Auteurs nés en 18471062 documents

Auteurs morts en 1847389 documents

Personnes ayant débuté leur activité en 18475 documents

  • Imprimeur lithographe à Paris au XIXe siècle. - Nom patronymique : Marie, Françoise Philippon. - Succède à son mari, le Sieur Aubert, en 1847 mais son brevet est annulé car elle décède en 1851. - Adresse personnelle : 29, Place de la Bourse

  • Libraire. - Né à Thumeries (Nord) en nov. 1810. Peut-être apparenté à l'imprimeur de Roubaix Hippolyte-Édouard-Joseph Béghin (180.?-1852). Spécialisé dans les ventes de bibliothèques, dont il publie de nombreux catalogues à partir de 1847. Ne figure pas sur la liste officielle des imprimeurs et libraires brevetés du Nord (1811-1881). Chevalier de la Légion d'honneur. Décédé à Lille en janv. 1875

  • Imprimeur lithographe, en activité 86 passage du Caire, 24 passage Jouffroy, 79 passage du Caire à Paris. Né le 27 avril 1810 à Paris. Son père était imprimeur en lettres. Il possède une autorisation de presse en taille-douce depuis 1854 pour imprimer des cartes de visite.

  • Imprimerie. - Association formée par Louis-Théodore Ducessois (1804-18..) et Jules-Frédéric Bonaventure (1816?-1891), à qui L.-T. Ducessois cède son brevet d'imprimeur le 18 juin 1847. En 1848, les ouvriers brisent leurs presses et les dégâts sont évalués à 50 000 francs. Le gouvernement les indemnise à hauteur de 20 000 fr. La même année, J.-F. Bonaventure est condamné à verser plusieurs amendes pour l'impression entre avril et nov. de "La Casquette du Père Duchêne". D'oct. 1862 à janv. 1863, il est de nouveau condamné pour une publication non autorisée du "Moniteur du commerce". Emprisonné, il doit payer 200 fr. d'amende. Son matériel d'imprimerie est saisi pour être vendu en déc. 1863. Réussit finalement à payer ses créanciers. Son fils, Jules (-Lucien) Bonaventure (1843-1880), lui succède, sous le brevet paternel, vers 1867

  • Imprimeur ; imprimeur de la préfecture [des Hautes-Alpes] (1869). - Employé de l'imprimerie de Joseph-Louis-Alfred Allier à Gap. À la suite du décès de Jean-Mathieu Garnier, il obtient le 21 juin 1844 la mutation en sa faveur du brevet d'imprimeur que J.-M. Garnier a racheté à la succession de Joseph II Allier, sans l'avoir exploité (Archives départementales des Hautes-Alpes, série M). D'après "Le Courrier des Alpes" du 15 fév. 1894, il exerce à son compte dès 1847, seul, puis, à partir de 1876, en société avec son fils aîné Sosthène Jouglard (né en 1848) et ensuite avec son fils cadet Eugène Jouglard (né en 1857). Publie de juillet 1849 à sa mort (fév. 1894) l'hebdomadaire "Le Courrier des Alpes". Son fils Eugène, qui lui succède, revend l'imprimerie et le journal à Hippolyte Peyrot, associé à Louis Jean, en oct. 1896

Personnes ayant cessé leur activité en 184722 documents

  • Artiste lyrique (contralto ou soprano). - Chante au Théâtre-Italien de 1833 au début des années 1840 (d'après "Le Courrier des théâtres" du N°5854, 1er janvier 1835, au N°8543, 14 mai 1842). - Crée le rôle d'Annette Page dans le Falstaff de Michael Balfe au Her Majesty's Theatre le 19 juillet 1838

