Auteurs nés en 1768372 documents

  • Médecin, élève de Pinel et Corvisart. - Premier médecin à la cour

  • Lieutenant général des armées. - Participe à l'expédition d'Égypte

  • Variante(s) de prénom : Joan ; Joannes ; Juan. - Imprimeur-libraire ; imprimeur de l'évêché [de Perpignan-Elne] (1801) ; à Barcelone, avec P. Barrera, imprimeur de l'armée et du gouvernement de Catalogne (1811-1813) ; à Perpignan, imprimeur du Roi (1823) ; de Son Altesse Royale Monsieur, frère de Sa Majesté (1823-1824). - Natif de Perpignan. Professeur de collège avant de se tourner en l'an I (1792-1793) vers le métier d'imprimeur. Breveté imprimeur le 15 juillet 1811 (brevet renouvelé le 1er août 1816) et libraire le 1er janv. 1813 (brevet renouvelé le 1er août 1818). Publie plusieurs périodiques dont le "Calendrier de Perpignan" à partir de 1803. En 1811-1813, il est à Barcelone, avec P. Barrera, "imprimeur de l'armée et du gouvernement de Catalogne". Devient imprimeur du Roi à Perpignan le 23 août 1823. Après son décès (Vernet-les-Bains, Pyrénées-Orientales, 3 juillet 1833), son fils Jean-Baptiste Alzine est breveté en sa succession

  • Épigraphiste. - En poste à la Bibliothèque Vaticane de 1804 à 1834

  • Général français. - D'origine suisse

  • Général de division, baron

  • Militaire, officier commandant la cavalerie à la bataille de Waterloo, puis homme politique, membre du parlement, Lieutenant général d'Irlande, 1828-1829

Auteurs morts en 1768192 documents

Personnes ayant débuté leur activité en 176847 documents

  • Nom patronymique : Marie-Anne Réal. - Libraire. - Fille d'un ancien juge-consul et échevin de la ville de Calais. Épouse le libraire parisien François Babuty, alors veuf, le 7 août 1718. Dite âgée de 25 ans en 1722. Succède à la librairie d'assortiment de son mari au décès de celui-ci (août 1768). Testament déposé le 10 janv. 1782. Décédée doyenne des veuves de la communauté des libraires et imprimeurs de Paris le 21 mars 1786 ; dite alors âgée de 90 ans

  • Libraire. - Fils de César-Guillaume Bailly (17..-1786), bourgeois de Paris, garde du corps des merciers et négociant en papeterie. En apprentissage chez le libraire parisien Charles Saillant à partir de mai 1766. Reçu maître dès le 26 août 1768. Rachète alors le fonds du libraire Jean-Luc II Nyon à la veuve de celui-ci. Dit âgé de "plus de 25 ans et demi" lors de son mariage (15 mai 1769). Publie plusieurs catalogues de sa librairie et de nombreux catalogues de vente de bibliothèques. Nicolas-Amable-Germain Debray lui succède peu avant janv. 1804. Vente de son cabinet fin mars 1804 après cessation de commerce

  • Autre(s) graphie(s) : Barrois aîné. - Libraire. - Baptisé à Paris le 19 juillet 1768. Fils aîné du libraire parisien Marie-Jacques Barrois et gendre (1768) de Claude-Jean-Baptiste II Hérissant ; reçu libraire le 9 janv. 1768. Membre de la Compagnie des usages. Franc-maçon, membre de la loge de l'Étoile polaire (1773-1774) puis de celle des Cœurs simples (1775-1787). Spécialisé dans la librairie ancienne. Rédacteur de nombreux catalogues. Commissaire civil de la section du Théâtre français et membre du premier comité de surveillance (août 1792). De fin 1793 à août 1795 au moins, il appartient à la section de bibliographie de la Commission temporaire des arts et dirige le dépôt littéraire des Cordeliers. Membre du comité civil de la section Marat en l'an II et en l'an III. Exerce encore la librairie en 1835, bien qu'il n'ait pas, semble-t-il, reçu de brevet

    De 1802 à 1813 environ, travaille en association avec son fils Charles-Jacques Barrois

