Auteurs nés en 1704154 documents

  • Poète. - Militaire (campagne de Lombardie 1734-1736)

  • Professeur et homme d'église

  • Chirurgien de la maison royale de Saint-Cyr, puis de l'hôpital de La Charité à Versailles.

  • Franciscain. - Fut archevêque de Split (1730-1745). - Poète

  • Épigraphiste et historien. - Archevêque de Lanciano, Italie (en 1745)

  • Philosophe, homme de lettres. - Officier libertin

  • Fille du maréchal Adrien duc de Noailles et petite-nièce de Madame de Maintenon. - Épouse de Charles de Lorraine prince d'Armagnac (1684-1751)

  • Imprimeur-libraire ; imprimeur de l'université (1733), du collège de l'Oratoire, de la ville, du présidial, de la police [d'Angers]. - Natif de Brest (Finistère), fils de Charles Barrière, écrivain ordinaire du Roi au port de Brest. Épouse le 27 janv. 1732 Madeleine Hernault, fille de l'imprimeur-libraire d'Angers Christophe Hernault. Reçu imprimeur de l'université d'Angers le 13 fév. 1733 à la place de son beau-père. Prête serment le 24 janv. 1736. Reçu imprimeur par arrêt du Conseil du 24 fév. 1744. A eu pour compagnon pendant quatre ans Hubert-Ignace Lemmens, futur imprimeur lillois. Élu consul des marchands d'Angers en 1753. Dit âgé de 60 ans lors de l'enquête royale de 1764. Se démet le 3 janv. 1771 en faveur de son gendre et associé Charles-François-Bonaventure Billault. Décédé à Angers en déc. 1771

  • Variante(s) de prénom : Jacobus. - Libraire. - Fils du libraire parisien François Barrois et gendre de l'imprimeur-libraire François Didot dont il épouse la fille Marie-Marguerite le 16 fév. 1744. Maître ès arts de l'université de Paris. Reçu libraire le 16 fév. 1734. Le 29 mars 1748, on saisit à sa boutique du Palais trois ouvrages illicites. N'est pas répertorié par l'"Historique des libraires..." de l'inspecteur Joseph d'Hémery entre 1749 et 1752. Élu adjoint au syndic de la communauté des libraires et imprimeurs de Paris le 22 déc. 1751. Marguillier et commissaire des pauvres de la paroisse Saint-André-des-Arts en 1754. Spécialisé dans la vente de bibliothèques privées, il en publie de nombreux catalogues. Père des libraires Louis-François (1748-183.) et Pierre-Théophile (1752-1836) Barrois ; beau-père (1764) du libraire Guillaume II Debure. Décédé à Paris en mars 1769. Inventaire après décès le 15 avril 1769 ; fonds de librairie alors évalué 91 235 l. Sa veuve Marie-Marguerite Didot lui succède

  • Toulousain qui écrivit son journal, "Les heures perdues" au 18ème siècle et décrivit les fêtes et cérémonies toulousaines de cette époque

Auteurs morts en 1704152 documents

Personnes ayant débuté leur activité en 170425 documents

  • Variante(s) de prénom : Jean-Benoît. - Libraire ; libraire du collège de Louis-le-Grand. - Natif de Limoges et fils de Pierre Barbou, imprimeur du Roi dans cette ville, il y fait ses études chez les Jésuites, puis est reçu libraire à Paris le 8 janv. 1704, son père ayant prêté (sans intérêts la première année) une somme de 10 500 l. à la communauté des libraires et imprimeurs de la capitale. Rachète en mars 1712 le fonds de la veuve de Simon I Bénard et en 1715 le fonds et la maison de la veuve de Sébastien Mabre-Cramoisy. Frappé d'apoplexie en 1745, il se retire en 1749 dans sa maison de campagne de Fleury (hameau de l'actuelle commune de Clamart, Hauts-de-Seine), où il décède en août 1752. D'après l'"Historique des libraires..." de l'inspecteur Joseph d'Hémery, à la date du 1er janv. 1749, "c'est un homme fort riche et qui vend beaucoup de livres de classes. Le 10 [septembre 1749] il est retiré au village de Fleury [...] et a cedé son imprimerie a [sic] son neveu". Son neveu et légataire universel, Joseph-Gérard Barbou, qui tient sa librairie depuis 1745 et à qui il a cédé son fonds de librairie dès 1751, lui succède effectivement en 1752

    De 1717 à 1732, travaille en association avec son frère Joseph Barbou sous la raison "Frères Barbou" ou "Jean et Joseph Barbou". Publient de nombreux catalogues de leur librairie