  • Imprimeur-libraire. - Né à Bâle. Exerce l'imprimerie à Phalsbourg (Moselle) de 1804 à 1807. S'installe ensuite à Saverne (Bas-Rhin). À partir de 1807, imprime les "Affiches, annonces et avis divers de l'arrondissement de Saverne". Breveté imprimeur à Saverne le 15 juillet 1811 (brevet renouvelé le 20 nov. 1818). Imprime également des publications allemandes et bilingues. Breveté libraire à Saverne le 21 août 1829. Sa fille Marie-Caroline-Pauline Aweng (1823-1859) est associée activement à la gestion de l'imprimerie. Jean-Rodolphe Aweng se démet et transmet en juillet 1847 son brevet d'imprimeur à sa fille qui, mariée à Antoine-Auguste Gilliot (1820-1860), dirige l'imprimerie familiale sous la raison "Gilliot-Aweng". Décédé à Saverne en janv. 1850. Sa fille exerce jusqu'à son décès en 1859 ; son mari, A.-A. Gilliot, la remplace le 9 mars 1860

  • Libraire. - En activité dès 1798 à Lyon. Breveté libraire à Lyon le 1er janvier 1813 (brevet renouvelé le 1er août 1818). Exerce conjointement à Paris où son associé Jacques-Louis-Barthélemy Cormon est breveté libraire en 1823. Se serait retiré avant 1850

    Travaille presque uniquement en association avec Jacques-Louis-Barthélemy Cormon, tant à Lyon qu'à Paris, sous la raison : "(B.) Cormon et Blanc" (cf. "Almanach du commerce"). Leurs successeurs semblent avoir continué à publier sous la raison "Cormon et Blanc" à Paris et à Lyon jusqu'en 1875 au moins

  • Nom patronymique : Louise-Joséphine-Angélique Offray. - Native d'Avignon et issue de la famille d'imprimeurs-libraires de cette ville. Épouse (Marie-) Hippolyte Bousquet (1791-18..), imprimeur-libraire à Béziers puis imprimeur (1831-1833) et libraire (1836-1841) à Marseille. Louise-Joséphine-Angélique Offray épouse Bousquet est brevetée libraire d'abord à Avignon (13 juin 1826), en remplacement de Pierre Tournel, puis à Marseille (21 janv. 1832), où elle rejoint son mari et succède à Antoinette Dumail née Malliot. Exerce sous les raisons "Mme Bousquet-Offray" à Avignon et "Mme Bousquet (-Offray)" à Marseille. À Avignon, publie "L'Écho de Vaucluse" d'Alphonse-Simon Rastoul de Mongeot à partir du 25 juillet 1828. À Marseille, tient également un cabinet de lecture. Se démet en faveur d'Henri-Auguste-Marie Garcin, breveté libraire à Marseille le 7 avril 1847

  • Beau-père de J.-L. Piestre. Auteur, parfois en collaboration avec ce dernier, de plusieurs dictionnaires bilingues et méthodes de langue (notamment en espagnol et italien). Breveté libraire à Lyon le 1er janvier 1813 (brevet renouvelé le 1er août 1818), puis à Paris le 28 janv. 1823. Exerce conjointement dans les deux villes entre 1823 et 1844 au moins (cf. "Almanach du commerce")

    Travaille presque uniquement en association avec Joseph Blanc, tant à Lyon qu'à Paris, sous la raison : "(B.) Cormon et Blanc". Leurs successeurs semblent avoir continué à publier sous la raison "Cormon et Blanc" à Paris et à Lyon jusqu'en 1875 au moins

  • Imprimeur-libraire. - Fils et successeur du libraire de Besançon Jean-Baptiste Deis. Breveté imprimeur le 18 janv. 1825 en remplacement de Michel-Victor Cabuchet, qui se démet en sa faveur, il rachète une partie de l'ancienne imprimerie de Félix Charmet. Crée en 1830 une société de commerce, dont le siège social est à Paris, avec Joseph Outhenin-Chalandre, mais ils font faillite dès 1831. Publie de nombreuses feuilles périodiques dont "Les Tablettes franc-comtoises". Tient également un cabinet de lecture. Membre du tribunal de commerce de Besançon. Décédé à Paris en mars 1847 ; sa veuve lui succède

    En association avec Joseph Outhenin-Chalandre en 1830-1831

  • Imprimeur-lithographe à Paris au XIXe siècle. - Adresse attestée en 1832 : 7, passage Dauphine. - Fut associé à Marin (selon IFF) et à Goyer. - Semble avoir formé de très nombreux lithographes si l'on en croit le nombre de certificats de parrainage qu'il a signés

