenté au libraire parisien Hertman Barbé, en activité lui aussi dans la rue Saint-Jean-de-Beauvais, en 1566

    A travaillé en association avec Vincent Sertenas (éditions partagées de la seconde partie du "Théâtre" de Jacques Grévin en 1561 et 1562)

  • Autre(s) graphie(s) : Bergainge. - Variante(s) de prénom : Anthoni Marie. - Attesté en activité dès 1547, il n'obtient octroi d'imprimeur qu'en juillet 1550

    Travaille en association avec Jan Waen

  • Autre(s) graphie(s) : Boudevil(l)aeus, Guido ; Boudevilla, Guydo ; Boudeville, Guy de. - Imprimeur-libraire ; imprimeur de l'Académie toulousaine (1549-1559) ; imprimeur juré de la ville et de l'université. - Compagnon à Toulouse en 1539-1540, il s'établit à son compte en 1541. Pendu pour protestantisme à la suite des troubles de Toulouse, le 20 mai 1562

  • Fils de Bonaventure Brassart. Aurait conservé la direction de l'imprimerie jusqu'à la fin du XVIe siècle. - Travaille en association avec son père Bonaventure Brassart jusqu'en 1561

  • Nom patronymique : Valérienne Malet. - Imprimeur-libraire. - Veuve en premières noces d'un libraire de Harsy, mère d'Olivier de Harsy

  • Autre(s) graphie(s) : Buynes ; Buens. - Variante(s) de prénom : Jehan. - Imprimeur-libraire. - Natif de Grammont (Flandre, Belgique). Établi à Arras dès avant le 27 oct. 1520, date à laquelle il imprime un occasionnel sur l'entrevue de Charles Quint et d'Henri VIII à Calais (juillet de la même année). Reçu bourgeois d'Arras le 31 oct. 1521. Épouse ultérieurement la veuve de l'imprimeur d'Hesdin Bauldrain I Dacquin et transporte à Arras une partie du matériel de ce dernier, pour l'employer en 1528 dans une impression qu'il exécute pour le libraire Antoine Lagache. Travaille en 1536 pour le libraire arrageois Jean I Bourgeois. En 1538, il publie en association avec Bauldrain II Dacquin, et en 1541 en association avec son propre fils Pierre de Buyens (né avant 1520), libraire à Arras puis à Cambrai, où il est encore attesté en activité en 1579. Au décès de Jean de Buyens, survenu vers 1562, son frère puîné Claude de Buyens lui succède

  • Variante(s) de prénom : Franciscus. - Très probablement fils et associé du libraire du Mans Pierre Cocheri, auquel il succède. Son nom n'apparaît que sur plusieurs éditions partagées s'échelonnant entre 1544 et 1554. Au début des guerres de Religion, participe à l'occupation du Mans par les calvinistes du 3 avril au 11 juillet 1562 ; fuyant les troupes catholiques, il aurait gagné Rouen puis Vire. Fait partie des nombreux condamnés à mort par contumace en vertu de la sentence du 22 janv. 1563, aux côtés de Louis Gaignot et Jean Hotin, tous les trois qualifiés "libraires", tandis que sa femme doit se constituer prisonnière et que leurs biens sont saisis. D'après Théodore de Bèze, un Pierre Cochery, huguenot, "jeune garçon qui jamais n'avait manié épée", mais qui pourrait être le "petit contreporteur libraire" dont il est question dans le registre du Consistoire manceau, est capturé à Bonnétable, déchiqueté à coups de dague et jeté dans la Sarthe le 6 mars 1563

  • Pierre II Le Bert lui succède, puis Denis et Philippe Du Pré

  • Autre(s) graphie(s) : Des Boys ; Du Bois. - Frère d'un chanoine de Coutances, chapelain de l'église Saint-Benoît-le-Bétourné à Paris. Exerce la librairie dès avant 1526. Entre 1526 et 1531, partage plusieurs éditions liturgiques, dont un missel pour le diocèse du Mans. En 1529, déjà marié et chargé d'enfants en bas âge, il ne possède pas 200 l. de biens meubles, somme pour laquelle ses voisins, les libraires Didier Maheu et Andry Frenel, se portent garants. En sept. 1541, prend pour apprenti André Émery, alors âgé de 14 ans, frère de Jean Émery, "laveur de livres". Reçoit en déc. 1553 un legs de 10 l. de la veuve du libraire Julien Lunel, tante de sa femme. Beau-frère du libraire Andry S(c)yon. Attesté par des actes notariés jusqu'au 19 mai 1562

Organisations créées en 156212 documents

  • Académie littéraire créée en 1562 à Mantoue par Cesare Gonzaga (1536-1575‏), qui lui donna pour emblème un aigle regardant le soleil, et pour devise : "Nil pulcherius"