  • Variante(s) de prénom : Judocus. - Imprimeur-libraire ; imprimeur juré de la ville ; imprimeur de la mairie (1801). - Natif de Gand. En apprentissage à Gand à partir de 1739. Reçu imprimeur par octroi de mai 1768. Décédé en 1807. De 1807 à 1840-1841, son neveu et successeur Philippe-Jean Begyn publie exclusivement sous son nom

  • Imprimeur-libraire, fondeur de caractères, éditeur. - Libraire du prince de Galles (en 1788). - Éditeur de recueils de poésie et de théâtre anglais. - Propriétaire des périodiques "The Fashionable World", "The Oracle", "The Morning Post", "Bell's Weekly Messenger". - A publié aussi sous la raison sociale "At the British Library"

  • D'origine neuchâteloise, cousin de l'imprimeur-libraire de Neuchâtel Samuel Fauche (1732-1803). S'établit libraire-relieur à Lyon en 1768. Client et correspondant de la Société typographique de Neuchâtel (STN) ; entretient une correspondance avec la STN en vue de l'éventuel recrutement de Legoux, prote de l'imprimerie lyonnaise Périsse, par la STN. En faillite en 1771. Ne semble plus en activité après 1771

  • Libraire-relieur. - Fils d'un commis greffier au parlement de Dijon. Relieur reçu libraire par lettre de privilège du 23 janv. 1768. Ouvre un cabinet littéraire en 1772. Destitué par arrêt du Conseil du 27 juillet 1772 pour commerce d'ouvrages contraires aux bonnes mœurs. Rétabli par arrêt du 8 fév. 1779. Ouvre un cabinet littéraire en 1772. Son fils Henri Bidault (17..-1817) lui succède dès 1804. Décédé à Dijon le 31 janv. 1816

  • N'est pas répertorié par l'enquête royale de 1764. En activité à Rouen de 1768 à 1789, il figure sur les rôles de la capitation entre ces deux dates (Arch. dép. Seine-Maritime, C 145, pièces 110-112). Deux publications à son nom sont connues en 1769 ("Lettres d'un docteur catholique à un protestant...") et 1778 ("Nuits clémentines..."). On perd sa trace après 1789

  • Autre(s) graphie(s) : Bruyset (fils) aîné. - Imprimeur-libraire ; imprimeur du Roi et du clergé (1784-1790) ; imprimeur du département de Rhône-et-Loire (1790-1793). - Reçu libraire en 1768 et imprimeur en 1783, imprimeur du Roi en août 1784. Condamné à mort par le Tribunal révolutionnaire pour avoir imprimé des billets obsidionaux pendant le siège de Lyon ; son frère Pierre-Marie, qui avait été emprisonné avec lui, est exécuté à sa place le 25 déc. 1793. Se retire en 1808 suite à une faillite ; devient inspecteur de la librairie en août 1810. - Auteur de plusieurs opuscules, dont "Caractères de la propriété littéraire..." (Lyon, 1808) ; également éditeur et traducteur d'auteurs anglais. Met au point un nouveau procédé de fabrication du papier à base de végétaux et un nouveau type de carton de reliure. Membre de l'académie des sciences, belles-lettres et arts de Lyon (dès avant 1792), et de celle de Berlin

    Travaille en association avec son père Jean-Marie I Bruyset de 1774 environ à 1791, et avec son frère Pierre-Marie de 1787 à 1793, puis avec son gendre Joseph-François-Anne Buynand des Échelles (1774-1811) de 1803 à leur faillite en 1808

Personnes ayant cessé leur activité en 176836 documents

  • Marchand-cartier actif à Agen, paroisse Saint-Etienne, de 1713 à 1768. - Fils du marchand-cartier Jean Alaric et de Pétronille Faugère. - Épouse Foy Paulmier le 18 février 1713. - Sa soeur Marie épouse le marchand-cartier Jean Proché

  • Nom patronymique : Marie Maillard. - Imprimeur de monseigneur l'évêque [de Lisieux]. - Succède à son mari, l'imprimeur-libraire de Lisieux Jacques Aunay du Ronceray. Se démet dès le 12 oct. 1767 en faveur de François-Bonaventure Mistral, son ex-prote, qui a épousé la nièce de Jacques Aunay du Ronceray et sera reçu imprimeur par arrêt du Conseil du 28 mars 1768