  • Imprimerie-librairie dirigée par Léandre Gauthier en association avec son frère Jean-Baptiste. Établis d'abord à Besançon, ils ont une librairie à Paris, dès 1823 semble-t-il, sous la raison "Gauthier frères". Condamnés en 1830 pour avoir imprimé sans autorisation un "Breviarium Parisiense". Créent le 18 mars 1837 une société "Gauthier frères" à Besançon avec un dépôt à Paris, rue Hautefeuille, n° 22. La raison "Gauthier frères" est maintenue jusqu'en 1845 au moins à Paris et jusqu'en 1847 à Besançon, où Léandre Gauthier se démet de son brevet d'imprimeur en faveur d'Achille-Apollin Girod

  • Imprimeur, imprimeur lithographe et libraire. - Natif de Lons-le-Saunier, fils de libraire. Frère de Jean-Baptiste Gauthier, libraire à Besançon puis à Paris. A travaillé dans plusieurs imprimeries de Lons-le-Saunier et Besançon (Courbet, Jean Gauthier, Delavau). Breveté imprimeur à Besançon le 10 avril 1820 en remplacement de Louis Taulin. Breveté libraire à Besançon le 20 oct. 1821 et imprimeur lithographe le 18 août 1828. Possède à Paris, dès 1823 semble-t-il, une librairie en association avec son frère Jean-Baptiste, sous la raison "Gauthier frères". Rencontre à Besançon des difficultés financières autour de 1830 : il doit vendre son matériel à Jean Marquisat avec qui il est ponctuellement associé. Condamné la même année avec son frère pour avoir imprimé en 1828 sans autorisation un "Breviarium Parisiense". Crée avec son frère le 18 mars 1837 une société en commandite par actions "Gauthier frères" à Besançon, avec un dépôt à Paris. Crée avec Paul Caubet, le 1er avril 1842, une société en nom collectif pour l'exploitation d'un brevet d'imprimeur à Paris, rue du Cadran, n° 9, sous la raison "Léandre Gauthier et Paul Caubet". Breveté libraire le 20 oct. 1843 à Paris, où il s'installe définitivement. À Besançon, se démet en faveur d'Achille-Apollin Girod, breveté imprimeur le 27 oct.1847

  • Architecte ; ingénieur civil ; imprimeur-libraire ; imprimeur lithographe et éditeur de cartes géographiques ; éditeur de journaux et auteur d'ouvrages. - Né à Douai. Nommé architecte de la 1re division de la Meuse en janv. 1827. Breveté imprimeur lithographe à Bar-le-Duc (Meuse) le 29 avril 1828. Exerce également l'imprimerie typographique et tient une importante librairie. Nommé ingénieur civil dans la Meuse en mars 1830. Auteur en 1832 d'un "Mémoire sur les moyens d'établir en France un corps d'architectes pour l'exécution des travaux et bâtimens publics et communaux". A développé des cylindres en fer pour les presses lithographiques. Publie entre 1836 et 1838 "Le Père de famille, journal progressif de l'instruction populaire, mémorial des intérêts, des droits et des devoirs des instituteurs et des institutrices". Fonde en 1840 la "Revue de l'Est, journal du département de la Meuse". Rédige et imprime en 1847 "Le Bayard des temps modernes, ou Actions héroïques et faits d'armes du maréchal Oudinot, duc de Reggio". Ne semble plus exercer l'imprimerie après 1847. Auteur en 1861 de "Transformation des inondations en de fécondes irrigations, ou l'Agriculture rendue florissante par l'emploi des eaux fluviales". Membre de nombreuses sociétés savantes

Organisations créées en 1847115 documents

Organisations ayant cessé d'exister en 184719 documents

Organisations ayant débuté leur activité en 18471 document

  • La veuve Aubert succède à son mari, le Sieur Aubert, imprimeur lithographe à paris, en 1847, mais son brevet est annulé car elle décède en 1851

Organisations ayant cessé leur activité en 18472 documents

  • Théâtre construit en 1831sur l'emplacement de l'Eglise Saint Benoit, par Eric Bernard, acteur de l'Odéon. Ce théâtre programma des vaudevilles et des mélodrames. Il fût dirigé par Théodore Nezel de septembre 1836 à avril 1839 et fermé définitivement en 1847.

