Grande-Bretagne. Order of the Garter

Image non encore disponible
Pays :Grande-Bretagne
Langue :anglais
Création :134.
Note :
Ordre de chevalerie anglais créé par Édouard III entre 1346 et 1348
Domaines :Histoire de l'Europe
Autres formes du nom :Angleterre. Order of the Garter
Garter. Order of the
Jarretière. Ordre de la
Voir plus

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'organisation Grande-Bretagne. Order of the Garter

Pages dans data.bnf.fr

Thèmes en relation

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Mourre, 1986
  • LCNA (CD), 1996-03

Autres formes du nom

  • Angleterre. Order of the Garter
  • Garter. Order of the
  • Jarretière. Ordre de la
  • Most Noble Order of the Garter
  • Order of the Garter
  • Ordre de la jarretière

Biographie Wikipedia

  • Le très noble ordre de la Jarretière (Most Noble Order of the Garter) est le plus élevé des ordres de chevalerie britanniques, fondé le 23 avril 1348 le jour de la Saint Georges, en pleine guerre de Cent Ans, par le roi Édouard III.Selon la légende, la création de cet ordre aurait été décidée par le roi Édouard III lors d'un bal à Calais, où il dansait avec sa maîtresse, la comtesse de Salisbury. Celle-ci ayant, en dansant, fait tomber sa jarretière, le roi, galamment, la ramassa sous les quolibets des danseurs, la mit à son genou et coupa court aux railleries par ces mots : « Messieurs, honni soit qui mal y pense. Ceux qui rient maintenant seront très honorés d'en porter une semblable, car ce ruban sera mis en tel honneur que les railleurs eux-mêmes le chercheront avec empressement. »Cet ordre, le plus ancien ordre de chevalerie qui subsiste encore au XXIe siècle, rassemblait autour du souverain vingt-cinq chevaliers, membres à part entière. Les hommes sont appelés « chevaliers compagnons ».Des femmes ont été associées à l'ordre, mais n'ont jamais été membres avant le règne d'Édouard VII. Elles sont nommées « dame de la Jarretière ». Depuis 1987, les femmes peuvent être reçues à un grade équivalent à celui de chevalier, et peuvent faire partie des 25 membres. Elles sont nommées « dames compagnons ». L'ordre inclut aussi des membres supplémentaires (de la famille royale ou des souverains étrangers) depuis 1813, appelés « chevaliers et dames surnuméraires ».La devise de l'ordre est : « Honi soit qui mal y pense », avec un seul « n », selon l'orthographe de l'époque.Les chevaliers et dames de l'ordre sont nommés par la reine sans consultation du premier ministre. Il s'agit du plus grand honneur du Royaume-Uni, à l'exception de l’ordre du Chardon en Écosse.

Pages équivalentes