Auteurs nés en 18661478 documents

  • Poète, romancier et dramaturge

  • Poète. - Instituteur

  • Officier de marine. - Prénoms complets : Joseph Robert

  • Violoncelliste et compositeur monégasque. - Soliste à l'Orchestre du casino (1887), à l'Orchestre de l'Opéra-Comique à Paris (1891), puis au Théâtre de la Scala de Milan (1900). - Professeur au Conservatoire de St Pétersbourg (1910). - Revient à Monaco en 1920 où il devient directeur de l'Ecole municipale de musique nouvellement créée

  • A aussi écrit en français

    Poète , dramaturge, écrivain, historien de la littérature

  • Avocat près la Cour d'appel de Gand, Belgique. - Conseiller provincial, chroniqueur littéraire, essayiste et dramaturge. - Rédacteur en chef des revues "La Flandre libérale" et "L'Indépendance belge". - Directeur de "Commerce et industrie"

  • Ecrivait aussi en anglais

    Philosophe hindou. - Disciple de Ramakrishna et Vivekananda. - Fondateur, Ramakrishna Vedanta Society, Calcutta (en 1923). - Fondateur, Ramakrishna Vedanta Ashram, Darjeeling, West Bengal, Inde (en 1924)

  • Docteur en médecine. - Ancien chef de clinique de la Faculté de médecine. - Directeur du laboratoire colonial du Muséum. - Directeur de laboratoire à l'École des Hautes-Études

  • Prêtre du diocèse de Coutances (ordonné le 29 juin 1899). - Auteur d'études d'histoire des régions de Valognes et Coutances

  • Professeur à l'Ecole polytechnique de Varsovie (1919). - Directeur de l'Institut de l'organisation scientifique (1925)

Auteurs morts en 1866551 documents

Personnes ayant débuté leur activité en 18662 documents

Personnes ayant cessé leur activité en 18668 documents

  • Libraire-éditeur. - Natif de Naftel (Manche), fils d'un laboureur. S'installe à Paris en 1820. Travaille pendant cinq ans chez son cousin Julien Béchet, assembleur. Attesté comme débitant de tabacs à Paris en 1829, rue de la Tissanderie. Travaille ensuite chez le libraire parisien Jean-Charles Béchet (1787-1870), dit Béchet jeune, qui lui prête 8 000 francs pour s'établir. Breveté libraire à Paris le 15 nov. 1843. Se démet de son brevet le 29 août 1854 en faveur de son gendre Louis-Cyrille-Henri Bernardin (1830-189.?), ce dernier prenant dès lors pour raison "Bernardin-Béchet". Breveté de nouveau libraire le 11 janv. 1855 en remplacement de Dessain, qui se démet en sa faveur. Exerce également sous la raison "F. Bernardin-Béchet". Se démet de son brevet en 1866. Décédé à Paris en sept. 1867

  • Libraire-éditeur. - Fils d'un géomètre. Breveté libraire à Paris le 15 déc. 1834. Rachète le fonds de J.-J. Blaise en 1839. Qualifie son établissement "Librairie catholique de P.-J. Camus". Paul-Marie-Joseph Leloup lui succède en oct. 1866 au plus tard (et fera faillite en nov. 1869)

  • Imprimeur ; imprimeur de l'Académie royale de médecine. - Breveté imprimeur le 27 juillet 1818, en succession de Martin Bossange qui demeure libraire par ailleurs. Dépose le 9 mars 1852, avec un nommé Jean Robin domicilié comme lui rue du Four, une demande de brevet d'invention pour "un moteur à rotation continue applicable à toute industrie". Condamné pour délit de presse à deux reprises, dont une en janv. 1862. Décédé en 1866, il est remplacé par François Rouge, breveté imprimeur le 9 avril 1866

