Auteurs nés en 1800689 documents

Auteurs morts en 1800309 documents

Personnes ayant débuté leur activité en 180058 documents

  • Imprimeur-libraire et papetier. - Natif de Maranville (Haute-Marne), il exerce d'abord en qualité de commis de librairie chez son beau-frère, l'imprimeur-libraire de Troyes Adrien-Paul-François André, entre 1785 et 1789, puis chez Didot à Paris pendant près d'un an. Effectue plusieurs campagnes en Vendée entre 1792 et 1796 et atteint le grade de capitaine d'artillerie. Établi imprimeur et libraire à Brest dès l'an IX (1800-1801). Aurait fait faillite avant 1810. Breveté imprimeur le 20 juillet 1811 (brevet renouvelé le 8 août 1816 malgré une appréciation défavorable du préfet du Finistère, qui le dit bonapartiste, "banqueroutier" et "propagateur des mauvais écrits"), il remplace François-Marie Binard. Resté fidèle à Napoléon pendant les Cent Jours, il demande alors au ministère de reprendre un emploi militaire. Tient librairie sans brevet jusqu'au 30 juillet 1827, date à laquelle il lui est ordonné de fermer boutique. Condamné à plusieurs reprises en 1820 pour impressions sans déclaration. Destitué par arrêté du ministre de l'Intérieur du 10 fév. 1821, il est remplacé le 12 déc. suivant par son fils aîné Honoré Anner, alors ouvrier imprimeur à Troyes chez sa tante, veuve d'A.-P.-F. André. Honoré Anner doit prendre une nouvelle imprimerie, qu'il laisse en mai 1828, ayant été finalement breveté imprimeur à Troyes. Son frère puîné Édouard-Hippolyte Anner est breveté en sa succession en juin suivant. Il est associé avec son père Pierre Anner jusqu'en 1837 sous la raison "P. Anner et fils". P. Anner, retiré, décède à Brest en avril 1840

  • Libraire. - Natif de Vire (Calvados). Aurait exercé sans brevet à Vire dès 1800 d'après une enquête de 1822. Breveté libraire à Vire le 1er janvier 1813 (brevet renouvelé le 13 juillet 1818). Sollicite en vain un brevet d'imprimeur à Vire en 1827. Son fils, l'imprimeur-libraire Victor Barbot (1805-1852), lui succède dès 1832, mais il est encore en vie et réputé "vivant de son bien" lors du décès de son fils Victor, le 8 mars 1852

  • Imprimerie-librairie dirigée par Jean-Joseph Bénichet dit aîné qui s'est associé vers 1800 à son frère Jean-Marie Bénichet (17..-1816) dit cadet, sous la raison "Bénichet frères". En mars 1809, la société est dissoute mais les deux frères poursuivent leur activité de façon indépendante

  • Imprimeur-libraire. - D'après l'enquête locale de 1809, il aurait commencé à exercer dès 1781 (en qualité d'ouvrier imprimeur ?). À partir de 1800 environ, il est associé à son frère aîné Jean-Joseph Bénichet sous la raison "Bénichet frères". En mars 1809, la sociéte avec son frère est dissoute et il poursuit seul son activité sous la raison "Bénichet cadet". Breveté imprimeur à Toulouse le 15 juillet 1811 et libraire le 1er janvier 1813 (brevet renouvelé le 4 juillet 1818). À son décès en juin 1816, sa veuve, née Jeanne-Étienne Timbal, lui succède, reprenant son brevet d'imprimeur le 8 août 1816 (brevet enregistré le 23 juin 1817) et conservant la raison "Bénichet cadet" jusqu'en sept. 1835, date à laquelle elle est remplacée

  • Autre(s) graphie(s) : Bertrand-Potier. - Imprimeur-libraire. - Né à Compiègne. Fils de Louis-Jacques-François de Paule Bertrand dit Bertrand-Quinquet (1755-1808), chef de division à la préfecture de police de Paris après avoir été imprimeur à Compiègne et à Paris. Établi en 1800 ou peu avant. Épouse Marie-Rose-Sophie Pottier, dont il accole le patronyme au sien, à la fin de 1801. Breveté imprimeur le 1er avril 1811. Se démet le 16 avril 1813. Antoine-Angélique Aubry est breveté en sa succession le 14 mai 1813. Éditeur d'un "Recueil complet des ordonnances de police rendues depuis l'établissement de la préfecture" (1802-1816)

    En 1804-1805, travaille en association avec Félix Bertrand

  • Peut-être fils ou neveu de l'imprimeur de Tours Charles I Billault. Exerce comme imprimeur à Tours dès 1800. Se qualifie "imprimeur-éditeur" en 1807. Breveté imprimeur à Tours le 15 juillet 1811. Déclare ensuite avoir renoncé à son état en vendant son imprimerie à Armand-Augustin-Ferdinand Mame (1776-1848) et en renvoyant son brevet. N'est plus attesté après 1812

