Charles XII (roi de Suède, 1682-1718)

Illustration de la page Charles XII (roi de Suède, 1682-1718) provenant de Wikipedia
Pays :Suède
Langue :suédois
Sexe :masculin
Naissance :Stockholm, 17-06-1682
Mort :Halden (Norvège), 30-11-1718
Note :
Roi de Suède (de 1697 à 1718)
Autres formes du nom :Charles XII (roi de Suède, 1682-1718) (français)
Karl XII (roi de Suède, 1682-1718) (suédois)
Carl XII (roi de Suède, 1682-1718)
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0001 2132 677X

Ses activités

Auteur du texte8 documents1 document numérisé

  • Vertrag zwischen dem Römischen Kayser, und dem König in Schweden, geschlossen zu Altranstadt den 22. Ang. (1. Sept.) 1707

    Aufs neue gedruckt 1742
    Description matérielle : 1 vol. (14 p.)
    Édition : Breßlau : Bey Johann Jacob Korn , 1742
    Auteur du texte : Joseph Ier (empereur germanique, 1678-1711)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb445876137]
  • Brefvexling mellan konung Carl XII och rådet

    Description matérielle : 11 vol. in-8°
    Description : Note : [Correspondance avec le conseil du royaume (13 avril 1700-décembre 1715).]. - Historiska Handlingar. 1-5, 7, 9-11, 14, 15
    Édition : Stockholm : P. A. Norstedt , 1861-1895

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb302236266]
  • Die eigenhändigen Briefe König Karls XII, gesammelt und herausgegeben von Prof. Dr. Ernst Carlson. Autorisirte deutsche Uebersetzung von F. Mewius

    Description matérielle : In-8° , XLVIII-455 p.
    Description : Note : [Lettres autographes.]
    Édition : Berlin : G. Reimer , 1894

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30223627j]
  • Lettre écrite en latin par Sa Majesté suédoise (Charles XII) au louable canton de Berne, avec la traduction française à côté. (15-25 août 1707.)

    Description matérielle : In-fol. plano
    Édition : (S. l. n. d.)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb302236297]
  • Lettres inédites du roi Charles XII, texte suédois, traduction française avec introduction, notes et fac-similé publiées par M. A. Geffroy,...

    Description matérielle : In-8° , 73 p. et pl.
    Édition : Paris : Impr. impériale , 1853
    Éditeur scientifique : Auguste Geffroy (1820-1895)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30223628w]

Dédicataire2 documents1 document numérisé

  • Carte des Couronnes du Nord Dediée Au très Puissant et très Invincible Prince Charles XII, Roy de Suède, des Gots et des Vandales, Grand Duc de Finlande, etc.

    Description matérielle : 2 flles : avec limites col. ; 45 x 61,5 cm et 49 x 61,5 cm
    Description : Note : Le titre est en haut et à gauche de la flle Nord dans un cartouche aux armes de Charles XII, décoré de figures allégoriques de Mars et de la Victoire. - La date 1706 a été grattée
    Échelle : Lieues de Suède de 18 mille aunes de Suède chacune rendues égales par tout le Royaume par odre des Rois de Suède 18 [= 6,6 cm ; 1:2 500 000 environ]
    Édition : A Paris : Chez l'Auteur , [1706]
    Dédicateur : Guillaume Delisle (1675-1726)
    Cartographe : Guillaume Delisle (1675-1726)
    Graveur : Liébaux fils (graveur, 16..-17..?)
    Imprimeur-libraire : Guillaume Delisle (1675-1726)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40659133z]
  • Carte des Courones [sic] du Nord

    Description matérielle : 1 carte en 2 feuilles : tracés col. ; 44,5 x 62 cm, 48,5 x 62 cm, sur feuille 48 x 66,5 cm et 51 x 65 cm
    Description : Note : B.N. C.Pl., Ge CC 1246 (115-117). Cartouche du titre : Minerve et Mercure, 2 anges de la Renommée et armes du dédicataire entre 2 lions. - Feuilles anciennement montées sur onglet. Au v°, n° ms. : "3" et "4". - Feuille 1 : empreinte au r°. 22 ldc verticales. Ctm : P [coeur] G [dans un cartouche]. Heawood, type 1321. Dim. 20 x 63 mm. Dist. 237/220 mm. Fg : chapelet [avec croix de Malte au centre]. Dim. 203 x 131 mm. Dist. 103.172 mm. Orient. : haut des lettres et pendentif du chapelet vers le haut de la feuille. Feuille 2 : empreinte non repérable. Ldc verticales non dénombrables. Ctm : P [coeur] G [dans un cartouche]. Heawood, type 1321. Dim. 20 x 63 mm. Dist. 237/220 mm. Fg : chapelet [avec croix de Malte au centre]. Dim. 203 x 131 mm. Dist. 103/172 mm. Orient. : haut des lettres et pendentif du chapelet vers le haut de la feuille.
    Coordonnées géographiques : E 4° - E 33°24' / N 71°11' - N 53°24'
    Échelle : [1:2 500 000 ca] Echelle Lieues de Suede de 18 mille aunes de Suede chacune, rendues égales par tout le Royaume par ordre des Rois de Suede 18, Lieues d'Allemagne et de Danemarc 20 [23], Lieues Communes de Norvege 15 [1/4], Lieues Marines 30 = [6,5 cm] (d'après échelles graphiques)
    Cartographe : Guillaume Delisle (1675-1726)
    Graveur : Liébaux fils (graveur, 16..-17..?)
    Éditeur commercial : Guillaume Delisle (1675-1726)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40574593z]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Charles XII (roi de Suède; 1682-1718)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

