Auteurs nés en 1770442 documents

Auteurs morts en 1770188 documents

  • A aussi traduit de l'anglais en italien

    Polygraphe. - Sénateur

  • A aussi écrit en français

    Chanoine. - Historien. - Linguiste. - Dirigea la bibliothèque de La Vallette

  • A aussi écrit en latin

    Poète. - Médecin

  • Homme de lettres et abbé. - Sous-précepteur de Louis XV. - Membre de l'Institut, Académie francaise (élu en 1723). - Fondateur du Club de l'Entresol (1724)

  • A aussi écrit en latin

    Anatomiste

  • Baron. - Avoyer (fonctionnaire chargé d'appliquer la haute et la basse justice), et commandant militaire de la ville de Fribourg, Suisse. - Officier au Régiment des Gardes suisses en France, avant de louer ses services à l'Autriche en qualité de capitaine (1713)

  • Nom patronymique : Jeanne-Louise Delamain. - Libraire. - Succède à son mari le libraire parisien d'origine lyonnaise Gabriel Amaulry, décédé avant le 23 déc. 1735. Dite âgée de 50 ans au 1er janv. 1752 d'après l'"Historique des libraires" de l'inspecteur Joseph d'Hémery. Qualifiée d'"intriguante [sic]", accusée de fournir "principalement à tous les robins" par d'Hémery et suspectée par la police, elle fait l'objet de nombreuses perquisitions et poursuites. En relation d'affaires avec le libraire de Lyon François Rigollet, son beau-frère. Arrêtée et détenue au For(t)-l'Évêque du 28 déc. 1736 au 23 janv. 1737 pour vente d'almanachs et de libelles, et de nouveau du 1er fév. au 1er mai 1742 pour commerce de livres prohibés. Sa boutique est ensuite fermée, en vertu d'une sentence du bailliage du Palais du 28 mars 1744, à la suite de la saisie de 17 brochures publiées sans permission. Embastillée du 5 juillet au 8 nov. 1750 pour vente de livres défendus dont "La Voix du sage et du peuple" de Voltaire et "Cléon". Continue cependant à diffuser des impressions clandestines, dont l'"Idée de la personne, de la vie et de la cour du roi de Prusse" en août 1753. Disparaît en janv. 1754 pour échapper aux poursuites et réapparaît pour demander sa grâce en août suivant. À nouveau embastillée, cette fois avec sa fille Jeanne-Louise Amaulry, du 11 déc. 1766 au 22 janv. 1767 pour avoir vendu notamment les "Mémoires de M. de La Chalotais". Décédée à Paris en nov. 1770. Son gendre Étienne Lemoine, reçu maître le 29 mars 1768, aurait succédé à sa librairie au Palais

  • Compositeur italien

  • A écrit aussi en anglais

    Professeur. - A vécu à Londres en 1728 et en 1736

Personnes ayant débuté leur activité en 177057 documents

  • Ingénieur géographe

  • Ingénieur actif de 1770 à 1791

  • Graveur anglais actif à Londres de 1770 à 1800

  • Pseudonyme qui, en 1770, dissimule au moins deux impressions provinciales françaises (contrefaçons), de Normandie (apparemment pas de Rouen, toutefois, d'après le matériel) et de Lorraine vraisemblablement

  • Imprimeur-libraire ; à Nîmes, libraire et imprimeur du Roi. - Originaire du Dauphiné, vraisemblablement de Saint-Étienne-en-Dévoluy. Établi à Nîmes à partir de 1770, il obtient en mars 1786 du garde des sceaux de pouvoir succéder à Bordeaux à Jean Chappuis décédé, tout en conservant son officine de Nîmes, qu'il fait tenir par sa femme. Mort en 1799 à Bordeaux ; son fils Pierre II Beaume lui succède en 1800

  • Reçu maître en 1776, semble avoir exercé dès 1770 env. Déchu de sa maîtrise le 2 août 1781 pour avoir transporté des exemplaires de l'"Histoire philosophique des deux Indes" ; rétabli avant 1786

    En association en l'an VI (1797-1798) avec les libraires Regnault et Falque

  • Libraire. - Fils de l'imprimeur-libraire Christopher I Berry (exercice 1747-1770), auquel il succède avec son frère John I Berry

    Travaille en association avec son frère John I Berry de 1770 à 1783, puis de nouveau vers 1785-1787