  • Libraire-éditeur. - Natif de Paris d'après l'état civil parisien reconstitué. Exerce la librairie à Paris dès 1800. Breveté libraire le 1er oct. 1812 (brevet renouvelé le 24 mars 1820). Spécialisé dans les ouvrages pour la jeunesse et les éditions illustrées. Agent de la faillite du libraire parisien Louis-Ange Pitou à partir du 12 fév. 1811. Ne semble pas exercer au-delà de 1813. Revend une partie de son fonds en mars 1816 puis nov. 1821. Un rapport de l'inspecteur de la librairie indique le 24 mars 1820 qu'il n'a pas retiré son brevet car "il n'est plus libraire"

  • Imprimeur-libraire ; imprimeur-libraire du corps de toutes les armes ; imprimeur lithographe ; éditeur ; auteur. - Natif de Douai. Orphelin, recueilli en fév. 1789 par sa tante, épouse de l'imprimeur-libraire lillois Charles-Louis de Boubers, chez qui il fait son apprentissage. Exerce la librairie à Lille dès 1800 ou 1802. En 1805, il rachète le fonds du marchand d'estampes Zevort. Ouvre une imprimerie dès 1805. Franc-maçon, membre de la loge des Amis réunis, il édite des publications maçonniques. Rachète en 1809 le fonds de l'imprimeur lillois Herménégilde-Hubert Lemmens et s'associe avec le libraire Jean-Baptiste Castiaux, son futur beau-père. Breveté imprimeur le 15 juillet 1811 (brevet renouvelé le 20 nov. 1818), libraire le 1er janv. 1813 (brevet renouvelé le 27 juillet 1818) et imprimeur lithographe le 6 mars 1819. Membre du conseil municipal de Lille de 1820 à 1857, membre de la commission de la bibliothèque communale et administrateur du bureau de bienfaisance à partir de 1836. Président de la Société typographique lilloise en 1861. Chevalier de la Légion d'honneur. Auteur et éditeur de nombreuses publications, notamment d'almanachs, de chansonniers et de livres d'instruction, sous différents pseudonymes. Décédé à Lille en avril 1863. Sa veuve Constance-Aimée-Patrice Castiaux est brevetée en sa succession le 21 juillet 1863 et exerce jusqu'en 1872

    Travaille en association avec J.-B. Castiaux jusqu'en 1835 environ

  • Reprend avant messidor an VIII (juin-juillet 1800) l'imprimerie des "Petites Affiches" rue Neuve-Saint-Augustin (maison dite de la Correspondance), parfois sous la raison "Imprimerie des Petites Affiches". En association avec François Nicolas-Vaucluse à partir de 1802 au plus tard. Publient plusieurs périodiques dont "L'Observateur français" (juin-déc. 1803) et le "Courrier de l'Europe et des spectacles" (1er juin 1807 - 30 sept. 1811). Encore en association avec F. Nicolas-Vaucluse lors de l'enquête des inspecteurs de la librairie (déc. 1810) et jusqu'en 1813 au moins. Breveté libraire le 1er oct. 1812 (brevet renouvelé le 15 mars 1817), tandis que Nicolas-Vaucluse obtient pour sa part un brevet d'imprimeur (1811) puis de libraire (1812). Encore en activité en 1821, il ne figure plus dans les annuaires professionnels à partir de 1826

Personnes ayant cessé leur activité en 180084 documents

  • Éditeur et marchand de musique ; marchand de musique de la Chambre et des Menus Plaisirs du Roi (1772-1778) ; marchand de musique ordinaire du Roi et de la famille royale (1779-1789). - Compositeur et professeur de musique. Exerce en qualité d'éditeur à partir de 1761 au plus tard. Incarcéré à la prison du Luxembourg sous la Terreur, il en est libéré après le 9-Thermidor (27 juillet 1794). Figure encore sur l'"Almanach du commerce de Paris" en l'an IX (sept. 1800-sept. 1801) ; les demoiselles Érard sont mentionnées comme "successeurs de feu Bailleux" le 1er janv. 1802

  • Imprimeur-libraire ; à Montauban et à Beaumont, imprimeur de la République. - Natif de Vaissac, près de Montauban. Professeur à Paris à partir de 1785. Écrivain politique jacobin ; volontaire de la garde nationale parisienne ; rédacteur du périodique "La Lanterne aux Français" (1790). S'établit imprimeur à Montauban en fév. 1794, avec son frère cadet Jean-Charles Baillio ; se transporte dès juin 1794 à Castelsarrasin, avec, au printemps 1795, une annexe à Beaumont. De retour à Paris en l'an IV (1795-1796). En 1798-1799, publie aussi sous la raison : "Imprimerie des Affiches du jour". Encore en vie en juillet 1824 d'après le "Journal de Tarn-et-Garonne", après s'être retiré de la librairie en 1800 et avoir beaucoup voyagé à travers le monde. Peut-être à rapprocher du "Juan Baillio" qui aurait été imprimeur de Simon Bolivar en 1816