  • Libraire. - Natif de Paris. Fils d'un marchand bourgeois de Paris originaire d'Annecy. Dit âgé de 24 ans lors de son entrée en apprentissage chez le libraire parisien Louis Guérin (18 mars 1707 ; quittancé le 4 août 1711 par Nicolas Simart), de 28 ans à sa réception à la maîtrise (19 janv. 1712) et de 32 ans à son premier mariage, le 23 juillet 1715. Veuf en 1717, il se remarie le 7 août 1718 avec Marie-Anne Réal, fille d'un ancien échevin de Calais, qui, du 11 déc. 1721 au 29 mars 1722 est détenue à la Bastille pour délit de librairie. François Babuty lui-même est arrêté, accusé avec plusieurs autres imprimeurs et libraires parisiens d'avoir diffusé des écrits "qui ne tendent qu'à troubler la paix de l'Église et la tranquillité de l'État" et jugé par une commission spéciale établie en la Chambre de l'Arsenal le 9 avril 1722. Inquiété pour ses sympathies jansénistes, il aurait trouvé refuge dans les années 1720 auprès du diacre François de Pâris (1690-1727). Père du libraire François-Joachim Babuty (172.-179.?), il se fait appeler "Babuty père" à partir de 1750. D'après l'"Historique des libraires..." de l'inspecteur Joseph d'Hémery, à la date du 1er janv. 1752, "c'est un homme qui s'est mêlé du jansenisme, et qui a eté a [sic] ce sujet plusieurs fois a [sic] la Bastille avec sa femme et leur fils [...] Il est a present fort rengé [sic] et ne se mêle plus de rien, il vend simplement des livres de devotion". Publie plusieurs catalogues imprimés de sa librairie. Plusieurs portraits de lui ont été réalisés par son gendre le peintre Jean-Baptiste Greuze. Décédé à Paris en août 1768 doyen des libraires de sa communauté. Vente après décès des livres de son cabinet le 5 déc. 1768 (catalogue imprimé). Vente après décès de son fonds de livres religieux le 11 janv. 1769 (BnF, ms. fr. 21823, fol. 1-4) à la requête de sa veuve, qui cependant continue à tenir la librairie ; ce fonds est racheté en totalité par Nicolas Crapart

  • Libraire ; libraire juré de l'université de Toulouse. - Vraisemblablement fils du libraire-relieur Jean Birosse. Établi en vertu d'une délibération de la communauté de Toulouse du 9 janv. 1728 (d'après l'enquête de 1768 dans le Languedoc). Attesté lors de l'enquête royale de 1764. L'"État des imprimeurs et libraires de Toulouse" de sept. 1767 le dit "à présent consul", ayant quitté le commerce de détail et n'ayant "plus que ses magazins" ; figure néanmoins comme libraire, doyen de sa communauté, à l'enquête de 1768. Capitoul de Toulouse en 1767. Seigneur de Gardès. En procès avec ses anciens associés Simon Sacarau et Jean Dupleix (à qui il a revendu son fonds par acte du 27 déc. 1764) en avril 1768, alors qualifié d'ancien libraire et d'ancien capitoul, retiré au château de Rouffiac (BnF, ms. fr. 22127, fol. 257-314). Décédé en 1770 ou peu avant, Jean Dupleix et Antoine-Louis-Guillaume-Catherine Laporte se qualifiant alors d'"acquéreurs du fonds de feu Birosse"

    Aurait travaillé en association avec S. Sacarau et J. Dupleix à partir de 1751

  • Autre(s) graphie(s) : Cavelier jeune. - Libraire. - 2e fils du libraire parisien Guillaume III Cavelier. Reçu libraire le 28 mai 1748 ; établi après janv. 1752. Retiré en 1768 ou peu avant, il devient fermier du Roi et se fait appeler Guillaume Cavelier de La Guillaumie. Se désiste officiellement de sa qualité de libraire par acte notarié du 8 juillet 1768

  • Nom patronymique : Madeleine Bobin. - Libraire. - Fille du libraire parisien Jérôme Bobin. Épouse le libraire Guillaume III Cavelier en nov. 1711. Lui succède à son décès en nov. 1751. Revend en 1752 la moitié de son fonds à son fils aîné Pierre-Guillaume Cavelier

