Joseph Darnand (1897-1945)

Image non encore disponible
Pays :France
Langue :français
Sexe :masculin
Naissance :Coligny (Ain), 19-03-1897
Mort :Châtillon (Hauts-de-Seine), 10-10-1945
Note :
Fondateur et secrétaire général du Service d'ordre des légionnaires qui deviendra la Milice française. - Ministre de l'intérieur en 1944
Domaines :Histoire de la France
ISNI :ISNI 0000 0000 7829 7925

Ses activités

Auteur du texte2 documents

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Joseph Darnand (1897-1945)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Fondateur de la

  • Formation paramilitaire créée par la loi n ̊27 du 30.01.1943 (J.O. du 31.01.1943), qui se substitua au Service d'ordre légionnaire (SOL) de la Légion française des combattants et qui était dirigée par Joseph Darnand

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • GDEL
    Dict. hist. 2nde guerre mondiale [jpb 20.06.85]
    Qui était qui, XXe siècle, 2005

Biographie Wikipedia

  • Aimé-Joseph Darnand est un militaire et homme politique français né à Coligny dans l'Ain le 19 mars 1897 et mort fusillé au fort de Châtillon, à Fontenay-aux-Roses, Seine (actuel département des Hauts-de-Seine), le 10 octobre 1945. Il était une figure majeure de la collaboration française.Ancien combattant de la Grande Guerre et de 1939-1940, militant d'extrême droite dans l'entre-deux-guerres, soutien actif et précoce du maréchal Pétain et du régime de Vichy, il devint membre honoraire de la SS en 1943. Son principal rôle historique fut d'être le fondateur et dirigeant de la Milice française, organisation paramilitaire de type fasciste, supplétive de la Gestapo et chargée de la traque des résistants, des Juifs et des réfractaires au STO.Les exactions de ses hommes valurent à Darnand d'être considéré comme l'une des personnalités les plus jusqu'au-boutistes de la collaboration ; il fut condamné à mort après la guerre.

Pages équivalentes