    En 1795-1797, à Paris, imprimeur associé au libraire Dominique Colas (fils)

  • Graveur anglais actif à Londres de 1770 à 1800

  • Auteur de globes à Londres peut-être le fils de William Bardin. On trouve également T.M. Bardin

    Aurait travaillé jusqu'en 1827 comme en témoigne l'ouvrage de Yonge et l'article de Alain Roger "Restauration d'un globe de Bardin", dans Dictionary of national biography

  • Autre(s) graphie(s) : Batilliot frères. - Imprimerie-librairie. - Association en activité de 1795 environ à oct. 1800

  • Reçu maître en 1776, semble avoir exercé dès 1770 env. Déchu de sa maîtrise le 2 août 1781 pour avoir transporté des exemplaires de l'"Histoire philosophique des deux Indes" ; rétabli avant 1786

    En association en l'an VI (1797-1798) avec les libraires Regnault et Falque

  • Imprimeur ; imprimeur de la section des Gravilliers (1793-1794). - Natif de Berry-Bouy (Cher), âgé de 62 ans et installé depuis 1753 à Paris, rue du Cimetière-Saint-Jean, puis rue Notre-Dame-de-Nazareth, d'après la carte de surêté qui lui est établie le 24 juin 1793. Exerce l'imprimerie à Paris à partir de 1790 au plus tard. Membre du "Club typographique" en nov. 1790. Fait partie en juin 1793 de la 30e compagnie (de la section) des Gravilliers. Arrêté le 11 mars 1794 pour avoir imprimé et vendu l'ouvrage "Discours fraternel et instructions a mes concitoyens pour les mettre à la hauteur des républicains". Les scellés sont apposés à son domicile et à son atelier le 12 mars 1794. Demande sa libération de prison, arguant qu'il "est infirme depuis longtemps". Détenu pendant plus de cinq mois, il est libéré le 22 août 1794 et les scellés levés. Ne semble plus exercer au-delà de 1800

  • Variante(s) de prénom : Gio(vanni) Batista ; Johannes Baptista. - Imprimeur-libraire ; imprimeur royal [du duché de Milan] (1771?-1796? ; 1799-1800). - Également papetier. Une "Tipografia Bianchi" semble lui avoir succédé de 1801 à 1814 au moins. À partir de 1819 au plus tard, on trouve la raison "Giovanni Battista [II] Bianchi e compagni"

  • A travaillé pour l'imprimeur-libraire parisien Victor Desenne

  • Libraire. - En apprentissage en 1751. Fils et successeur en 1758 du libraire de Dublin Abraham Bradley. En activité jusqu'en 1800

Organisations créées en 1800127 documents

Organisations ayant cessé d'exister en 180015 documents

Organisations ayant débuté leur activité en 18002 documents

Organisations ayant cessé leur activité en 18005 documents

  • Imprimerie et bureau du journal "La Feuille du cultivateur", fondé en oct. 1790 à la suite de la "Feuille d'agriculture et d'économie rurale" (mai-sept. 1790), dirigé par Descazeaux jusqu'en oct. 1792, puis par Adrien-Joseph Marchand, qui en est aussi l'imprimeur. Imprime également en 1795-1797 le "Journal des arts et manufactures"

  • Imprimerie en activité dès 1793. Imprime le journal "L'Ami des lois" à partir d'août 1795. En avril et mai 1796, le rédacteur et directeur de l'imprimerie de "l'Ami des lois" est Abel Fornand-Bauvinay. Ne semble plus en activité au-delà de 1800, le périodique étant supprimé par arrêté du 29 mai 1800

  • Autre(s) graphie(s) : Imprimerie de la rue du Bacq ; Imprimerie rue du Bacq. - Imprimerie en activité à partir d'août 1792 au plus tôt (d'après son adresse) et encore attestée en l'an VIII (1799-1800)

  • Imprimerie en activité à Paris à partir de 1796 au plus tard. N'est plus attestée après janv. 1800

  • Imprimerie du "Courrier universel (ou l'Écho de Paris, des départements et de l'étranger)", journal lancé en oct. 1792 par Joseph-Benoît Duplain (dont le nom n'apparaîtra pas), avec (Jean ?) Husson (dont le nom apparaît en déc. 1792) pour responsable du bureau. Le périodique disparaîtra le 18 janv. 1800. Cette feuille, ayant connu de nombreux aléas, interruptions et interdictions, n'indique pas toujours de nom ni d'adresse d'imprimeur. La raison "Imprimerie du Courrier (universel)" ou l'une de ses variantes apparaît de façon certaine entre le 9 mars 1794 et le 17 janv. 1800