    Travaille en association avec son fils Pierre-Guillaume Cavelier jusqu'en 1756 au moins

  • Autre(s) graphie(s) : Chapui(s). - Libraire. - Fils aîné de l'imprimeur-libraire de Bordeaux Mathieu Chappuis. Reçu maître dès janv. 1701, il semble n'avoir exercé à son compte qu'après la mort de son père (mai 1726). Se dit, à tort, âgé de 15 à 16 ans lors de l'enquête de 1700-1701. Reçu bourgeois de Bordeaux en 1754. Décédé doyen de la communauté des imprimeurs et libraires de Bordeaux le 28 déc. 1768 ; inventaire après décès le 14 janv. 1769

    À partir de 1746, travaille en association avec ses fils, Mathieu-François et Jacques-François Chappuis

  • Imprimeur-libraire ; imprimeur des cour souveraine et chambre des comptes de Lorraine. - Natif de Nancy, vraisemblablement fils de l'imprimeur-libraire Nicolas I Charlot. Décédé à Nancy en janv. 1768. Inventaire après décès 17 fév. 1768

    A travaillé en association avec son fils Nicolas III Charlot jusqu'en 1765 au moins, notamment pour la publication des "Étrennes de robe et d'épée", de 1761 à 1763

  • Nom patronymique : Geneviève-Marguerite Chéreau. - Éditrice et marchande d'estampes. - Fille de Jacques Chéreau (1688-1776) dit Chéreau le jeune, graveur, éditeur et marchand d'estampes à Paris. Épouse en fév. 1742 son cousin germain François II Chéreau (1717-1755), lui aussi graveur, éditeur et marchand d'estampes parisien. Lui succède à son décès en fév. 1755. Revend son fonds à son fils Jacques-François Chéreau (1742-1794) le 31 mars 1768 pour 122 348 l. Teste le 22 janv. 1782. Sépulture le 31 janv. suivant à Paris, paroisse Saint-Benoît ; dite alors âgée de 57 ans

Organisations créées en 176818 documents

Organisations ayant cessé d'exister en 176812 documents

  • Abbaye de Bénédictins fondée vers 738 par le comte Egon, réformée au IXe siècle par saint Benoît d'Aniane (mort en 821). Elle entra dans l'ordre de Cluny au XIe siècle. Elle fut supprimée par la Commission des réguliers en 1768. L'abbatiale est devenue église paroissiale

  • Imprimerie-librairie. - Association constituée par cession d'un tiers des privilèges octroyés pour les nouvelles ordonnances royales et les "Conférences des nouvelles ordonnances..." au maréchal-duc de La Feuillade en 1667 pour 50 ans et le 28 mai 1677 pour 40 ans aux libraires parisiens Pierre II Aubouyn, Claude Barbin, Jean II Guignard, Étienne Loyson, Guillaume de Luynes, la veuve d'Edme II Martin, Nicolas Pépingué, Denis II Thierry et la veuve de Denis I Thierry. Privilège renouvelé périodiquement, en dernier lieu pour 6 ans en faveur d'André-François Knapen, le 17 fév. 1768

    Composition du groupe lors du renouvellement du privilège du 3 août 1737 pour 10 ans : Jean-Barthélemy Alix, Michel III Brunet, Guillaume III Cavelier, Michel-Antoine David l'aîné, Michel-Étienne I David, Robert-Marc I Despilly, Nicolas Gosselin, Laurent-Charles Guillaume, Théodore I Le Gras, Denis Mouchet, Jean-Jacques de Nully, Pierre-Augustin Paulus-Du-Mesnil, veuve de Claude Prudhomme, Jean Rouy, Claude-Marin I Saugrain et Guillaume-Claude Saugrain

  • Chartreuse construite à partir de 1534 par les architectes Andrea Moroni (ca.1500-1560) et Andrea da Valle (15..-1578) pour remplacer celle de Padoue. - Consacrée en 1560, a été abandonnée en 1768

  • Collège tenu par des séculiers entre 1552 et 1608, repris par les Jésuites entre 1608 (1607 pour Sommervogel) et 1768. Il est repris par des séculiers entre 1768 et 1790 et par des doctrinaires de 1790 à 1792