  • Nom patronymique : Françoise Laruelle. - Épouse l'imprimeur-libraire parisien Nicolas III Bessin en avril 1659. Lui succède à son décès (juin 1704). En fév. 1705, s'associe pour moitié à son gendre, Daniel Lenoble (qui ne sera reçu libraire qu'en 1720) et à sa fille. Publie notamment les œuvres de François Barrême

  • Variante(s) de prénom : Jaques. - Pseudonyme qui, sous la fausse adresse de "Hoochstet" [i. e. Höchstädt, Bavière, lieu d'une victoire remportée le 13 août 1704 par le prince Eugène de Savoie et le duc de Marlborough sur les troupes françaises et bavaroises], dissimule une impression vraisemblablement belge de la "Troisieme Suite de la Muse guerriere ou Nouveau Recueil de chansons sur les victoires des Alliez en Allemagne" (1704)

  • Autre(s) graphie(s) : Chabane. - Lors de l'enquête de 1700-1701, il est compagnon chez l'imprimeur Jean-Antoine Delajat. Dit âgé de plus de 40 ans en 1703. Établi en 1704 ou peu avant ; reçu imprimeur entre 1706 et 1710. Encore en activité en août 1728 ; cesse d'exercer avant 1737

  • Variante(s) de prénom : Giuseppe Nicolo. - Imprimeur-libraire. - Natif de Spinazzola (Pouilles). Lié à la famille d'imprimeurs-libraires d'origine grecque Chracas, chez qui il est d'abord logé à Rome, travaillant à l'imprimerie de Luca Antonio et Giovanni Francesco Chracas (en 1704-1705). S'établit à son compte vers 1706. En activité jusqu'en 1725 au moins. Serait décédé à Rome en juin 1734 (à moins qu'il ne s'agisse d'un homonyme)

  • Variante(s) de prénom : Joannes Everhardus ; Johann Eberhart ; Johann Everhard. - Libraire

  • Troisième fils de l'imprimeur-libraire parisien Julien Gandouin(16..-1714?) ; frère puîné des libraires Antoine I et Pierre I Gandouin. Reçu maître le 9 déc. 1704. Épouse en fév. 1704 Marie Delaulne, sœur du libraire Pierre III Delaulne, qui décédera le 11 sept. 1750 sans enfant. L'"Historique des libraires..." de l'inspecteur Joseph d'Hémery, à la date du 1er janv. 1752, qualifie Julien-Michel Gandouin de "fort riche" et "point suspect", ne vendant "que de bons livres". Décédé avant 1759

    Travaille notamment en association, entre 1729 et 1733, avec Pierre-François Giffart, avec qui il publie "Les Monumens de la monarchie françoise..." de dom Bernard de Montfaucon (5 vol. in-fol., pl.)

  • Libraire et marchand d'estampes. - Fils du graveur, libraire et marchand d'estampes François Jollain dit l'aîné (1641?-1704). Dit âgé de 18 ans lors de son entrée en apprentissage chez le libraire Jacques II Villery (juin 1701). Reçu libraire le 20 mai 1704 ; successeur de son père à ses adresse et enseigne. À distinguer de ses oncles François-Gérard (1660-1735?) et Gérard II Jollain (1638-1724?), graveurs et marchands d'estampes. Aurait été aussi "commissaire contrôleur inspecteur juré mouleur de bois". Publie en 1734 un catalogue de livres étrangers rapportés en 1733 des foires allemandes ainsi que d'estampes. Encore en activité en 1742. Serait décédé en 1744 (veuve attestée) ou peu avant, à l'hôtel-Dieu et dans une extrême pauvreté

  • Variante(s) de prénom : Pieter. - Imprimeur-libraire ; imprimeur de l'Amirauté. - Natif de Bruxelles, s'installe à Dunkerque où il travaille comme compagnon chez l'imprimeur Antoine-François Van Ursel (attesté en cette qualité dès l'enquête de 1700-1701). Auteur et poète flamand, membre de la Société de rhétorique de Dunkerque. Reçu maître en 1704, il ne se serait établi imprimeur qu'en 1721. Décédé à Dunkerque en juillet 1747. Sa veuve puis son fils Pierre-Guillaume Labus lui succèdent

  • Graveur, éditeur et marchand d'estampes ; graveur (du Cabinet) du Roi (1754). - Fils du graveur et éditeur d'estampes Nicolas III de Larmessin (1645?-1725) et neveu du graveur et éditeur d'estampes Nicolas II de Larmessin (1632-1694). Graveur notamment de portraits de la famille royale. Reçu à l'Académie royale de peinture et de sculpture en 1730. Décédé à Paris le 28 fév. 1755 ; sa veuve lui succède jusqu'à son propre décès (1763)