Œuvres créées en 1847188 documents

Œuvres terminées en 184743 documents

Spectacles représentés en 184744 documents

Documents publiés en 18478370 documents

  • 101me Bagatelle sur des motifs favoris de Haydée, opéra de D. F. E. Auber... par A. Le carpentier, [pour piano]...

    Description matérielle : In-fol., 7 p.
    Description : Note : A la p. 1, cotage de Brandus : B. et C.ie 5968. - A la couv ; griffe de Brandus
    Édition : Paris : E. Troupenas , [ca 1847]
    Compositeur : Adolphe Le Carpentier (1809-1869)
    Auteur ou responsable intellectuel : Daniel-François-Esprit Auber (1782-1871)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb43100260g]
  • 12 Etudes pour second cor. Op. 57

    Description matérielle : In-fol., 15 p.
    Édition : Paris : Schonenberger , [1847]
    Compositeur : Jacques François Gallay (1795-1864)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb43001605h]
  • 12 grandes études mélodiques pour le piano, op. 107

    Description matérielle : In-fol., 53 p.
    Édition : Paris : Brandus & C.ie , [1847]
    Compositeur : Johann Baptist Cramer (1771-1858)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb429271220]
  • 12 nouvelles vocalises pour mezzo-soprano, 8e livre

    Description matérielle : In-fol., 48 p.
    Description : Note : Avec accp.t de piano
    Édition : Paris : l'auteur , [1847]
    Compositeur : Giulio Marco Bordogni (1789-1856)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb428664796]
  • 13e Solo (grand) [en la min.] pour la flûte avec acc. de deux violons, alto, violoncelle, contre-basse, bassons, clarinettes ou de piano, op. 96

    Description matérielle : In-fol., partit. et partie
    Édition : Paris : E. Troupenas , [1847]
    Compositeur : Jean-Louis Tulou (1786-1865)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb43308129b]
  • 14 préludes ou pièces d'orgue avec pédale obligée

    composés sur des cantiques de Denizot (au 16e siècle), op. 15

    Description matérielle : 13 p. : 27 x 35 cm
    Description : Note : Le premier feuillet porte les 14 cantiques de Denizot tels qu'ils étaient notés en 1552
    Édition : Paris : chez Blanchet , [1847]
    Compositeur : Alexandre Pierre François Boëly (1785-1858)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb428602347]
  • [16 Morceaux extraits des quatuors et quintettes, transcrits pour piano par J. B. Cramer. Suites n° 3 et 4]

    Description matérielle : 2 fasc. in-fol.
    Édition : Paris : Brandus , [1847]
    Arrangeur : Johann Baptist Cramer (1771-1858)
    Compositeur : Ludwig van Beethoven (1770-1827)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb42839763r]
  • 1713 et 1846, ou Louis XIV et Louis-Philippe Ier, dithyrambe, suivi de quelques notes, par J.-B. Gouriet

    Description matérielle : In-8° , 72 p.
    Édition : (Paris,) : Lallemand-Lépine , 1847
    Auteur du texte : Jean-Baptiste Gouriet (1774-1855)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30528974m]
  • 1746 et 1846

    Description matérielle : P. 7-9, in-fol.
    Description : Note : Dans : Revue et Gazette musicale de Paris, Paris, [1847], XIV
    Édition : Paris : [s.n.] , 1847
    Auteur du texte : Maurice Bourges (1812-1881)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb42872561n]
  • 1848

    polka pour le piano

    Description matérielle : 4 p. : couv. orn. ; 36 cm
    Description : Note : Dédicace : "A madame Ida de Ste Marie". - 1847 d'après la mention de dépôt légal
    Édition : Paris : Vve Launer , [1847]
    Compositeur : J.D. Bailly (compositeur, 18..?-18..?)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb396821738]

Citer la page

  • Permalien :

Télécharger les données