  • Sainte Thérèse entreprit la réforme des Carmélites en ouvrant le 24 août 1562 à Avila le monastère Saint-Joseph, pour retourner à la règle primitive de saint Albert. A sa mort en 1582, 200 moniales étaient déjà réformées ; les Carmélites déchaussées entrèrent en France en 1604, à Paris, grâce à Pierre de Bérulle et Mme Acarie. En 2000, elles y possèdent 102 couvents ; l'ordre du Carmel non réformé n'existant plus en France

    Le Carmel réformé par sainte Thérèse d'Avila et saint Jean de la Croix réunit les Carmes déchaux (1er ordre), les Carmélites déchaussées (moniales, 2e ordre) et un tiers ordre

  • Ordre religieux mendiant issu de l'Ordre de la Bienheureuse Vierge Marie du Mont Carmel, après la réforme de sainte Thérèse d'Avila et saint Jean de la Croix (24 août 1562-28 novembre 1568). La réforme se heurta à l'opposition, parfois violente, des Carmes mitigés, mais en 1580 un bref de Grégoire XIII permit la constitution d'une province séparée pour les Déchaussés, puis en 1593 Clément VIII permit la séparation totale et la formation d'un ordre indépendant

  • En territoire espagnol, avant de passer dans le domaine français, le Collège est fondé en 1562, puis fermé en 1578, par suite des troubles de Flandre. Il rouvre en 1595. Le Parlement de Flandre s'oppose à sa fermeture jusqu'au 1er avril 1765

  • Collège fondé par les Jésuites en 1562, le Collège s'installe au couvent des Augustines en 1563. L'établissement dans l'ancien Hôtel de Bernuy (actuel Lycée Pierre de Fermat) s'effectue le 21 janvier 1567. Le Collège est repris par des séculiers entre 1763 et 1792

  • Monastère de carmélites déchaussées

  • Ferdinand Ie fonda le collège jésuite de Tyrnau (Nagyszombat = Trnava, Haute Hongrie) en 1562. - Le cardinal Péter Pázmány élève le collège au rang d 'université en 1635 . Après la dissolution de l'ordre des jésuites en 1773, l'université a été rapatriée à Buda en 1777, puis définitivement à Pest en 1778 et a pris le nom de : budapesti királyi magyar tudományegyetem. - Les deux universités Eötvös Loránd tudományegyetem et Pázmány Péter katolikus egyetem se déclarent héritières de l' Universitas Tyrnaviensis

  • Fondé en Toscane par Cosme I de Médicis. - Disparu en 1859 lors de l'unification de l'Italie. - Depuis 1939, l'Istituzione dei Cavalieri di Santo Stefano perpétue le souvenir et les traditions de l'Ordre

Organisations ayant cessé d'exister en 15622 documents

  • Chef d'ordre de la congrégation de chanoines réguliers de Saint-Ruf. Transférée depuis Avignon, où elle fut fondée en 1039, à Valence en 1158. Détruite pendant les guerres de religion

  • Fondée en 1119, cette abbaye de chanoines augustins a été dissoute en 1562 par le prince-électeur Friedrich III von der Pfalz. Sa bibliothèque a été intégrée à la Bibliotheca Palatina de l'Université de Heidelberg. Ne pas confondre avec le Chorfrauenstift (1125-1431)

Œuvres créées en 156221 documents

Œuvres terminées en 15622 documents

  • Auteur: Gilles de Gouberville (1521?-1578)

    Journal personnel publié pour la 1re fois en 1892

  • Genre musical: psaume

    Auteur: Claude Goudimel (1520?-1572)

    Texte(s) de : Théodore de Bèze (1519-1605)

    Titre complet : "Cinquiesme livre contenant dix pseaumes de David, traduits en tythme françoise (selon la vérité hébraïque) par Th. de Besze, & mis en musique au long (en forme de motetz) à 4, & 5 parties par Claude Goudimel". - 1re éd. : Paris : A. Le Roy et R. Ballard, 1562

    Réunit : "Jamais ne cesseray de magnifier le Seigneur" (psaume 34) ; "Tu as esté, Seigneur, nostre retraite" (psaume 90) ; "O bienheureux qui juge sagement du povre" (psaume 41) ; "Sois moy, Seigneur, ma garde et mon appuy" (psaume 16) ; "Dès ma jeunesse ils m'ont fait mille assaux" (psaume 129) ; "Après avoir constamment attendu" (psaume 40) ; "Ainsi qu'on oit le cerf bruire" (psaume 42) ; "Or peut bien dire Israel maintenant" (psaume 124) ; "Déba contre mes débatteurs" (psaume 35) ; "Vous tous, princes et seigneurs" (psaume 29)

Documents publiés en 1562825 documents

  • 3 cartes gravées italiennes du XVIème siècle représentant Chypre sur la même feuille

    Description matérielle : 1 flle : 51 x 55 cm
    Description : Note : Pf 195 (4935)
    Échelle : [Échelles diverses]
    Édition : Venetiis ; Romae : F. Bertelli : J. F. Camotii , [1562-1570]

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40606849h]
  • Abdruck und gemeiner Begriff der Pollicey, Ordnungen, Plebisciten unnd Statuten der alten, löblichen, freyen Reichsstadt Cöllen etc.