  • Après le départ des Jésuites, ce collège fut repris par des moines bénédictins (1769-1781), puis par les Pères de la Doctrine chrétienne (1782-1792)

  • Fondé en 1616 par Jean des Porcelets de Maillane, évêque de Toul. L'église fut construite par l'architecte Bernard. Le Collège, fermé en 1768, fut transféré au Noviciat. Ses bâtiments furent abattus en 1770

  • Cette province couvrait le territoire de l'Argentine, du Paraguay, de l'Uruguay, ainsi que quelques territoires du Brésil et de la Bolivie. - La province actuelle du Paraguay couvre le territoire du Paraguay

  • Imprimerie-librairie fondée par le P. Francisco Javier de Idiáquez (1711-1790), S. J., alors recteur du séminaire de Villagarcía, qui, exilé par décret du 1er avril 1767, se fixe ensuite à Bologne. D'après Denis Diderot (cité par P. Deschamps), la France avait "instruit le ministère espagnol que les PP. Jésuites avaient à Villagarcia une imprimerie conduite par le P. Idiaquez, d'où sortait une multitude d'ouvrages préjudiciables à la tranquillité du gouvernement français. On arrêta plusieurs libraires de Bayonne ; ils parlèrent à la Bastille où ils furent enfermés, et la cour d'Espagne supprima l'imprimerie sans faire d'éclat"

Organisations ayant débuté leur activité en 17683 documents

  • Imprimerie créée en janv. 1768 par Jean-Baptiste Berthier, gouverneur des hôtels de la Guerre, de la Marine et des Affaires étrangères, qui jugeait trop élevés les tarifs de l'Imprimerie royale (du Louvre). D'abord dirigée par l'un des fils du libraire François-Gabriel Mérigot, sans doute Jean-Gabriel Mérigot, puis par l'imprimeur-libraire Jean-Thomas I Hérissant. Fermée en mars 1768 à la demande du directeur de l'Imprimerie royale, Jacques Anisson-Duperron qui en rachète le matériel. Fonctionne à nouveau, dirigée par Mérigot, d'oct. 1771 à mai 1775, date à laquelle elle est définitivement fermée, et rattachée à l'Imprimerie royale en vertu d'un arrêt du Conseil du 22 mai de cette année

  • Imprimerie fondée officiellement le 24 nov. 1768 par le Français Pierre Rousseau (1716-1785), établi à Bouillon par privilège du duc Charles-Godefroy de La Tour d'Auvergne le 1er fév. 1760, assisté de Jean-Pierre-Louis Trécourt et de Charles-Auguste (-Guillaume de) Weissenbruch (1740-1822), beau-frère de P. Rousseau. Prend la suite de l'Imprimerie des ouvrages périodiques (1760-1769?) qui faisait notamment paraître le "Journal encyclopédique" (fondé à Liège en 1755) de P. Rousseau, la "Gazette salutaire" et la "Gazette des gazettes ou Journal politique". En raison de la mauvaise gestion de J.-P.-L. Trécourt, la Société typographique est dissoute et le matériel d'imprimerie transmis à Jean-Baptiste Trécourt, qui obtient le 14 août 1788 un privilège du duc de Bouillon et exerce sous la raison "Imprimerie ducale" avant de s'établir en 1790 à Mézières (Ardennes) en 1790. Parallèlement Charles-Auguste Weissenbruch continue à imprimer les périodiques lancés par P. Rousseau jusqu'en 1793 puis, victime d'un procès politique, il se réfugie à Mézières puis Bruxelles où il exerce l'imprimerie et la librairie sous son nom à partir de 1795

  • Imprimerie fondée par le duc Ferdinand (1765-1802) et dirigée de 1776 à 1791 par Giovanni Battista Bodoni