  • Imprimeur-libraire et éditeur ; avocat ; député ; colonel de la Garde nationale. - Natif d'Épinal (ou peut-être de Remiremont). S'installe à Paris, où il est reçu avocat en 1820 puis exerce la librairie dès 1826 au moins. Breveté imprimeur le 1er mars 1830, en succession de Pierre Gueffier, qui se démet en sa faveur. Breveté libraire le 23 juillet 1833. Signataire, le 29 déc. 1835, de la "Pétition des libraires qui ont participé au prêt de 30 millions et qui ne sont pas encore libérés envers le Trésor", adressée le 16 avril 1836 à la Chambre des députés. Après démission, est remplacé comme imprimeur par François Prost, breveté le 3 mai 1842. En 1847, participe à la rédaction des statuts du "Cercle de la librairie", dont il devient l'un des deux vice-présidents, à sa création le 5 mai de cette année. Élu colonel de la 10e légion de la Garde nationale le 5 avril 1848. Fonde et préside le "Club démocratique des Vosges", à Paris. Élu représentant des Vosges à l'Assemblée constituante (23 avril 1848 - 26 mai 1849), il siège à gauche. Non réélu à l'Assemblée législative, il reprend alors ses activités éditoriales. Est remplacé comme libraire par Pierre-Jules Sinet, breveté le 23 août 1864, mais semble rester en activité jusqu'en 1866 au moins. Édite notamment de nombreux dictionnaires et guides de conversation bilingues. Décédé à Paris en juin 1870

    De 1826 à 1833 (et jusqu'en 1836 par intermittence), travaille en association avec le libraire parisien Auguste Bobée, sous la raison "Bobée et Hingray"

  • Libraire. - Peut-être apparenté à Éloi Johanneau (1770-1851), philologue, littérateur, libraire à Paris (jusqu'en 1805) puis censeur. Établi en 1811 ou peu avant. Breveté libraire le 1er oct. 1812 (brevet renouvelé le 28 mars 1820). Eugène Nicolas est breveté en sa succession le 15 fév. 1866. Dit âgé de 80 ans lors de son décès (janv. 1867)

  • Pseudonyme usurpant partiellement l'identité du libraire de Londres John Nourse (1705-1780) et utilisé de 1739 environ à 1793 environ, puis en 1866, pour dissimuler de nombreuses éditions, de Paris principalement, mais aussi d'Amsterdam, de La Haye, de Bruxelles, de Berlin et de Lyon

  • Libraire-éditeur. - Fils de ramoneur, participe en 1812 comme soldat à la campagne de Russie, où il reste prisonnier jusqu'en 1823. De retour à Paris, devient commissionnaire en librairie. Condamné en 1823 à un an de prison et 2 000 francs d'amende pour avoir publié des gravures représentant l'apothéose de Napoléon Bonaparte. Exerce en tant que libraire-éditeur à Paris dès 1825, sans être titulaire d'un brevet de libraire. Achète en 1829 les droits d'exclusivité des œuvres de Pierre-Jean de Béranger (moyennant une rente concédée à l'auteur), qu'il publiera tout au long de sa carrière en différents formats (devenu l'ami de P.-J. de Béranger, il sera son exécuteur testamentaire). Publie en 1832 les poèmes d'Auguste Barthélemy, "Douze Journées de la Révolution". Édite à partir de 1839 la "Méthode B. Wilhem. Manuel musical à l'usage des collèges, des écoles et des cours de chant..." Obtient une mention honorable à l'Exposition universelle de 1855 pour plusieurs spécimens d'éditions de luxe, dont les "Chansons populaires de la France". Éditeur des "Mémoires du maréchal de Marmont, duc de Raguse", il est, selon E. Werdet, condamné en 1857 à insérer dans le texte même la réfutation des attaques contenues contre le prince Eugène. Décédé à Châtillon-sous-Bagneux (aujourd'hui Châtillon, Hauts-de-Seine) en oct. 1866 ; on le dit alors âgé de 70 ans

  • Collectionneur d'art

Organisations créées en 1866151 documents

Organisations ayant cessé d'exister en 186635 documents

  • Éditeur musical

  • Éditeur musical. - A racheté les fonds Louis Cresson-Duval, A. Farrenc, Castil-Blaze et Romagnesi. - Racheté par S. Saint-Étienne en 1866

  • Maison d'édition créée à Anvers en 1557 par Christophe Plantin auquel succédera la famille Moretus jusqu'en 1866. Le Compas d'or fut vendu à la ville d'Anvers en 1976

  • Atelier de photographie formé par Bertall et Hippolyte Bayard au début des années 1860 jusqu'à 1866

  • Chartreuse fondée par Charles de Calabre en 1325. - Devenue monument national en 1866 et transformée en musée sur la décision de Giuseppe Fiorelli (1823-1895)