  • Fils de l'imprimeur-libraire Christopher I Berry (exercice 1747-1770), auquel il succède avec son frère Christopher II Berry. Son fils, Christopher III Berry (17..-1810?), lui succède

    Travaille en association avec son frère Christopher II Berry, de 1770 à 1783, et avec son neveu, John II Berry, vers 1784-1785, de nouveau avec Christopher II Berry vers 1785-1787, enfin seul à partir de 1787-1788

  • Imprimeur-libraire ; imprimeur de l'évêque (1770) ; de l'université (1771) ; de monseigneur le comte de Provence (1772) ; du présidial et de la ville (1773). - Né à Tours, fils aîné de Charles I Billault. Maître ès arts de l'université de Poitiers (août 1758), ville où il accomplit son apprentissage. Gendre, associé, puis successeur de Louis-Charles Barrière à Angers ; reçu par arrêt du Conseil du 13 août 1770. Fondateur en 1773, directeur (1774), rédacteur et imprimeur des "Affiches d'Angers". Se démet en 1780 en faveur de Charles-Pierre Mame et quitte Angers pour Tours au début de 1782

Personnes ayant cessé leur activité en 177039 documents

  • Nom patronymique : Jeanne-Louise Delamain. - Libraire. - Succède à son mari le libraire parisien d'origine lyonnaise Gabriel Amaulry, décédé avant le 23 déc. 1735. Dite âgée de 50 ans au 1er janv. 1752 d'après l'"Historique des libraires" de l'inspecteur Joseph d'Hémery. Qualifiée d'"intriguante [sic]", accusée de fournir "principalement à tous les robins" par d'Hémery et suspectée par la police, elle fait l'objet de nombreuses perquisitions et poursuites. En relation d'affaires avec le libraire de Lyon François Rigollet, son beau-frère. Arrêtée et détenue au For(t)-l'Évêque du 28 déc. 1736 au 23 janv. 1737 pour vente d'almanachs et de libelles, et de nouveau du 1er fév. au 1er mai 1742 pour commerce de livres prohibés. Sa boutique est ensuite fermée, en vertu d'une sentence du bailliage du Palais du 28 mars 1744, à la suite de la saisie de 17 brochures publiées sans permission. Embastillée du 5 juillet au 8 nov. 1750 pour vente de livres défendus dont "La Voix du sage et du peuple" de Voltaire et "Cléon". Continue cependant à diffuser des impressions clandestines, dont l'"Idée de la personne, de la vie et de la cour du roi de Prusse" en août 1753. Disparaît en janv. 1754 pour échapper aux poursuites et réapparaît pour demander sa grâce en août suivant. À nouveau embastillée, cette fois avec sa fille Jeanne-Louise Amaulry, du 11 déc. 1766 au 22 janv. 1767 pour avoir vendu notamment les "Mémoires de M. de La Chalotais". Décédée à Paris en nov. 1770. Son gendre Étienne Lemoine, reçu maître le 29 mars 1768, aurait succédé à sa librairie au Palais

  • Pseudonyme qui, en 1770, dissimule au moins deux impressions provinciales françaises (contrefaçons), de Normandie (apparemment pas de Rouen, toutefois, d'après le matériel) et de Lorraine vraisemblablement

  • Variante(s) de prénom : Niccolò. - Imprimeur-libraire ; imprimeur du Saint Office et de l'évêque [d'Ancône]. - Entre 1714 et 1717, il dirige l'imprimerie des héritiers Salvioni, puis travaille à son compte. Décédé en janv. 1770 ; son fils Luigi Bellelli et ses héritiers lui succèdent

