Auteurs nés en 1706

Tout (156 Documents)
  • A aussi traduit du latin et de l'italien en français

    Publiciste, historien

  • A épousé Joseph François Dupleix en avril 1741

  • Jésuite, enseigna les mathématiques et les humanités

  • Fils de la princesse Franziska Sibylla Augusta von Sachsen-Lauenburg et du Margrave Ludwig Wilhelm von Bade. - Succède à son père le 22 octobre 1761. - Epouse en 1735 Victoria fille de Léopold prince de Ligne (1714-1793)

  • Jésuite. - Missionnaire. - Chroniqueur

  • Imprimeur-libraire ; imprimeur de l'université de Cambridge (1758-1768) ; graveur et fondeur de caractères. - Originaire de Wolverley (Worcestershire). D'abord maître d'écriture et graveur lapidaire à Birmingham à partir de 1726 env. À partir de 1740, devient vernisseur après avoir mis au point une nouvelle technique de laquage. À partir de 1750, s'exerce à la fonderie de caractères et crée le caractère "Baskerville". - Apporte diverses innovations techniques, invente le papier vélin (sans pontuseaux) et crée sa propre encre. Imprime son premier livre en 1757 et grave des caractères grecs pour l'université d'Oxford en 1758. - À sa mort, sa veuve imprime jusqu'en avril 1775 et garde la fonderie jusqu'en fév. 1777. Beaumarchais rachète son imprimerie en 1779. Également auteur d'une préface pour le "Paradise lost" de John Milton qu'il imprime en 1759

  • Théologien protestant. - Professeur à Halle

    Écrit aussi en latin

  • A écrit aussi en latin

    Numismate. - Etudiant à l'université d'Uppsala (1723)

  • Garçon-cartier puis marchand-cartier actif à Béziers de 1734 à 1780, paroisse Saint-Félix. - Fils d'Henry Bernard et de Marie Barbe. - Épouse Catherine Chappert le 4 février 1734, en présence des marchands-cartiers avignonais Jean-Pierre Payen et Jean-Baptiste Astier. - Sa fille Marie-Catherine, née le 25 novembre 1737, épouse Jean-Étienne Maudet, qui prend la succession comme marchand-cartier à partir de 1780

  • Compositeur. - Maître de chapelle à la cour de Munich (1755-1784). - Né en 1706 ou 1712

  • Comte. - Homme de lettres

  • Dessinateur, illustrateur, caricaturiste, graveur éditeur et créateur de caractères typographiques. - Fils du graveur George Bickham l'Ancien (1683?-1758). - Signe "Junior" tant que son père est en activité

  • Nom patronymique : Claude Crespy. - Libraire. - Fille d'un rôtisseur parisien. Épouse le libraire Pierre-Jacques Bienvenu après avril 1726 (décès de la première épouse de celui-ci). Succède à son époux, décédé en 1740. Condamnée par arrêt du Conseil du 22 fév. 1742 pour diffusion de livres imprimés sans permission. Soupçonnée en oct. 1742 d'avoir fait imprimer deux ouvrages sans permission, dont la tragédie "Mahomet" de Voltaire. Dénoncée par Voltaire au lieutenant général de police de Paris comme une "vendeuse de sottises imprimées qui étale dans le Palais-Royal au-dessus du café de Foy" et aurait vendu sous le nom de Voltaire une "Ode sur les conquêtes du Roi", elle est emprisonnée au For(t)-l'Évêque le 31 août 1744 et libérée le 12 oct. suivant à condition de ne plus exercer au Palais-Royal. Nouvelles saisies chez elle de livres défendus ou imprimés sans permission les 28 juillet 1745 et 18 mai 1746. À nouveau incarcérée au For(t)-l'Évêque, elle est condamnée par arrêt du Conseil du 7 août 1746 à 500 l. d'amende et à 4 mois de fermeture de boutique. À la suite d'une nouvelle saisie de livres prohibés dont "La Bibliothèque des damnez" et "Le Parfait Maçon" (15-18 nov. 1747), chez elle et chez son beau-frère, elle est convaincue d'avoir fait tenir une imprimerie clandestine cul-de-sac Pecquet, près de la rue des Blancs-Manteaux, condamnée par arrêt du Conseil du 14 déc. 1747 à 1 000 l. d'amende et déchue "pour toujours" de la librairie. En s'adressant au chancelier d'Aguesseau, elle parvient à faire suspendre l'exécution de cet arrêt et continue à exercer. À nouveau inquiétée en 1748 pour une édition sans permission saisie chez elle. En oct. 1750, le libraire Jean-Noël Leloup, un de ses voisins sur le quai des Augustins, se plaint au lieutenant général de police de ce qu'elle invective journellement "les uns et les autres" en se targuant de décourager "ceux qui la poursuiveroient [sic] en justice réglée" (BnF, ms. fr. 22068 (9)). À la date du 1er janv. 1752, l'"Historique des libraires" de l'inspecteur d'Hémery la dit, à tort, âgée de 40 ans et rapporte qu'elle "a eu beaucoup d'avantures [sic], elle avoit meme une imprimerie clandestine qui a eté saisie ; elle a eté a ce sujet destituée de son etat [... mais] on pretend qu'elle mar[r]onne plus que jamais". Décédée en nov. 1776