Organisations ayant cessé leur activité en 17682 documents

  • Imprimerie-librairie. - Association constituée par cession d'un tiers des privilèges octroyés pour les nouvelles ordonnances royales et les "Conférences des nouvelles ordonnances..." au maréchal-duc de La Feuillade en 1667 pour 50 ans et le 28 mai 1677 pour 40 ans aux libraires parisiens Pierre II Aubouyn, Claude Barbin, Jean II Guignard, Étienne Loyson, Guillaume de Luynes, la veuve d'Edme II Martin, Nicolas Pépingué, Denis II Thierry et la veuve de Denis I Thierry. Privilège renouvelé périodiquement, en dernier lieu pour 6 ans en faveur d'André-François Knapen, le 17 fév. 1768

    Composition du groupe lors du renouvellement du privilège du 3 août 1737 pour 10 ans : Jean-Barthélemy Alix, Michel III Brunet, Guillaume III Cavelier, Michel-Antoine David l'aîné, Michel-Étienne I David, Robert-Marc I Despilly, Nicolas Gosselin, Laurent-Charles Guillaume, Théodore I Le Gras, Denis Mouchet, Jean-Jacques de Nully, Pierre-Augustin Paulus-Du-Mesnil, veuve de Claude Prudhomme, Jean Rouy, Claude-Marin I Saugrain et Guillaume-Claude Saugrain

  • Imprimerie-librairie fondée par le P. Francisco Javier de Idiáquez (1711-1790), S. J., alors recteur du séminaire de Villagarcía, qui, exilé par décret du 1er avril 1767, se fixe ensuite à Bologne. D'après Denis Diderot (cité par P. Deschamps), la France avait "instruit le ministère espagnol que les PP. Jésuites avaient à Villagarcia une imprimerie conduite par le P. Idiaquez, d'où sortait une multitude d'ouvrages préjudiciables à la tranquillité du gouvernement français. On arrêta plusieurs libraires de Bayonne ; ils parlèrent à la Bastille où ils furent enfermés, et la cour d'Espagne supprima l'imprimerie sans faire d'éclat"

Œuvres terminées en 176819 documents

Spectacles représentés en 17684 documents

  • Spectacle : Dardanus

    Paris (France) : Académie royale de musique - 26-01-1768

  • Spectacle : Enée et Lavinie

    Paris (France) : Salles des Machines - 18-11-1768

  • Spectacle : Énée et Lavinie

    Paris (France) : Académie royale de Musique - 06-12-1768

  • Spectacle : La Vénitienne

    Paris (France) : Académie royale de musique - 03-05-1768

Documents publiés en 17683798 documents

  • ספר דברים // חמשה // חומשי תורה // והוא // תקון סופרים // הוגה ע"פ דקדוק לשונינו הקדש היטב הדק בעיון נמרץ מזוקק שבעתיים כסולת נקיה׃ // מכל טעות ושגיאה׃ לכתוב ולהגיה ממנו ספר תורה . כדת וכדין וכשורה׃ // עם פירוש רש"י זלה"ה // ופירוש הרב דון יצחק // אברבנאל // ועוד נתוספו בו חדושים מאמ"ו הגאון הגדול כבוד מוהר"ר שאול נר"ו // אב"ד ור"מ דקהלתינו יע"א ושאר דברים טובים והעלינו שמו // החצר החדשה // ע"ד הגמרא פסחים דף צ"ב מאי החצר החדשה שחדשו בו דברים כו' ועוד נוסף טעם הגון // לקריאת שם זה . כי שתי מלות החצר החדשה עולה מספרם במספר // ב' שמות שמואל אברהם המביאים ספר יקר ונחמד זה לבית הדפוס // ה"ה שלוחי צבור פה קהלתינו ק"ק אשכנזים יצ"ו האלוף המרומם כהר"ר // שמואל והאלוף המרומם כהר"ר אברהם סג"ל לזכות את הרבים // וכן שלמים המתאוים להנות מצוף דבש זמרת אר"ש דברי הרב // המחבר זצ"ל אשר כל דבריו נחמדים ומתוקים ליישב כל דקדוקי // הפסוקים אשר לב כל משכיל יפול עליהם . וישתומם על מראה דברי // הפסוקים אשר יקשה להולמם . הוא מישבם בטוב טעם ודעת // וזכות הרבים יעמוד להם׃ // באמשטרדם // נדפס ע"י כהר"ר ליב בן כהר"ר משה זוסמנש זצ"ל // בשנת אז ישיר לפ"ק

