Movimiento nacional. Espagne

Image non encore disponible
Pays :Espagne
Langue :espagnol; castillan
Création :1937
Fin d'activité :1977
Note :
La Falange española fondée en 1933 par Antonio Primo de la Ribera s'unit en 1934 aux Juntas de Ofensiva Nacional Sindicalista pour former la F.E. de las JONS qui devient en 1937 par une décision de Franco la Falange Española Tradicionalista y de las JONS en unissant les partis Falange Española et Comunión Tradicionalista. - En 1958, elle prendra le nom de Movimiento Nacional
Domaines :Science politique
Autres formes du nom :Falange española tradicionalista de la JONS
Falange española tradicionalista y de la JONS
Falange española tradicionalista y de la Juntas ofensivas nacional-sindicalistas
Voir plus

Ses activités

Éditeur scientifique23 documents

  • Ciclo de mensajes politicos del 2° curso de Adsum

    Édition : Alicante

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb33926371j]
  • Colección Nuevo horizonte

    Description : Note : Collection. Chaque volume est décrit séparément
    Édition : Madrid : Ediciones del Movimiento

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb34264115s]
  • Contra la Antiespaña

    Description matérielle : In-8° (21 cm), 230 p.
    Édition : Madrid : Ediciones del Movimiento , 1954
    Auteur du texte : Tomás Borrás (1891-1976)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb339263706]
  • Documentos de orientación

    Description : Note : Collection. Chaque volume est décrit séparément
    Édition : Madrid

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb33106951s]
  • Una étapa política

    I, el Movimiento y el pueblo español. II, Proceso institucional y desarrollo político

    Description matérielle : 432 p.
    Édition : Madrid : Ediciones del Movimiento , 1969

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35333071f]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'organisation Movimiento nacional. Espagne

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Voir aussi :

Thèmes en relation

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Autres formes du nom

  • Falange española tradicionalista de la JONS
  • Falange española tradicionalista y de la JONS
  • Falange española tradicionalista y de la Juntas ofensivas nacional-sindicalistas
  • FET y de la JONS
  • Phalange espagnole

Biographie Wikipedia

  • La Falange Española Tradicionalista y de las Juntas de Ofensiva Nacional Sindicalista (FET y de las JONS), soit Phalange Espagnole Traditionaliste et des Juntes d'Offensive Nationale-Syndicaliste, était le parti unique de l'Espagne franquiste, fondé le 19 avril 1937 comme produit de l'unification de la Phalange espagnole (FE de las JONS), des traditionalistes carlistes, des Juntas de Ofensiva Nacional-Sindicalista (JONS) et du reste des forces politiques qui appuyèrent le soulèvement militaire du 18 juillet 1936 dans la guerre civile espagnole (1936-1939). Dès le décret qui matérialisa l'unification, le général Franco s'érigea en seul chef du parti. Son siège se trouvait au 44 rue d'Alcalá, à Madrid.FET y de las JONS fut conçu comme la branche politique du dénommé Movimiento Nacional (« Mouvement national »), concept plus large par lequel était défini le mécanisme totalitaire d'inspiration fasciste qui prétendait être l'unique voie de participation à la vie publique espagnole durant le franquisme. Son discours politique était un mélange hétéroclite d'éléments idéologiques et rhétoriques fascistes, traditionalistes, nationalistes d'extrême droite, conservateurs, nationaux-catholiques, monarchistes, etc.FET de las JONS devint une pièce essentielle de l'appareil d'État franquiste, permettant la création de réseaux visant à maintenir la fidélité au régime tout en cooptant les militants dans toutes les classes sociales, de manière à assurer une large base de soutien et une stabilité certaine au régime. Il dota la dictature franquiste d'une armature bureaucratique et idéologique, avec un très grand pouvoir durant la première étape du régime (jusqu'aux années 1960). Par la suite, il perdit peu à peu de l'influence, mais la dictature et le mouvement, incarné par le parti, restèrent inséparables jusqu'à ce que la mort du dictateur en 1975 débouche sur la Transition démocratique espagnole. Le parti fut dissous le 13 avril 1977.

Pages équivalentes