  • Imprimeur-libraire ; imprimeur du Roi, de la ville [de Chartres], de la police. - Natif de Courville-sur-Eure (Eure-et-Loir), fils d'un marchand boulanger. Orphelin très tôt et élevé par un oncle marchand à Chartres, il est mis en apprentissage chez l'imprimeur-libraire chartrain André Nicolazo. Travaille en qualité de compagnon un an à Montauban, 8 ou 9 mois à Bordeaux et 3 mois à Paris, avant de rentrer à Chartres et d'y devenir le prote d'A. Nicolazo. Demande à succéder à l'imprimeur Michel Tiger décédé en déc. 1720. Reçu imprimeur par arrêt du Conseil du 20 déc. 1721, à la place d'A. Nicolazo qui s'est démis le 31 mars précédent. Rachète l'imprimerie de Nicolazo en janv. 1722, et y emploie son frère Mathieu-Jean Besnard, maître chirurgien à Chartres. Exerce également la librairie. Une perquisition du lieutenant de police de Chartres découvre dans son atelier, le 30 déc. 1727, des exemplaires d'une publication janséniste, la "Consultation des avocats du parlement de Paris au sujet du jugement... contre l'evêque de Senez". S'enfuit avant l'arrivée d'un officier de police venu l'arrêter à Chartres pour le conduire à la Bastille, le 4 janv. 1728. Réimprime la "Gazette" à Chartres de sept. 1740 à juillet 1751. Dit âgé de 68 ans et établi en 1724 lors de l'enquête royale de 1764. Cède par contrat du 26 nov. 1767 son imprimerie à son futur gendre François II Le Tellier, qui épouse en avril 1768 sa fille Anne Besnard (nov. 1734 - nov. 1770). Reste associé à l'imprimerie de son gendre pour un huitième et continue d'exercer la librairie. Se retire après le décès de sa fille Anne (nov. 1770) à Bailleau-le-Pin (Eure-et-Loir), dont son fils Charles-Pierre Besnard (1733-1811) est le curé. Décédé à Bailleau-le-Pin en juin 1771, dit alors âgé de 78 ans environ

  • Imprimeur du duc de Brunswick

  • Dessinateur et graveur au burin français, fils de François Boitard, actif à Londres et à Paris de 1733 à 1770. De son vrai nom Louis-Philippe Boitard, certaines sources le nomment par erreur "Louis-Pierre"

  • Marchand-cartier et papetier actif à Chambéry, paroisse Saint-Léger, entre 1748 et 1770. - Fils du cartier Marc Bouvard et de Jacqueline Pernoud. - Epouse Thérèse Françoise Gommet le 27 avril 1748

  • Graveur. - Editeur. - Marchand d'estampes. - "Privilegié des enfans de France". - Récemment installé rue Saint-Jacques, près l'église des Mathurins, aux armes de Bourgogne, avec son épouse qui enseigne aux dames, en avril 1764 (selon l'Avantcoureur)

  • Imprimeur-libraire ; imprimeur de monseigneur l'évêque et du clergé [de Bayeux]. - Fils de l'imprimeur-libraire de Bayeux Marin Briard (1650?-1700) ; succède à sa mère, veuve de Marin Briard ; vraisemblablement cousin germain d'un autre Gabriel Briard (1679-1729), fils de Jean (1650?-1720), imprimeur-libraire à Caen. Reçu par ordonnance du lieutenant général de police de Bayeux le 10 avril 1717 mais sans avoir régularisé ses titres auprès du Conseil : Jean-Augustin Duval dit le Grenadier obtient alors de s'établir à Bayeux et d'y faire défendre l'exercice de l'imprimerie à Gabriel Briard (arrêt du Conseil du 9 août 1720). Après requête au Conseil, G. Briard est maintenu imprimeur à Bayeux en concurrence avec J.-A. Duval (arrêt du 1er fév. 1721), lequel quittera la ville peu de temps après et montera une imprimerie clandestine à Paris (1734). G. Briard est dit âgé de 79 ans lors de l'enquête royale de 1764 et de 85 ans lors de son décès (30 mars 1770). Décédé sans enfants ; sa veuve lui succède

  • Imprimeur-libraire ; imprimeur du corps de ville de Mühlhausen (1742). - Peut-être fils et en tout cas successeur de l'imprimeur-libraire de Mühlhausen Johann David Brückner. A publié aussi sous les raisons "formae Brucknerianae" et "Brücknerische Schriften". Tient également un comptoir à Halberstadt en 1744 au moins

Organisations créées en 177016 documents

Organisations ayant cessé d'exister en 17708 documents

  • Cette abbaye de Bénédictins adhéra à la Congrégation de Saint-Vanne au XVIIe siècle. Supprimée en 1770 par son union à l'évêché de Troyes. Bâtiments démolis pendant la Révolution

    Cette abbaye avait été édifiée dans les marais dits de l'Isle Germaine (au sud-ouest de Troyes), sur le territoire actuel de Saint-André-les-Vergers. Sa localisation à Troyes est donc erronée