    Description matérielle : f. [2], 2-131, [1], 2-6
    Description : Note : Tôrah en carré ponctué ; commentaires en rashi
    Édition : באמשטרדם [= A Amsterdam] : שמואל ואברהם [Shemuel et Abraham d'Amsterdam] , 528 [1768/1769]
    Auteur du commentaire : Isaac Abravanel (1437-1508), Salomon ben Isaac (1040-1105)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb447302848]
  • ספר במדבר // חמשה // חומשי תורה // והוא // תקון סופרים // הוגה ע"פ דקדוק לשונינו הקדש היטב הדק בעיון נמרץ מזוקק שבעתיים כסולת נקיה׃ // מכל טעות ושגיאה׃ לכתוב ולהגיה ממנו ספר תורה . כדת וכדין וכשורה׃ // עם פירוש רש"י זלה"ה // ופירוש הרב דון יצחק // אברבנאל // ועוד נתוספו בו חדושים מאמ"ו הגאון הגדול כבוד מוהר"ר שאול נר"ו // אב"ד ור"מ דקהלתינו יע"א ושאר דברים טובים והעלינו שמו // החצר החדשה // ע"ד הגמרא פסחים דף צ"ב מאי החצר החדשה שחדשו בו דברים כו' ועוד נוסף טעם הגון // לקריאת שם זה . כי שתי מלות החצר החדשה עולה מספרם במספר // ב' שמות שמואל אברהם המביאים ספר יקר ונחמד זה לבית הדפוס // ה"ה שלוחי צבור פה קהלתינו ק"ק אשכנזים יצ"ו האלוף המרומם כהר"ר // שמואל והאלוף המרומם כהר"ר אברהם סג"ל לזכות את הרבים // וכן שלמים המתאוים להנות מצוף דבש זמרת אר"ש דברי הרב // המחבר זצ"ל אשר כל דבריו נחמדים ומתוקים ליישב כל דקדוקי // הפסוקים אשר לב כל משכיל יפול עליהם . וישתומם על מראה דברי // הפסוקים אשר יקשה להולמם . הוא מישבם בטוב טעם ודעת // וזכות הרבים יעמוד להם׃ // באמשטרדם // נדפס ע"י כהר"ר // ליב זוסמנש // בשנת אז ישיר לפ"ק

    Description matérielle : f. [1], 2-79, [1], 2-4 [lac. 5-6]
    Description : Note : Tôrah et hafṭarôt en carré ponctué ; commentaires en rashi
    Édition : באמשטרדם [= A Amsterdam] : שמואל ואברהם [Shemuel et Abraham d'Amsterdam] , 528 [1768/1769]
    Auteur du commentaire : Isaac Abravanel (1437-1508), Salomon ben Isaac (1040-1105)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb447302817]
  • ספר ויקרא // חמשה // חומשי תורה // והוא // תקון סופרים // הוגה ע"פ דקדוק לשונינו הקדש היטב הדק בעיון נמרץ מזוקק שבעתיים כסולת נקיה׃ // מכל טעות ושגיאה׃ לכתוב ולהגיה ממנו ספר תורה . כדת וכדין וכשורה׃ // עם פירוש רש"י זלה"ה // ופירוש הרב דון יצחק // אברבנאל // ועוד נתוספו בו חדושים מאמ"ו הגאון הגדול כבוד מוהר"ר שאול נר"ו // אב"ד ור"מ דקהלתינו יע"א ושאר דברים טובים והעלינו שמו // החצר החדשה // ע"ד הגמרא פסחים דף צ"ב מאי החצר החדשה שחדשו בו דברים כו' ועוד נוסף טעם הגון // לקריאת שם זה . כי שתי מלות החצר החדשה עולה מספרם במספר // ב' שמות שמואל אברהם המביאים ספר יקר ונחמד זה לבית הדפוס // ה"ה שלוחי צבור פה קהלתינו ק"ק אשכנזים יצ"ו האלוף המרומם כהר"ר // שמואל והאלוף המרומם כהר"ר אברהם סג"ל לזכות את הרבים // וכן שלמים המתאוים להנות מצוף דבש זמרת אר"ש דברי הרב // המחבר זצ"ל אשר כל דבריו נחמדים ומתוקים ליישב כל דקדוקי // הפסוקים אשר לב כל משכיל יפול עליהם . וישתומם על מראה דברי // הפסוקים אשר יקשה להולמם . הוא מישבם בטוב טעם ודעת // וזכות הרבים יעמוד להם׃ // באמשטרדם // נדפס ע"י כהר"ר // ליב זוסמנש // בשנת אז ישיר לפ"ק