  • Lieutenant général des armées navales. - Inspecteur général de l'artillerie de marine. - Á l'origine de la fondation de l'Académie de marine (en 1752)

  • Écrivit aussi en latin

    Médecin et naturaliste. - Professeur de physiologie et pathologie, puis de botanique. - Propose un système de classification des maladies psychiques sur le modèle des classifications botaniques. - Frère de : Boissier de Sauvages, Pierre-Augustin (1710-1795)

  • Abbé, doyen de Saint Jean de la Rochelle

  • Imprimeur-libraire. - Apparenté à l'imprimeur-libraire de Venise Antonio I Bortoli et frère de l'imprimeur Giuseppe Bortoli. Testament 10 déc. 1778. Son fils (?) Francesco Bortoli semble lui avoir succédé

  • Pair de France en 1731. Lieutenant-Général des armées du roi en 1744

  • Cinquième duc de Bouillon. - Colonnel, grand chambellan et gouverneur d'Aauvergne

  • Ecuyer. - Dans la marine de la Compagnie des Indes en 173. Au Sénégal en 1742. Fut chargé de protéger le commerce des Indes.. - Découvrit l'île Bouvet qu'il prit pour un continent en 1740. - Gouverneur de l'île Bourbon en 1750, de l'île de France en 1755. - Gouverneur général des îles Mascareignes (1750-1750, 1757-1763). - Père d'Athanase et d'Hélène Bouvet de Lozier

  • Compositeur et chef d'orchestre actif à Naples (en 1744), maître de chapelle à la cathédrale de Pise (en 1754)

  • Auteur dramatique. - Membre de l'Académie de Berlin

  • Architecte et sculpteur espagnol

  • Prêtre catholique ordonné à Rome en 1729. - Curé de Tolmezzo et archidiacre de Carnia (1745-1756). - Évêque de Capo d'Istria (1756-1776). - Archevêque de Tarse (1776) et patriarche d'Antioche (1781)

  • A aussi traduit du grec ancien en italien et écrit en latin

    Franciscain. - Enseigna à l'université de Padoue

  • Prémontré puis bénédictin. - Théologien et musicologue

  • Imprimeur-libraire. - Natif de Villars-Joly (Saint-Didier-en-Dévoluy). Établi à Avignon vers 1735 comme colporteur, quincaillier et mercier. Reçu imprimeur dans le corps des imprimeurs et libraires d'Avignon en 1756. Dit âgé de 66 ans lors de son décès (mai 1772). - Associé jusqu'en 1769 au moins à Jean Jouve, son beau-frère, avec qui il publie en 1768-1769 les "Lettres historiques sur la réunion de la ville d'Avignon..."

  • Protestant d'une famille originaire d'Orange. - À Berlin (de 1741 à 1764). - Numismate. - Poète

  • Violoncelliste et compositeur autrichien

  • Théologien. - Prédicateur du roi Stanislas. - Jésuite (1720-1734)

  • Évêque de Barcelone

  • Libraire. - Fils aîné du libraire parisien Michel Clousier et gendre du libraire parisien Charles II Osmont. Reçu maître le 23 déc. 1727. Beau-père du libraire Barthélemy-François Hochereau. À la suite d'une saisie, effectuée chez lui le 29 avril 1746, de "L'Observateur littéraire" de Marmontel et Bauvin et de plusieurs ouvrages sans permission ou imprimés sous de fausses adresses, il est condamné par arrêt du Conseil du 11 juin suivant, ainsi que ses imprimeurs, à la destruction des exemplaires, 500 l. d'amende et fermeture de sa boutique. Dénoncé puis décrété d'arrestation le 16 août 1749 pour publication des "Sonnettes", roman interdit dû à Guillard de Servigné, il quitte Paris quelques jours plus tard. D'après l'"Historique des libraires..." de l'inspecteur d'Hémery, à la date du 29 nov. 1749, "il etoit allé joindre sa fille, comedienne à Lille, et [...] s'etoit mis souf[f]leur dans cette troupe". Décédé à Bayonne en juillet 1767

  • Ambassadeur de Venise en Espagne, puis en France

  • Écrivait aussi en latin

    Juriste. - Philosophe

  • Jurisconsulte et historien

  • Libraire. - Fils aîné du libraire parisien Michel-Étienne I David ; gendre du libraire Pierre Witte. Reçu maître en mai 1732. L'"Historique des libraires" de l'inspecteur d'Hémery le dit âgé de 45 ans au 1er janv. 1752. Jusqu'en 1769, il est l'un des quatre éditeurs de l'"Encyclopédie", avec Antoine-Claude Briasson, André-François Le Breton et Laurent Durand. Décédé à Paris en mars 1769 ; sa veuve lui succède

  • Marchand mercier à Lille. - Homme de lettres et chroniqueur

    Prénoms complets : Jacques, François

  • Génovéfain (profès du 2 octobre 1725). - Abbé de Sainte-Geneviève de Paris, supérieur général de la Congrégation de France (1760-1766). - Mort le 8 août 1782 ou le 23 décembre 1785

  • Éminente figure de l'"Accademia etrusca". - Promoteur de l'édition italienne de l'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert

Tout (156 Documents)