  • Petite abbaye de Bénédictins, fondée avant 1080. Ruinée au XVIe siècle par les Calvinistes, puis par le système de la commende, à tel point qu'en 1608 les quelques religieux restant durent se loger chez l'habitant. Mais l'abbaye dura tant bien que mal, et adhéra même à la congrégation des Exempts. En 1770 cette congrégation fut supprimée, et en conséquence l'abbaye, dont la mense conventuelle fut unie au séminaire de Bordeaux

  • Issu du margraviat de Bade qui en 1527 est divisé en deux: celui de Baden-Baden dont la lignée s'éteint en 1770 et celui de Baden-Dourlach

  • Issu du margraviat de Bade qui en 1527 se divise en deux: celui de Baden-Dourlach et celui de Baden-Baden qui, à son extinction en 1770, est absorbé par l'autre

  • Congrégation bénédictine, sorte de fédération réunissant de grands monastères exempts masculins, créée à la suite du Concile de Trente et des États de Blois (1579) qui voulurent retirer aux monastères isolés le privilège de l'exemption, celui ci consistant entre autres à échapper à l'autorité de l'évêque. - La congrégation comptait, à son apogée, 55 monastères répartis en 6 provinces. Elle fut dissoute en 1770 par la Commission des réguliers

  • Monastère fondé au 5ème siècle. - Devenu monastère bénédictin, il fut supprimé en 1770 et racheté en 1771 par la municipalité de Vérone, Italie

  • Bibliothèque bénédictine transférée après 1770 (date de suppression du monastère), au Collège des jésuites de San Sebastiano, Vérone, Italie, ancien site de la Biblioteca civica, Vérone, Italie

  • Communauté monastique fondée par Gotierre, son premier abbé et reconstituée en 1093 ; devient vers 1132 un chapitre de chanoines réguliers, selon la Règle de saint Augustin. A partir de 1565, affilié à la congrégation portugaise des chanoines de saint Augustin

    Commune de Vila Nova de Gaia, diocèse de Porto

Organisations ayant débuté leur activité en 17702 documents

  • Association formée autour du privilège des œuvres de saint Augustin, accordé le 24 janv. 1770 à Augustin-Martin Lottin dit l'aîné, et partagé le 16 fév. suivant avec Antoine-Prosper Lottin dit le jeune, Claude-Jean-Baptiste II Hérissant, Charles-Pierre Berton, Honoré-Clément Dehansy dit l'aîné, Charles Saillant (associé à Jean-Luc III Nyon) et Jean Desaint. Composition de l'association en 1776 (publication des "Confessions" de saint Augustin) : Augustin-Martin Lottin dit l'aîné, Antoine-Prosper Lottin dit le jeune, Veuve de Claude-Jean-Baptiste II Hérissant, Charles-Pierre Berton, Honoré-Clément Dehansy dit l'aîné, Charles Saillant, Jean-Luc III Nyon, Veuve de Jean Desaint

  • Imprimerie établie par privilège du roi de Piémont-Sardaigne du 9 déc. 1769. Bonaventura Porro (1741-1797), compositeur à l'Imprimerie royale de Turin, en est le premier directeur de 1770 à 1781