    Description matérielle : f. [1], 2-76, [1], 2-5
    Description : Note : Tôrah et targûm en carré ponctué ; commentaires en rashi ; haftarôt en carré ponctué sur 2 colonnes
    La mise en page du titre est identique à celui du volume coté TNK_039
    Édition : באמשטרדם [= A Amsterdam] : שמואל ואברהם [Abraham et Shemuel d'Amsterdam] , 528 [1768/1769]
    Auteur du commentaire : Isaac Abravanel (1437-1508), Salomon ben Isaac (1040-1105)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb44730285m]
  • 1656. Les Coups de l'Amour et de la Fortune, tragi-comédie de Quinault. Représentée sur le théâtre de l'Hôtel de Bourgogne

    Description matérielle : In-8° , 115 p.
    Description : Note : Théâtre français, ou Recueil de toutes les pièces françaises restées au théâtre... T. VII
    Édition : Genève : impr. de P. Pellet et fils , (1768)
    Auteur du texte : Philippe Quinault (1635-1688)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31164513m]
  • 1658. Le Dépit amoureux, comédie de Molière [avec l'avis de M. de Voltaire], représentée sur le théâtre du Petit Bourbon, au commencement de décembre 1658

    Description matérielle : In-8° , 126 p.
    Description : Note : Théâtre français, ou Recueil de toutes les pièces françaises restées au théâtre... T. VIII
    Édition : (Genève : impr. de P. Pellet et fils , 1768.)
    Auteur du texte : Molière (1622-1673)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb309585128]
  • 1658. L'Étourdi, ou les Contre-tems, comédie de Molière, en vers et en 5 actes [avec l'avis de Voltaire], jouée d'abord à Lyon en 1653 et à Paris, sur le théâtre du Petit Bourbon, le 3 novembre 1658

    Description matérielle : In-8° , XXXVI-190 p.
    Description : Note : Théâtre français, ou Recueil de toutes les pièces françaises restées au théâtre. T. VIII
    Édition : (Genève : impr. de P. Pellet et fils , 1768.)
    Auteur du texte : Molière (1622-1673)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30958580r]
  • 1660. Sganarelle ou le Cocu imaginaire, comédie de Molière...

    Description matérielle : 54 p.
    Édition : Genève : impr. de Pellet et fils , (1768)
    Auteur du texte : Molière (1622-1673)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb38650868c]
  • 1661. Agrippa, roi d'Albe, ou le Faux Tiberinus, tragi-comédie... "Voir" Théâtre français, ou Recueil de toutes les pièces françaises restées au théâtre... T. X

    Description matérielle : In-8°
    Édition : Genève , 1768
    Auteur du texte : Philippe Quinault (1635-1688)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31164480g]
  • 1661. L'École des maris, comédie de Molière représentée sur le théâtre du Palais-royal le 4 juin 1661 [avec l'avis de M. de Voltaire]

    Description matérielle : In-8° , 94 p.
    Description : Note : Théâtre français, ou Recueil de toutes les pièces françaises restées au théâtre. T. X
    Édition : Genève : impr. de P. Pellet et fils , 1768
    Auteur du texte : Molière (1622-1673)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30958561g]
  • 1661. Les Fâcheux, comédie-ballet en 3 actes, en vers, de Molière, représentée à Vaux, le 16 aoust, à Fontainebleau, le 27... et à Paris... le 4 novembre... [avec le Prologue de P. Pellisson et l'Avis de M. de Voltaire.]

    Description matérielle : In-8° , 75 p.
    Description : Note : Théâtre français, ou Recueil de toutes les pièces françaises restées au théâtre
    Édition : (Genève : impr. de P. Pellet et fils , 1768.)
    Auteur du texte : Molière (1622-1673)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30958594f]

Citer la page

  • Permalien :

Télécharger les données