Autres formes du nom

  • Charles XII (roi de Suède, 1682-1718) (français)
  • Karl XII (roi de Suède, 1682-1718) (suédois)
  • Carl XII (roi de Suède, 1682-1718)
  • Karl XII (roi de Suède, 1682-1718) (suédois)
  • Carl XII (roi de Suède, 1682-1718)

Biographie Wikipedia

  • Charles XII ou Carl de Suède (Suédois: Karl XII, latinisé en Carolus Rex, Turc: Demirbaş Şarl signifiant Charles l'Habitué) né le 27 juin 1682 (17 juin du calendrier julien), mort le 11 décembre 1718 (30 novembre du calendrier julien), fut le roi de l'Empire suédois de 1697 à 1718. Charles fut le seul fils survivant du roi Charles XI de Suède et d'Ulrique-Éléonore de Danemark, il exerça son pouvoir après sept mois de régence, à l'âge de quinze ans.En 1700, une triple alliance réunissant le Royaume de Danemark-Norvège, la Saxe-Pologne-Lituanie et la Russie lança trois attaques simultanées, la première visant le protectorat suédois de Holstein-Gottorp, la seconde la province de Livonie suédoise et la troisième visant l'Ingrie, dans le but de tirer avantage du fait que la Suède était gouvernée par un jeune roi inexpérimenté et isolé, marquant ainsi le début de la Grande Guerre du Nord. Dirigeant l'exceptionnelle armée suédoise contre l'alliance, Charles éjecta de la coalition le Danemark et la Pologne-Lituanie dès 1706, la Russie demeurant la seule puissance faisant face à Charles XII.La marche ultérieure de Charles XII sur Moscou s'acheva avec le démembrement de l'armée suédoise à Poltava et au siège de Perevolochna, qui vit la reddition de la dernière force suédoise. Après ses déboires, il s'exila en terres ottomanes, avant de retourner en Suède afin de tenter une campagne militaire punitive contre le Danemark, que Charles XII cherchait une fois de plus à éloigner de la guerre en prenant la Norvège, avant de se retourner contre les Russes. Deux campagnes ratées se conclurent avec sa mort au siège de Fredriksten en 1718. Il laissait un empire sous occupation étrangère, la Suède restant cependant libre. La situation fut ensuite formalisée par un traité, celui de Nystad. Il ne mit pas seulement fin à l'existence d'un empire suédois mais ébranla également ses fondements en tant qu'état guerrier, affaiblissant sa machine de guerre et l'autorité de sa couronne. En effet, la Suède devenait une monarchie constitutionnelle, chose unique en Europe continentale, qui dura plus d'un demi-siècle, avant la restauration de l'autorité royale absolue par le roi Gustave III en 1772.Charles était un chef militaire incroyablement talentueux, doté d'un sens tactique aiguisé, mêlé à un sens politique fin, crédité pour avoir introduit d'importantes réformes fiscales et législatives. Une citation de lui-même rapportée par Voltaire justifie son refus catégorique de signer toute paix : . Étant donné le fait que la guerre l'a occupé pendant tout son règne et pendant la moitié de sa vie, Charles XII ne se maria pas, et n'eut aucun enfant. Le trône de Suède revint à sa sœur Ulrique-Éléonore de Suède, qui à son tour fut forcée d'abandonner son pouvoir absolu par le Riksdag des États. Elle abdiqua ensuite en faveur de son mari, qui devint roi sous le nom de Frédéric Ier de Suède.D’un naturel chevaleresque et fougueux, il se signala par son épopée outre-mer, où il écrasa ses ennemis en les battant par des tactiques inhabituelles. Il réintroduisit la charge de cavalerie au galop, alors inusitée au profit de la caracole, déstabilisant ainsi les rangs ennemis et remportant d’éclatantes victoires.

Pages équivalentes