Franklin Pierce (1804-1869)

Image non encore disponible
Pays :États-Unis
Langue :anglais
Naissance :23-11-1804
Mort :08-10-1869
Note :
Homme d'État américain. - 14e président des États-Unis (démocrate) de 1853 à 1857
ISNI :ISNI 0000 0000 7139 4060

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Franklin Pierce (1804-1869)

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • LCNA, 1977-1986
    WWW, États-Unis 1607-1896
  • GLU

Biographie Wikipedia

  • Franklin Pierce (23 novembre 1804 - 8 octobre 1869) fut le 14e président des États-Unis. Avocat brillant du New Hampshire, il accéda à la présidence en 1852 alors que la question de l'esclavage déchirait le pays. Considérant le mouvement abolitionniste comme une menace pour l'unité du pays, Pierce mena une politique favorable aux intérêts esclavagistes en défendant l'acte Kansas-Nebraska et en faisant appliquer le Fugitive Slave Act. Il est aujourd'hui considéré comme l'un des pires présidents américains (en) pour son incapacité à juguler la crise qui mena à la guerre de Sécession quelques années après sa présidence.Né dans le New Hampshire, Pierce fut élu à la Chambre des représentants et au Sénat des États-Unis jusqu'à ce qu'il démissionne de cette dernière assemblée en 1842. Avocat respecté dans son État, il fut nommé à la cour de district du New Hampshire en 1845. Deux ans plus tard, il combattit lors de la guerre américano-mexicaine avec le grade de brigadier-général. Considéré comme un candidat de compromis par le parti démocrate, il fut désigné pour briguer la présidence aux côtés de William R. King et il remporta aisément l'élection de 1852 face au candidat whig, Winfield Scott.Si Pierce était populaire et affable, sa vie familiale fut émaillée de tragédies. Son épouse Jane avait une santé fragile et elle souffrit de dépression une grande partie de sa vie, un point qui fut aggravé par le fait que leurs trois enfants moururent jeunes ; leur troisième fils fut notamment tué lors d'un accident de train qui faillit également tuer le couple peu avant la cérémonie d'investiture. En tant que président, Pierce et son Cabinet s'efforcèrent d'améliorer l'efficacité et de réduire la corruption de l'administration mais ces succès n'empêchèrent pas de nombreuses tensions politiques. Au niveau international, il embrassa les idéaux expansionnistes du mouvement Young America et il négocia l'achat Gadsden avec le Mexique ainsi que des accords commerciaux avec le Canada et le Japon.Sa popularité dans les États abolitionnistes du Nord s'effondra après l'adoption de l'acte Kansas-Nebraska et les violences qui amenèrent un gouvernement esclavagiste au pouvoir dans le Kansas en violation du compromis de 1820. Abandonné par son parti, Pierce ne parvint pas à obtenir la nomination de son parti pour un second mandat en 1856. Ses critiques du président Abraham Lincoln durant la guerre de Sécession ne firent rien pour améliorer sa réputation au Nord et il mourut d'une cirrhose en 1869.

Pages équivalentes