    Description matérielle : In-fol.
    Description : Note : [Recueil donnant une connaissance générale de la police, des ordonnances, plébiscites et Statuts de la ville de Cologne.]
    Édition : (S. l.) , 1562
    Auteur du texte : Cologne (Electorat)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb33753893s]
  • Abla de Gratia

    Description matérielle : 1 flle en coul. : 270 x 195 mm
    Échelle : Scala de passa 100 [=66 mm]
    Édition : [S.l.] : [s.n.] , [ca 1562]

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40624356b]
  • Accipe... lector... Suetiae, Gotiae, Norvegiae, Prusiae, Pomeraniae, ducatus Megapolensis, Frisiae, Geldriae, Altae Marchiae, Lusatiae... descriptionem...

    Description matérielle : 1 flle : 52 x 38 cm
    Description : Note : Au verso : "Frisland". - Bf. XVI
    Échelle : [1° lat = 0,072 m. ; 1:1 578 000 ca.]
    Édition : Venetiis : [s.n.] , 1562

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40744045f]
  • Ad articulos calvinianae de sacramento Eucharistiae traditionis, ab ejus ministris in Francia antarctica evulgatae, responsiones per Nicolaum Villagagnonem,... ad Ecclesiam christianam. Editio secunda, ab ipso authore aucta ac emendata

    Description matérielle : In-4° , pièces limin., 438 p., index, marque typogr. au titre
    Description : Note : La 1re éd. a paru en 1560. - Les pièces limin. comprennent trois lettres de Villegagnon : la 1re "Ad christianam Ecclesiam", la seconde au connétable Anne de Montmorency, la troisième aux magistrats de Genève. Elles sont suivies des "Articuli a Petro Richero,... in Francia antarctica scripto traditi" et du procès-verbal des réponses de P. Richer, ministre du culte protestant, à P. La Faucille, envoyé de Villegagnon : "Petri Falsillaei de quibusdam Richeri responsis fides". - En tête du livre II, se trouve une lettre de Villegagnon à Calvin
    Édition : Parisiis : apud A. Wechelum , 1562
    Auteur du texte : Nicolas Durand de Villegagnon (chevalier de, 1510-1571)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb315814878]
  • Adversus anabaptistas Philippi Melanthonis judicium. Item, an magistratus jure possit occidere anabaptistas, Joannis Brentii sententia

    Description matérielle : In-8° , sign. A-G
    Description : Note : Voir la traduction allemande de l'ouvrage sous : "Underricht Philips Melanchttron wider die Leere der Widerteuffer"
    Édition : Francofurti : excudebat P. Brubachius , 1562
    Auteur du texte : Philippus Melanchthon (1497-1560)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30921800s]
  • Advertissement a la Royne mere du Roy, Touchant les miseres du royaume au temps present

    Description matérielle : Sig. a-c4, d3
    Description : Note : Impr. par Éloi Gibier, d'après L. Desgraves, "Éloi Gibier imprimeur à Orléans (1536-1588)", Genève, 1966, n° 82
    Sources : Rép. 16e s.
    Édition : , 1562
    Imprimeur-libraire : Éloi Gibier (15..-1587?)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35949929t]
  • Advertissement a la Royne mere du Roy. Touchant les miseres du royaume au temps present

    Description matérielle : Sig. A-C4
    Description : Note : Impr. par Éloi Gibier, d'après L. Desgraves, "Éloi Gibier imprimeur à Orléans (1536-1588)", Genève, 1966, n°82
    Sources : Rép. 16e s.
    Édition : , 1562
    Imprimeur-libraire : Éloi Gibier (15..-1587?)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35949928g]
  • Advertissements sur la reformation de l'université de Paris, au Roy

    Description matérielle : 100 p.
    Description : Note : Par Pierre de La Ramée
    Sources : CG, CXLVI, 318. - Barbier
    Édition : [Paris] : impr. A. Wechel , 1562
    Auteur du texte : Pierre de La Ramée (1515-1572)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb361287866]
  • Advertissements sur la réformation de l'université de Paris. Au Roy, 1562 [par Ramus]

    Édition : (S. l. n. d.). In-8°, paginé 115-163
    Auteur du texte : Pierre de La Ramée (1515-1572)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb32555553q]

Citer la page

  • Permalien :

Télécharger les données