Ollivier Chereau (1600?-16..)

Illustration de la page Ollivier Chereau (1600?-16..) provenant de Wikipedia
Pays :France
Langue :français
Sexe :masculin
Naissance :Tours (Indre-et-Loire), 1600
Mort :16..
Note :
Historien. - S'intéressa aux moeurs et au langage des malfaiteurs. - Fut maître sergetier à Tours en 1628. - Historien de l'Église. - A écrit une histoire biographique des archevêques de Tours
Autre forme du nom :Ollivier Cherreau (1600?-16..)
ISNI :ISNI 0000 0000 5510 2005

Ses activités

Auteur du texte18 documents7 documents numérisés

  • Supplément au Dictionnaire argotique

    Description matérielle : In-12 (14 cm), 11 p. [Acq. 1615-67]
    Description : Note : Post 1728 et ante 1836. - Inconnu de R. Yve-Plessis, Bibliogr. raisonnée de l'argot, qui mentionne un "Jargon ou langage de l'argot, dont une éd. sans date porte la même adresse, et que Barbier attribue à Ollivier Chereau ou Mereau
    Édition : A La Vergne [Paris] : Chez Mesiere, babillandier du grand Coëre , s. d.

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb32982476p]
  • Le jargon ou Langage de l'argot reformé

    comme il est à présent en usage parmi les bons pauvres...

    [Reprod.]
    Description matérielle : 1 microfiches de 128 images
    Description : Note : Par O. Chéreau, d'après Barbier
    Édition : Paris : France-expansion , 1973

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35154419r]
  • Le jargon ou Langage de l'argot réformé à l'usage des merciers, porte-balles et autres

    tiré et recueilli des plus fameux argotiers de ce temps

    Nouvelle édition, corrigée et augmentée...
    Description matérielle : 48 p.
    Édition : Montbéliard : Deckherr frères , DL 1849

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb33440422q]
  • Le jargon ou langage de l'argot reformé comme il est à présent en usage parmi les bons pauvres... composé par un pilliere de boutanche qui maquille en molanche en la vergne de Tours...

    Édition : Troyes, P. V. Garnier , (1728), in-8°. Pièce

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31938665v]
  • Le jargon ou Langage de l'argot réformé, comme il est à présent en usage parmy les bons pauvres

    Description matérielle : 59 p.
    Édition : Paris : Vve Du Carroy , [16??]

    2 documents numérisés : Volume 1 - Volume 2
    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30233583z]

Autre1 document

  • Histoire des illustrissimes archevêques de Tours ; avec les noms et le nombre des papes, empereurs et rois de France en chacun siècle, les saints et hommes lettrés qui ont fleuri, les choses mémorables arrivés en chacun temps d'iceux, et les noms des premiers archevêques et évêques de France...

    Description matérielle : In-4 °
    Édition : Tours : J. Poinsot , 1654

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb36386183m]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Le jargon ou langage de l'argot réformé, comme il est à présent en usage parmi les bons pauvres : tiré et recueilli des plus fameux argotiers de ce temps / composé par un pillier de boutanche qui maquille en molanche en la vergne de Tours [Ollivier Chéreau], 1995 [document électronique : reprod. de l'éd. de 1741]
  • Ouvrages de reference : DBF : Chéreau ou Cherreau (Ollivier)
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén.

Autre forme du nom

  • Ollivier Cherreau (1600?-16..)

Biographie Wikipedia

  • Ollivier Chereau est un écrivain français par ailleurs maître de boutique (laine) dans la ville de Tours au début du XVIIe siècle ; il est connu principalement pour avoir écrit un livret facétieux intitulé Le Jargon ou Langage de l’Argot reformé, publié à Troyes chez Nicolas Oudot vers 1629 (une réédition lyonnaise de 1630 est sans doute la plus ancienne conservée).Ce livret populaire est un pot-pourri facétieux de pièces diverses sur les mendiants, réunis par l’auteur dans un « Estat » (métier, corporation) appelé Argot (nom lié par Chereau au verbe argoter, « mendier ») : préface, poèmes et chansons, dictionnaire, descriptions parodiques (statuts de la corporation, présentation de ses membres, long dialogue, prière, faux compte rendu de procès, documentaire sur la Cour des miracles...) et fausse approbation datée du Mardi-Gras. Il présente la vie des gueux, leurs mœurs et leur langage, en s’inspirant de la Vie généreuse de Pechon de Ruby (1596) et d’autres textes plaisants de l’époque.Son dictionnaire (236 entrées pour environ 260 termes, parfois très fantaisistes) est à l’origine de la floraison des dictionnaires d’argot et ses descriptions carnavalesques des catégories des gueux et de la cour des miracles ont été reprises approximativement et amalgamées par Henri Sauval (entre 1653 et 1676; publié en 1724), dont s'est inspiré Victor Hugo pour Notre-Dame de Paris.

Pages équivalentes