Erich Friedrich Schmidt (1897-1964)

Langue :anglais
Naissance :13-09-1897
Mort :03-10-1964
ISNI :ISNI 0000 0000 8115 5725

Ses activités

Auteur du texte3 documents

  • The Holmes expeditions to Luristan

    Description matérielle : 2 vol. (XV-594 p., XIV-265 pl.)
    Édition : Chicago (Ill.) : University of Chicago press , 1989
    Autre auteur du texte : Maurits Nanning van Loon

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb366644147]
  • Persepolis

    Édition : Chicago (Ill.) : The University of Chicago Press , 19..-

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb436466852]
  • Persepolis [Volume] II

    contents of the Treasury and other Discoveries

    [Reprod. en fac-sim.]
    Description matérielle : 1 vol. (XX-166 p.-89 p. de pl.-[4] f. de pl.)
    Description : Note : Notes bibliogr. Index
    Édition : Chicago (Ill.) : The University of Chicago Press , 2010

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb427162841]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • The Holmes expeditions to Luristan / Erich F. Schmidt, Maurits N. van Loon, Hans H. Curvers, 1989
  • LCNA, 1986

Biographie Wikipedia

  • Erich Friedrich Schmidt, né le 13 septembre 1897 à Baden-Baden et mort le 3 octobre 1964 à Santa Barbara en Californie, est un archéologue allemand naturalisé américain. Il se spécialise en archéologie du Moyen-Orient et devient professeur émérite de l’Oriental Institute de l’université de Chicago.Dans sa jeunesse, il combat dans la Première Guerre mondiale, au cours de laquelle il est fait prisonnier par les Russes. En 1923, il émigre aux États-Unis, où il étudie l’anthropologie à l’université Columbia. Il codirige la mission hittite de l’Oriental Institute avec H. H. von der Osten, et effectue des fouilles en Iran à Teppe Hissar, près de Damghan, à la recherche des cités antiques d’Hécatompyles et de Rayy. Ses travaux de fouille à Persépolis, de 1934 à 1939, lui confèrent la célébrité. Il est également pionnier de l’étude par photographie aérienne des sites archéologiques.

Pages équivalentes