Personnes ayant cessé leur activité en 170422 documents

  • Imprimeur-libraire. - Fils, associé puis successeur de l'imprimeur-libraire parisien Jean Bessin. Reçu maître le 4 déc. 1653, après avoir travaillé six ans chez Antoine de Sommaville. Semble avoir cessé d'exercer l'imprimerie peu après 1694. Dit âgé de 69 ans lors de l'enquête de nov.-déc. 1701. Décédé à Paris en juin 1704 ; sa veuve lui succède

  • Variante(s) de prénom : Jaques. - Pseudonyme qui, sous la fausse adresse de "Hoochstet" [i. e. Höchstädt, Bavière, lieu d'une victoire remportée le 13 août 1704 par le prince Eugène de Savoie et le duc de Marlborough sur les troupes françaises et bavaroises], dissimule une impression vraisemblablement belge de la "Troisieme Suite de la Muse guerriere ou Nouveau Recueil de chansons sur les victoires des Alliez en Allemagne" (1704)

  • Variante(s) de prénom : Luc Antoine ; Lucas Antonius. - Imprimeur-libraire. - Natif de Spinazzola (province de Bari), d'une famille peut-être originaire de Dalmatie ou d'Albanie. Venu s'installer vers 1681 à Rome, où il se marie vers 1690. Commence à y exercer l'imprimerie et la librairie peu avant 1693. Se retire en 1704, mais exerce alors comme journaliste, et comme auteur de relations d'"extraordinaires". Publie le "Diario (ordinario) di Roma", premier périodique romain, et les "Notizie annuali", journaux connus tous deux sous le nom de "C(h)racas". Décédé à Rome en nov. 1723

    Travaille, en tant que journaliste, avec son fils aîné Giovanni Francesco Chracas (1692?-1741), imprimeur puis ecclésiastique, chantre de la chapelle pontificale

  • Relieur puis libraire. - Fils du libraire-relieur parisien Léon II Delaulne. Reçu relieur après 1686, il renonce à cet état le 13 déc. 1688 et fait un apprentissage de libraire chez Thomas Moette et Frédéric Léonard. Reçu maître libraire le 18 fév. 1689, il s'établit en 1690. Lors de l'enquête de nov.-déc. 1701, on le dit baptisé le 1er oct. 1669. Encore en activité en 1704. Veuve attestée à partir de 1705

  • Libraire. - Gendre et successeur du libraire Louis Le Géant. En 1700, il rachète le matériel de l'imprimeur Louis Mauroy et le partage avec son fils Didier Fanart avant de le lui céder définitivement, l'arrêt du Conseil du 21 juillet 1704 ne tolérant qu'un seul imprimeur à Verdun. Dit âgé de 53 ans lors de l'enquête de 1700-1701

  • Imprimeur du Roi ; de monseigneur l'intendant (de Dauphiné) ; de nosseigneurs de la chambre des comptes [de Grenoble] ; de monseigneur l'évêque et comte de Saint-Paul [-Trois-Châteaux] ; de la Chartreuse. - Natif de Grenoble. Dit âgé de 52 ans lors de l'enquête de 1700-1701

  • Imprimeur-libraire. - Venu de France, il s'établit avant 1688 à Amsterdam. Après 1700, il est qualifié de "directeur" de l'imprimerie des frères Huguetan. Son nom, souvent emprunté par les frères Huguetan, figure sur de nombreuses impressions supposées du début du XVIIIe siècle, portant l'adresse d'Amsterdam ou d'Anvers

  • Imprimeur-libraire. - Natif de Paris, fils de l'imprimeur parisien Jean Hénault. A fait son apprentissage à Toulouse chez Jean-Jacques Boude, devenu son beau-frère ; reçu maître à Toulouse le 25 avril 1684. Dit âgé de 45 ans lors de l'enquête royale de 1700-1701. Encore en activité en 1704. Vraisemblablement décédé avant la réception de son fils Gaspard Hénault en sa succession en fév. 1706. Veuve attestée dès 1707

  • Graveur, éditeur et marchand d'estampes et de cartes ; également libraire. - Fils de l'éditeur et marchand d'estampes parisien Gérard I Jollain. Également commissaire des pauvres, marguillier de la paroisse de Saint-Benoît et contrôleur juré mouleur de bois. En 1687, porteur de la châsse de Sainte-Geneviève. Reçu libraire le 30 juin 1702. Frère aîné de François-Gérard Jollain, également graveur et marchand d'estampes parisien. Décédé à Paris en avril 1704 ; sa veuve puis son fils, Gérard II Jollain, lui succèdent

