Vī. Pī. Menan (1894-1966)

Image non encore disponible
Pays :Inde
Langue :anglais
Sexe :masculin
Naissance :1894
Mort :1966
Note :
Haut fonctionnaire. - Conseiller politique du dernier vice-roi de l'Inde Lord Louis Mountbatten. - Secrétaire du département des États princiers chargé de réaliser l'intégration des États princiers à l'Union indienne (dès juillet 1947)
Autres formes du nom :Vapal Pangunni Menon (1894-1966)
Vapal Pangunni Menon (1894-1966)
V. P. Menon (1894-1966)
ISNI :ISNI 0000 0000 8105 7674

Ses activités

Auteur du texte1 document

  • The Story of the integration of the Indian States. V. P. Menon

    Édition : London, Longmans, Green and C° , 1956. In-8°, VIII-511 p., fig., portr., cartes en coul. [Acq. 3064-57] -VIIIf10-

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb32441057c]

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Integration of the Indian states / Vapal Pangunni Menon, 1985
  • Ouvrages de reference : BEPI, 1992
    Encyclopaedica Indica / J. S. Sharma, 1975
    Dict. de la civilisation indienne / Louis Frédéric, 1987
    LCNA, 1993-12
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén. suppl. : Menon, V. P.
    BnF Service indien

Autres formes du nom

  • Vapal Pangunni Menon (1894-1966)
  • Vapal Pangunni Menon (1894-1966)
  • V. P. Menon (1894-1966)

Biographie Wikipedia

  • Vappal Pangunni Menon dit V. P. Menon est un fonctionnaire indien, proche collaborateur de Louis Mountbatten et de Sardar Patel avec qui il mena à bien le rattachement des États princiers à l'Union indienne lors de l'indépendance et de la partition des Indes.En octobre 1947, Menon est chargé de recueillir auprès d'Hari Singh, maharaja du Jammu-et-Cachemire, l'instrument d'accession de son État à l'Union indienne, condition préalable à une intervention militaire indienne. L'antériorité de la signature de l'instrument d'accession sur l'intervention militaire est l'objet d'une polémique entre l'Inde et le Pakistan.

Pages équivalentes