Herbert Eli Scarf

Pays :États-Unis
Langue :anglais
Note :
Économiste. - Professeur à la Stanford university, Calif., USA (en 1958)
ISNI :ISNI 0000 0003 7514 5987

Ses activités

Éditeur scientifique1 document

  • Studies in applied probability and management science

    Description matérielle : 287 p.
    Édition : Stanford (Calif.) : Stanford university press , 1988
    Éditeur scientifique : Kenneth Joseph Arrow (1921-2017), Samuel Karlin

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37361663w]

Auteur du texte1 document

Préfacier1 document

  • Applied general equilibrium and economic development

    present achievements and future trends

    Description matérielle : XIII-360 p.
    Description : Note : Publ. à partir de la "Conference on applied general equilibrium and economic development : Present achievements and future trends", qui s'est tenue à l'Université de Montréal, du 2 au 4 février 1990. - Bibliogr. p. 347-358
    Édition : Ann Arbor : University of Michigan press , cop. 1994
    Éditeur scientifique : Jean Mercenier, Thirukodikaval N. Srinivasan

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb374150531]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Studies in the mathematical theory of inventory and production / by Kenneth J. Arrow, Samuel Karlin, Herbert Scarf ; with contributions by Martin J. Beckmann, John Gessford, Richard F. Muth, 1958
  • WW in economics, 1986

Biographie Wikipedia

  • Après avoir obtenu en 1954 son Ph.D à l’Université Yale, Herbert Scarf débute sa carrière scientifique à la Rand Corporation. En 1957, il est nommé professeur au département de statistique de l’Université Stanford en Californie. Depuis 1963 il est professeur à la Cowles Foundation de l’Université Yale.En 1963, Herbert Scarf et Gérard Debreu montrent la convergence du noyau d’un jeu coopératif (jeu) vers l’équilibre général. Dans la théorie des jeux coopératifs, le noyau est une allocation des ressources disponibles telle qu’aucune coalition de consommateurs ne peut trouver une autre allocation qui soit meilleure pour tous ses membres. On commence avec deux consommateurs et ensuite on réplique plusieurs fois cette économie.Herbert Scarf est surtout connu pour ses recherches consacrées au calcul de l’équilibre général. Il a proposé un algorithme qui permet de calculer le point fixe d’une application. En utilisant cet algorithme il est possible de trouver l’équilibre général pour des modèles avec des dizaines d’équations.Scarf a aussi donné des exemples où le mécanisme du tâtonnement imaginé par Léon Walras ne conduit pas à l’équilibre.Il reçoit le prix de théorie John von Neumann en 1983.

Pages équivalentes