  • Colonie correctionnelle pour enfants de 8 à 20 ans, rattachée au pénitencier agricole pour adultes de Coti Chiavari jusqu'en 1859. Elle devient autonome sous le nom de Colonie horticole de Saint-Antoine jusqu'à sa fermeture en 1866

  • Société par actions. - Succède à la Société agricole de la Basse-Camargue, fondée en 1836 et mise en liquidation en 1847. - L'assemblée générale du 14 juin 1866 vote la mise en liquidation de la Compagnie

  • Union politique qui groupa les États allemands de 1815 à 1866 ; elle comprenait 38 (puis 39 en 1817) États souverains, dont l'Autriche et la Prusse, était présidée par l'empereur d'Autriche et avait pour organe principal la Diète de Francfort

  • La Diète de Francfort est présidée par l'Autriche et composée de 69 membres. Le véritable pouvoir appartient en fait à un comité permanent et restreint de 17 membres, qui vote à la majorité simple. Les Etats, conservant leur autonomie et leur souveraineté, peuvent cependant refuser de ratifier les décisions de la Diète. La révolution de 1848 contraint la Diète de Francfort a interrompre ses séances jusqu'en mai 1850. De 1815 à 1850, elle se réunit 16 fois en séance pléniaire

Organisations ayant débuté leur activité en 18661 document

  • Studio photographique fondé à New York par Gustavus W. (1845-1904), Gotthelf (1852-1925) et Morris (1837-?) Pach. - Un quatrième frère, Oscar (1850-1903) rejoint le studio un peu plus tard. - En 1882 le nom du studio change en "G.W. Pach & Bros". - En 1885, on retrouve le studio sous le nom de "Pach Bros" actif à Broadway

Organisations ayant cessé leur activité en 18661 document

  • Prestigieuse et très importante maison d'édition dans le domaine de la cartographie commerciale, installée aux Pays-Bas et dont l'action s'est étendue aux 18e et 19e siècles

Œuvres créées en 1866277 documents

Œuvres terminées en 186620 documents

Spectacles représentés en 186646 documents

Documents publiés en 186615894 documents

Enregistré en 18663 documents

  • Chemin de fer de Commentry à Gannat et de Figeac à Aurillac

    Description matérielle : 7 photogr. pos. sur papier albuminé : n. et b.
    Description : Technique de l'image : Photographie positive
    Note : Acq. : Ecole Nationale des Ponts et Chaussées
    Note sur l'enregistrement : 18660000
    Édition : [Paris] : [Ecole nationale des ponts et chaussées] , 1866
    Enregistrement : 1866-01-01
    Autre : École des ponts ParisTech. France

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb384924745]
  • Distribution des eaux dans la ville de Nice

    vues photographiques des travaux de captage et d'adduction des sources

    Description matérielle : 46 photogr. pos. : n. et b.
    Description : Technique de l'image : Photographie positive
    Note : Acq. : Ecole Nationale des Ponts et Chaussées
    Note sur l'enregistrement : 18660000. - 18690000
    Édition : [Paris] : [Ecole nationale des ponts et chaussées] , 1866-1869
    Enregistrement : 1866-01-01 - 1869-01-01
    Photographe : Peillon
    Autre : École des ponts ParisTech. France

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb38492437z]
  • Route impériale nß 119 de Carcassonne à Saint-Girons (département de l'Ariège)

    travaux de rectifications des cotes de Baudet par la grotte naturelle de l'Arize ou du Mas-d'Azil

    Description matérielle : 6 photogr. pos. sur papier albuminé : n. et b.
    Description : Technique de l'image : Photographie positive
    Note : Le titre de l'album est :"Exposition universelle de Paris en 1867. Empire français. Ministère..."
    Acq. : Ecole Nationale des Ponts et Chaussées
    Note sur l'enregistrement : 18660000. - 18670000
    Édition : [Paris] : [Ecole nationale des ponts et chaussées] , 1866-1867 : [Ministère de l'agriculture, du commerce et des travaux publics]
    Enregistrement : 1866-01-01 - 1867-01-01
    Photographe : J. Provost
    Autre : École des ponts ParisTech. France, France. Ministère de l'agriculture, du commerce et des travaux publics

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb384924598]

Citer la page

  • Permalien :

Télécharger les données