Œuvres terminées en 177017 documents

Spectacles représentés en 17709 documents

Documents publiés en 17704138 documents

  • רב אלפס // הלכות רבינו יצחק אלפסי מסכת ברכות // עם כל המעלות הנמצא בספר רב אלפס הראשונים שהי' נדפסים בסאביוניטא. // והאחרונים באמשטרדם. עם כל המפורשי' ואשר סביב לו יחנה הר"י. והשלטי // גבורי' חדושי אנשי שם מהר"ם טוקטין תומת ישרי' מהרן שפיר וכדומיהן // ודיני מרדכי . עם סימני אותות למען ימצא הקורא מיד מבוקשו ולא תחסור // כל דבר אף התוספתת ועם הגהות אלפסי מספר דרך תמים ולזאת עשיתי סימן // כזה [ ] ראה זה חדש . וישן שמפני חדש תוציאו עשיתי סימן כזה ( ) ולא תאמרו // הראשונים היה טובים מאלה כי הגדלתי והוספתי על כל אשר היה לפני כי שם בלל // כל כתבי קודש והאותיות בנס עומדי' אורך היריעה דק מחוספס על שפת // היריעה עד שקצרה מהחיל בקמ' המאור הגדול וקטן עם מלחמות ה' // וסרח העודף תזרי"ח מעבר לדף שני שלח במקומו . ואחשבה לדעת // שיחדיו יהי' תמים זה מול זה משני עבריה' הם כתובים מצד אחד // המלחמו' ה' ומצד השני השגת הראב"ד ושניהם לדבר אחד // נתכוונו להיות משמרתם ביד אית"מר הילכתא כוותי' דרבינו הגדול ברי"ף ז"ל ונכון הדב' לעשו' מדור // בפני עצמו ובקרבכם אל מלחמות ה' והמאור // הגדול תמצ' הציונים אשר הצבתי לדע' // תמא אהיבא דף קאי בדברי רבינו וסימנא דמינכ' בהאלפסי שמתי איש על ידו * // לדגליהם ולא שיירתי דבר באלפ"ס המראה מקום מכל דף ודף בהגמרא מקו' // מוצא דברי רבינו דסלקא שמעתא אליבא דהלכתא למען היות ביד כל // אדם לאחדים. לשתות בצמא דברי שניהם כשותה מים // מכדים. וכולם עליהם חדים. שלא יהי' // בידם כבדים. נדפסו בכרכי' // קטני' ונחמדים: // פה ק"ק מיץ יע"א // בשנת תק"ל לפ"ק // כבר נשמע קול הרו"אים באספקלירא המאירה. בקן קולמסא לשמור דרך עץ // החיים שלא יבואו זרים לעשות כמוהו ואפס קצהו דפסתי בסוף מסכת ביצה // ואמרתי לחברם אל אוהל מו"עד בהתחלת מסכת שבת ושמה יאספו כל האדירים // הגאונים אשר נתנו עידיהון ויצדקו ועל הכלל כולה יצאו להדפיס כל מסכת הש"ס // בכרך קטן והרי"ף אצל כל מסכת ומסכת עם כל המפרשים ונושאי כליהם. // עיניכם תחזינה משרים

    Description matérielle : f. [1], 2-130 [i.e.135], [1], [lac. 127] 128-170 [i.e.177]
    Description technique : Les feuillets suivants sont chiffrés 126/120, 135/130, 177/170
    Description : Note : Texte du Rif en carré, commentaires en rashi
    Les feuillets suivants sont chiffrés 126/120, 135/130, 177/170
    Édition : מיץ [Metz] : [s.n.] , 530 [1770/1771]
    Auteur du commentaire : Abraham ben David de Posquières (1120?-1198?), ʼAšer Ben Yeḥîʼel (1250-1327), Moïse Maïmonide (1138-1204), Mordecai ben Hillel ha-Kohen (1240?-1298), Salomon ben Isaac (1040-1105)
    Compilateur : Isaac ben Jacob Alfasi (1013-1103)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb44730292w]
  • 109ème Vue de l'Entrée du Chateau de Marly

    [estampe]

    Description matérielle : 1 est. : coul. ; 30 x 42 cm (élt d'impr.)
    Description : Technique de l'image : estampe. - eau-forte. - couleurs (épreuve coloriée)
    Note : Titre en miroir dans la marge supérieure : Le Chateau de Marly
    Édition : , 1770
    Éditeur commercial : Jean-François Daumont (éditeur, 17..-17..?), Laurent Pierre Lachaussée (17..-1782)
    Ancien possesseur : Émile Le Senne (1881-1914)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb41441102b]
  • 10e. Vue d'Optique nouvelle, représentant un des theâtres que les anciens Romain elevoient dans leurs places, pour les fêtes et les jeux Publics

    [estampe]

    Description matérielle : 1 est. : coul. ; 27 x 41 cm (élt d'impr.)
    Description : Technique de l'image : estampe. - eau-forte. - couleurs (épreuve coloriée)
    Note : Titre en miroir dans la marge supérieure : Théatre des anciens romain
    Édition : , [ca 1770]
    Éditeur commercial : Jacques-Gabriel Huquier (1730-1805)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb41499052k]
  • 10e. Vue perspective de l'Arc de Triomphe, ou se passa la Furieuse Proscription sous le Triumvirat d'Antoine, d'Octave et de Lepidus à Rome N° 45

    [estampe]

    Description matérielle : 1 est. : coul. ; 30 x 43 cm (élt d'impr.)
    Description : Technique de l'image : estampe. - eau-forte. - couleurs (épreuve coloriée)
    Note : Titre en miroir dans la marge supérieure : Vue de l'Arc de Triomphe à Rome
    Édition : , [ca 1770]
    Éditeur commercial : André Basset (éditeur et marchand d'estampes, 17..-178.)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb42004039r]
  • 118è Vue perspective du derrière de la Bouvre [Bourse] de Seville, et d'une partie de l'Eglise Cathédrale

