José Gorostiza (1901-1973)

Pays :Mexique
Langue :espagnol; castillan
Sexe :masculin
Naissance :Villahermosa, Mexique, 10-11-1901
Mort :Mexico City, 17-03-1973
Note :
Poète. - Diplomate
ISNI :ISNI 0000 0001 0938 3181

Ses activités

Auteur du texte12 documents

  • Poesía completa

    Description matérielle : 259 p.
    Édition : México : Fondo de cultura económica , 2000
    Éditeur scientifique : Guillermo Sheridan

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37732213j]
  • Poesía y poética

    2a. ed.
    Description matérielle : 538 p.
    Description : Note : Bibliogr. p. 521-538. Index
    Édition : Buenos Aires ; Rio de Janeiro ; Paris [etc] : Unesco : Allca XX , 1996
    Éditeur scientifique : Edelmira Ramírez

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37504202d]
  • El Basural

    Description matérielle : 110 p.
    Édition : Buenos Aires : Ed. Sudamericana , 1988

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35029677w]
  • Cartas a Celestino Gorostiza

    1928-1935

    Description matérielle : 64 p.
    Édition : México : ed. del equilibrista , 1988
    Autre auteur du texte : Celestino Gorostiza (1904-1967), Alfonso Reyes (1889-1959)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb354589188]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur José Gorostiza (1901-1973)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Poesía y poética / José Gorostiza ; ed. crítica E. Ramírez, coord., 1988
  • Ouvrages de reference : Espasa-Calpe
    LCNA (CD), 1996-06
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén. suppl.
    BN Cat. gén. 1960-1969

Biographie Wikipedia

  • José Gorostiza (Villahermosa, 10 novembre 1901 – Mexico, 16 mars 1973) est un poète, écrivain, professeur, fonctionnaire et diplomate mexicain. Malgré la paucité de son œuvre, il est reconnu au sein des lettres mexicaines et hispaniques pour sa poésie moderne, en particulier le long poème Muerte sin fin (Mort sans fin).

Pages équivalentes