Le Masque de fer (16..-1703)

Pays :France
Langue :français
Sexe :masculin
Naissance :16..
Mort :19-11-1703
Note :
Mystérieux prisonnier politique
Domaines :Droit
Autres formes du nom :L' Homme au masque de fer (16..-1703)
Marchiali (16..-1703)
ISNI :ISNI 0000 0003 9908 3688

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Le Masque de fer (16..-1703)

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • GDEL
    LCNA 1977-1986

Autres formes du nom

  • L' Homme au masque de fer (16..-1703)
  • Marchiali (16..-1703)

Biographie Wikipedia

  • L’homme au masque de fer est l'un des prisonniers les plus fameux de l'histoire française. Le mystère entourant son existence, ainsi que les différents films et romans dont il a fait l'objet, n'ont cessé d'exciter les imaginations.Le point de départ de l'affaire est la mort, le 19 novembre 1703 à la Bastille, au terme d'une longue captivité, d'un prisonnier dont nul ne connaissait le nom ni le motif de l'incarcération. Il aurait été enterré dans le cimetière de l'église Saint-Paul sous le nom de Marchiali, bien que d'autres sources indiquent les noms de Marchioly, ou Marchialy et avec une fausse indication d'âge. Sur cette base, l'histoire a été considérablement amplifiée, la légende y a ajouté force détails, et la politique s'en est emparée, l'Homme au masque de fer devenant, sous la plume de Voltaire, un symbole de l'absolutisme monarchique. Selon certaines sources, ce serait même une totale invention de cet écrivain pour discréditer la monarchie absolue, puisqu'en réalité, masquer avec un loup — non un masque de fer, qui entrainerait rapidement une septicémie — des prisonniers détenant des secrets d'État ou considérés comme nuisibles à celui-ci, était une pratique courante à l'époque.

Pages équivalentes