    [estampe]

    Description matérielle : 1 est. : coul. ; 27 x 41 cm (élt d'impr.)
    Description : Technique de l'image : estampe. - eau-forte. - couleurs (épreuve coloriée)
    Note : Titre en miroir dans la marge supérieure : Le Bouvre de Séville, vû par derrière
    Édition : , [ca 1770]
    Éditeur commercial : André Basset (éditeur et marchand d'estampes, 17..-178.), Jean-François Daumont (éditeur, 17..-17..?), Laurent Pierre Lachaussée (17..-1782)
    Ancien possesseur : Henry Émile Vivarez (18..-1915?)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb414746231]
  • 13e. Vue de la Place ou l'on tient les Foires et de l'Edifice moderne à venise

    [estampe]

    Description matérielle : 1 est. : coul. ; 28 x 39 cm (élt d'impr.)
    Description : Technique de l'image : estampe. - eau-forte. - couleurs (épreuve coloriée)
    Note : Titre en miroir dans la marge supérieure : Place ou l'on tient les Foires à Venise
    Édition : , [ca 1770]
    Éditeur commercial : André Basset (éditeur et marchand d'estampes, 17..-178.), Jean-François Daumont (éditeur, 17..-17..?), Laurent Pierre Lachaussée (17..-1782)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb420045274]
  • 13e Vue d'Optique nouvelle representant le Temple de Kekia, un des plus Gds. Prophêtes de la Chine qui naquit dans les Indes, environ mil ans avant Jesus-Christ

    [estampe]

    Description matérielle : 1 est. : coul. ; 30 x 44 cm (élt d'impr.)
    Description : Technique de l'image : estampe. - eau-forte. - couleurs (épreuve coloriée)
    Note : Titre en miroir dans la marge supérieure : le Temple de Kekia à la Chine. - Kekia pour Cakya Mouni Bouddha
    Édition : , [ca 1770]
    Éditeur commercial : André Basset (éditeur et marchand d'estampes, 17..-178.)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb420128192]
  • 16 Motets // a deux voix Egales et accompagnement // de L'orgue et Basse Continue // nouvellement Composés par M. Antheaume // ancien Me de Musique de la // Cathedrãle de Senlis // 1770

    Description matérielle : 3 parties : 30,5 x 23 cm
    Description : Note : Parties : 1er dessus (20 f.), 2.e dessus (20 f.), orgue et basse continue (15 f.). - Table au v° de la 1re p. de chaque partie. - Contenu identique à F-Pn Vm1. 1636, n° 1-16
    Édition : , 1770
    Compositeur : Pierre-Augustin Antheaume

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39606533f]
  • 1770 // Domine salvum

    Description matérielle : 1 partition (4 f.) : 29 x 22,5 cm
    Description : Note : Titre propre pris au départ. - Voix : Sol 2. - Choeur : Sol 2, Ut 3, Ut 4, Fa 4. - Vl 2, fag, b (vlc, cb). - Ancienne classification du cons. au départ : "Carton n° 24". - Rel. (rel. du cons ; étiquette du marchand-ppapetier Janet au contreplat sup.) avec 6 autres motets de Giroust : Dixit Dominus Domino meo (psaume 109), Domine audivi auditionem tuam (cantique d'Habacuc), Miserere mei Deus quoniam (psaume 55), Miserere nostri Domine (extraits du psaume 30) ; voir respectivement H. 567, 568, 570, 571. - Foliotation ajoutée. - 1 f. collé au v° du f. 3
    Sources : Catalogue thématique grand motet français, n° 810
    Édition : , 1770
    Compositeur : François Giroust (1737-1799)
    Relieur : Michel Janet

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb396443368]
  • 1er [-IIe] recueil d'ariettes d'opéras bouffons les plus choisies ajustées pour le clavecin avec un accompagnement de violon obligé et de deux cors de chasse ad libitum...

    Description matérielle : 19-23 p.
    Description : Sources : RISM B. II, p. 321
    Édition : Paris : aux adresses ordinaires ; Lyon : Castaud , [ca 1770]
    Compositeur : Jean-Jacques Beauvarlet-Charpentier (1734-1794)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39780713r]

Citer la page

  • Permalien :

Télécharger les données