    Travaille en association avec son père Gérard I Jollain de 1660 au décès de celui-ci en 1683, puis jusqu'en 1686 avec sa mère, veuve de Gérard I

  • Imprimeur-libraire. - En apprentissage de 1638 à 1644 chez l'imprimeur-libraire parisien Jérémie I Bouillerot, il commence à exercer à son compte en 1652 ou peu avant et n'est reçu maître que le 27 nov. 1653. Le 17 fév. 1667, un arrêt du Conseil lui défend d'exercer l'imprimerie ; rétabli le 7 sept. 1668. Vend également des presses et du matériel d'imprimerie. Encore en activité en sept. 1703. Veuve attestée en mars 1704

Organisations créées en 17043 documents

  • Cour souveraine crée en 1704 et supprimée par Maupeou en 1771. Pourtant attestée en 1648 et 1649. - Compétente pour juger des affaires de monnaie et métaux précieux, les agissements des personnel des ateliers, le statut des métiers de l'or et de l'argent, les litiges relatifs au commerce de l'or et de l'argent, le contentieux de la fabrication de la monnaie

  • Congrégation de droit diocésain, fondée à Goulet, près d'Argentan, par Julien Lefebvre, curé de Goulet, et Marguerite Guérin, pour l'instruction des filles et le soin des malades. Maison-mère transférée à Sées en 1720. - A absorbé en 1921 les Dames de Marie (de Longny-au-Perche). - Ont fusionné en 2015 avec la Providence de Ruillé-sur-le-Loir

Organisations ayant cessé d'exister en 17042 documents

Œuvres créées en 170485 documents

Œuvres terminées en 17045 documents

Documents publiés en 17042248 documents

  • 1704 Nouveautez en musique

    Description matérielle : [2] p.
    Description : Note : Titre de départ. - Libraire : tous les ouvrages annoncés paraissent chez Christophe Ballard, alors seul imprimeur du roi pour la musique. - Traités de musique ; partitions de musique spirituelle vocale ; musique instrumentale ; chansons et opéras
    Sources : Catalogues de libraires BnF, n° 126
    Édition : , 1704
    Rédacteur : Christophe Ballard (1641-1715)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35950358s]
  • De aaloudheden van Rome

    Description matérielle : In-fol., pièces limin., 260 p., table, fig. et pl.
    Description : Note : Titre en rouge et noir ; marque de l'imprimeur-libraire gravée sur cuivre au titre ; vignettes et lettrines gr. sur cuivre ; planches dépl. gr. sur cuivre
    Sources : Rome, a bibliography from the invention of printing trough 1899, I, the guide books / Sergio Rossetti, 2000, n° G-1038
    Édition : , 1704
    Auteur du texte : Basil Kennet (1674-1715)
    Imprimeur-libraire : François Halma (1653-1722)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30677851n]
  • Abcedario pittorico nel quale compendiosamente sono descritte le Patrie, i Maestri, ed i tempi, ne' quali fiorirono, circa quattro mila professori di pittura, di scultura e d'architettura... Il tutto disposto in alfabetto per maggior facilità de' dilettanti da Fr. Pellegrino Antonio Orlandi...

    Description matérielle : In-4° , 436 p., frontisp. gr.
    Édition : Bologna : per Constantino Pisarri , 1704
    Auteur du texte : Pellegrino Antonio Orlandi (1660-1727)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb310399076]
  • Abrégé de la grammaire grecque de Clénard... Nouvelle édition

    Description matérielle : In-8° , 70 p.
    Édition : Paris : Vve C. Thiboust , 1704
    Auteur du texte : Nicolaus Clenardus (1495-1542)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30251147x]
  • Abrégé de l'histoire d'Espagne, par demandes et par réponses, par le P. Buffier,...

    Description matérielle : In-12, XXIV-348 p.
    Édition : Paris : J. Mariette , 1704
    Auteur du texte : Claude Buffier (1661-1737)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30174105z]
  • Abrégé historique, chronologique et moral de l'Ancien et du Nouveau Testament, par M. Macé,...

    Description matérielle : 2 vol. in-4°
    Édition : Paris : E. Couterot , 1704
    Auteur du texte : François Macé (1640?-1721)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb308522731]
  • Abrégé historique, chronologique et moral de l'Ancien et du Nouveau Testament, par M. Macé,...

    Description matérielle : In-4° , préface, 643 p. et table
    Édition : Paris : E. Couterot , 1704
    Auteur du texte : François Macé (1640?-1721)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30852274c]
  • Abrégé historique, chronologique et moral de l'Ancien et du Nouveau Testament, par M. Macé,...