Œuvres terminées en 180043 documents

Spectacles représentés en 180013 documents

Documents publiés en 18005854 documents

  • Πίναξ γεώγραφικος τής Έλλαδος

    Μετά Παλαιά καί Νέα Όνόματα

    Description matérielle : 1 carte en 11 feuilles : contours colorés. ; 10 feuilles 29 x 39 cm, la onzième 38 x 57 cm
    Échelle : Échelle indéterminable
    Édition : Βιέννη : Φρανσοα Μγλλερ , 1800
    Cartographe : Anthimos A. Gazi (1764-1823), Franz Müller (cartographe et graveur, 1755-1816)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb42247697g]
  • [10] petites pièces pour la guitarre...

    Description matérielle : 4 p.
    Édition : Berlin : Concha , [ca 1800]
    Compositeur : Leonhard von Call (1767-1815)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39781811k]
  • [11e-14e] Recueil des contre-danses et walzes... [à 1 et 2 v.]

    Description matérielle : 1 vol., 191 p.
    Édition : Paris : Frère , [ca 1800]
    Compositeur : Louis-Julien Clarchies (1769-1815)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb397825637]
  • [12 lithographies appartenant à la même série que celles du Wc 657, même donateur]

    Description matérielle : 12 lithographies
    Édition : , [s.d.]

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40589073c]
  • [12 vignettes]

    [estampe]

    Description matérielle : 12 est. : gravure en taille-douce
    Description : Technique de l'image : estampe. - burin. - eau-forte
    Note : Notice chargée sans modification à partir de l'Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIIe siècle
    Sources : Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIIe siècle / Bibliothèque nationale, Département des estampes. Tome VII, Deny (Mlle Jeanne)-Du Duy-Delage / par Marcel Roux,... ; avec la collab. d'Edmond Pognon,... - Bibliothèque nationale (Paris), 1951, article DORGEZ, n. 46
    Édition : [Paris] : [Janet] , [1800]
    Graveur : Dorgez (graveur, 17..-18.. )

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb44550292z]
  • [13e] Seconde suite de concerto a violon principale, deux violons, alto, basse, deux hautbois et deux cors ad libitum... N° [1]

    Description matérielle : 9 parties
    Description : Note : Parties : vl. princ., vl. I, vl. II, vla, b., ob. I, ob. II, cor I, cor II. - Concerto n° 13
    Édition : Paris : Naderman , [ca 1800]
    Compositeur : Giovanni Battista Viotti (1755-1824)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb397934800]
  • 15m. Seconde suite de concerto a violon principal, deux violons, alto et basse, deux hautbois, deux cors...

    Description matérielle : 2 parties
    Édition : Paris : Sieber , [ca 1800]
    Compositeur : Giovanni Battista Viotti (1755-1824)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39793482p]
  • [16e] Seconde suite de concerto a violon principale, deux violons, alto, basse, deux hautbois et deux cors ad libitum... N° [4]

    Description matérielle : 9 parties
    Description : Note : Parties : vl. princ., vl. I, vl. II, vla, b., ob. I, ob. II, cor I, cor II
    Édition : Paris : Naderman , [ca 1800]
    Compositeur : Giovanni Battista Viotti (1755-1824)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb397934831]
  • [177 phot. des missions du baron de Baye en Crimée et dans le Caucase russe entre 1893 et 1905, et carte des régions parcourues]

    Description matérielle : 177 phot. et carte
    Description : Technique de l'image : photographie positive
    Édition : , entre 1893 et 1905
    Donateur : Joseph de Baye (1853-1931)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb405894488]
  • [19 phot. de Perse par E. Pirou, principalement des portraits: Nasr ed-Din chah, les princes Manoutcher Mirza, Moulkara, Naïeb es-Saltaneh, Zel es-Sultan, Mohammed Mina Kachef, le premier ministre Emine es Sultan, Emine al-Mouk, ministre des Finances, Etemad es-Saltaneh (ministre de la Presse), Mirza Abdullah Khan (chambellan), Yaya Khan, Mina Nizam (général), Aziz Khan, Mouïn Nizam, Sahab Djan (chef du train de voyage du chah), Mouzaffer ed-Din (valiahd), Mouïn el-Moulk, Emine el-Douleh et son fils, Aziz es-Sultan (cette dernière phot. par Nadar)]

    Description matérielle : 19 phot. principalement des portraits
    Description : Technique de l'image : photographie positive
    Édition : , [18..]
    Photographe : Nadar (1820-1910), Eugène Pirou (1841-1909)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb405898200]

Citer la page

  • Permalien :

Télécharger les données