    Description matérielle : In-4° , préface, table et 643 p.
    Édition : Paris : E. Couterot , 1704
    Auteur du texte : François Macé (1640?-1721)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30852275q]
  • Abriss der von Ihro Czarische Majesteyts trouppen, unter Commando Sr Exellc. des H. General Feld-Marchall Frey-Hernn von Ogilvy den 9. Aug. St. vet. 1704 mit Stürmenderhand glücklich [eroberten Vestung Narva, worinnen der General Major Horns als Commendant mit 5. Obristen iii Ober Officiren, 125 Artillerie Officier und Bediente und 1600 gemeinen Soldaten gefangen, die übrigen von der Militz aber nieder gemacht worden

    Description matérielle : 1 carte : 58,5 x 51 cm
    Description : Note : Le titre est en bas et à gauche dans un cartouche architectural aux armes du Tsar. - Dans un cartouche, en haut et et à droite : Anweisungs Relation... Titre et notice en russe dans deux cartouches, en haut et à gauche et en bas et à droite
    Édition : [S.l.] : [s.n.] , 1704

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb406572839]
  • ACCUEIL DU ROI A MONSEIG¦R¦ LE DUC DE BOURGOGNE AV RETOUR DE BRISAC

    [estampe]

    Description matérielle : 1 est. (almanach) : burin et eau-forte (partie principale), eau-forte (vignettes), en noir, calendrier typogr. en noir et rouge, impr. sur la f.
    Description : Technique de l'image : estampe. - burin. - eau-forte
    Note : Titre principal dans la marge sup.. - Dans la partie inf., une composition d'encarts et d'étendards rapporte plusieurs vignettes. Dans une grande vignette au centre : "La ville de Brisac Assiegée / par Monseigneur le Duc de Bourgogne et / prise prise le 6. Septembre 1703.". - Vignette au-dessus de la précédente :" Prise / de Landau par M.r le Marechal - de Tallard / le 18. Novembre 1703". - Le long du bord g., de haut en bas : " Deffaitte de l'armee du Prince de Hesse-Cassel par M.¦r¦ le / Marech¦al¦ de Tallard le - 15. 9.¦bre¦ 1703." ; puis : " Prise du / Fort de Kell par M.¦r¦ le Marechal de Villars / le 9. Mars 1703 " ; et enfin : "Deffaitte du Baron Dobdam par M.¦r¦ le Marquis de Bedmar et M.¦r¦ le Maréchal de /Bouflers a Ekeren le 30. Juin 1703". - Le long du bord dr. de haut en bas : "Prise - de la Ville / d'Ast en piemont par / M.¦r¦ de Vandome le / 7.¦e¦ Octob. / 1703" ; puis : "Reduction de la Ville de Bercello" ; et enfin : "Victoire remportée par M.¦r¦ de Baviere et M¦r¦ de Villars Sur les / Jmperiaux Commandé Par M.¦r¦ le Comte de Stirum ou ils / ont perdu 5000. tué sur la place, et 4000. prisonnier / a Hochstet le 20. Septembre 1703.". - Dans l'angle inf. g. : "Vaisseaux / Brûlez par M.¦r¦ / de Saint Pol." ; et dans l'angle inf. dr. : "Vaisseaux / pris par M.¦r¦ / de Coetlogon". - Texte dans un encart de laurier, dans le haut de la partie inf., au centre : "Tel apres que Brisac Eut Couroné sa teste / Des lauriers jmmortels aux bord du Rhin Cueillis / On a veu ce Heros ce digne petit fils / Rendant au Grand Louis compte de sa Conquête / Dans ses Embrassemens en recevoir le prix.". - Texte dans la partie inf., sur la peau d'un tambour à g. : "C'est icy Courageux Bouflers / Que du sage Louis ton bras / lança la foudre / Obdam n'en put souffrir / les terribles Eclairs / Et tu vis son Soldat mordre / a tes pieds la poudre". - Texte dans la partie inf., sur la peau d'un tambour à dr. : "Jnvincible Baviere, / jntrepide Villars / Sous vos Effors vnis, sous vos / puissantes Armes / L'Empereur qui se voit batu de / toutes parts / En veritables pleurs change Enfin / ses alarmes.". - Mention d'éd. gravée sur une plinthe sous le calendrier.
    Sources : Champier, p. 119
    Note sur le sujet : L'almanach est composé de 2 f. tirées de 2 éléments d'impr. et collées
    Édition : , 1704
    Éditeur commercial : Antoine Trouvain (1652?-1708)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb404935004]

Citer la page

  • Permalien :

Télécharger les données