ʿAzriyʾel Hildeshaymer (1820-1899)

Image non encore disponible
Pays :Allemagne avant 1945
Langue :allemand
Sexe :masculin
Naissance :Halberstadt (Allemagne), 20-05-1820
Mort :Berlin (Allemagne), 12-07-1899
Note :
Rabbin. - Fondateur (en 1873), Rabbiner-Seminar zu Berlin, Allemagne. - Les formes codées "yid" sont celles relevées sur les pages de titre des ouvrages publiés en hébreu. - Père de Hirsch Hildesheimer (1855-1910), historien, et de Meier Hildesheimer (1864-1934), rabbin. - Grand-père d'Esra Israel Hildesheimer (1901-1999), juriste, rabbin, bibliothécaire
Domaines :Religion
Autres formes du nom :Azriel Hildesheimer (1820-1899)
עזריאל הילדעסהיימער (1820-1899) (yiddish)
ʿAzriyʾel Hildezhaymer (1820-1899) (yiddish)
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0001 1442 6975

Ses activités

Auteur du texte1 document

  • Rabbiner Esriel Hildesheimer Briefe, ausgewählt und herausgegeben von Mordechai Eliav

    Description matérielle : In-8° (23 cm), CIX-294 p., fac-sim., pl. [Ech. int. 855-67]
    Description : Note : "Iggerr̲̂t... - Lettres en hébreu et en allemand
    Édition : Jérusalem : R. Mass , 5726/1965
    Éditeur scientifique : Mordechai Eliav (1920-2016)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb33042150x]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur ʿAzriyʾel Hildeshaymer (1820-1899)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Rabbi Esriel Hildesheimer and the creation of a modern Jewish orthodoxy / David Ellenson, 1990
  • Ouvrages de reference : National library of Israel : Hildeshaymer, ʿAzriyʾel (caractères hébreux ici translittérés selon la norme ISO 259.2, 1995)
    Encycl. Judaïca, 1971-1972
    Encycl. Judaica, 2007 (en ligne) (2014-03-26)
    Universal Jewish encyclopedia, 1948
    Jewish chronicle, 1899-06-16 (en ligne) (2014-03-26)
  • Catalogues de la BnF : BnF service hébreu, 2014-03-27

Autres formes du nom

  • Azriel Hildesheimer (1820-1899)
  • עזריאל הילדעסהיימער (1820-1899) (yiddish)
  • ʿAzriyʾel Hildezhaymer (1820-1899) (yiddish)
  • עזריאל הילדעזהיימער (1820-1899) (yiddish)
  • Esriel Hildesheimer (1820-1899)
  • Ezriel Hildesheimer (1820-1899)
  • Israel Hildesheimer (1820-1899)
  • ʿAzriyʾel Hildeshayymer (1820-1899) (hébreu)
  • עזריאל הילדסהיימר (1820-1899) (hébreu)
  • ʿAzriyʾel Hildesheyymer (1820-1899) (hébreu)
  • ʿAzriyʾel Hildeshaymer (1820-1899) (hébreu)
  • עזריאל הילדסהימר (1820-1899) (hébreu)
  • ʿAzriyʾel Hildesheymer (1820-1899) (hébreu)

Biographie Wikipedia

  • Azriel Hildesheimer (20 mai 1820 - 12 juillet 1899) est né à Halberstadt, le fils d'un maître réputé Loeb G. (Yehudah) Hildesheimer, natif de Hildesheim, une petite ville près de Hanovre.Après avoir été admis dès dix-sept ans à la yechiva du rabbin Jacob Ettlinger, le Aruch Laner d'Altona, il est diplômé d'études universitaires de Wurzbourg en philosophie et langues sémitiques. En 1840, il suit des cours à l'Université de Berlin, étudiant les langues orientales, la philosophie, l'histoire et les mathématiques. Il est reçu docteur à l'Université de Halle en 1844.Puis il retourne à Halberstadt et est nommé en 1851, rabbin d'Eisenstadt dans l'empire austro-hongrois où il crée une yechiva. Eisenstadt était la principale ville des Sheva Kehilos (Sept Communautés).En 1861, il reçoit une offre du Ksav Sofer de venir à Pressburg (Bratislava) et de servir comme rabbin à ses côtés, mais il n'accepte pas cette offre.En 1869 il devient rabbin à Berlin. Il y crée une école juive et une yechiva. Il devient le fondateur et le leader de la communauté Adas Yisrael.Comme il était financièrement indépendant, il n'accepta jamais de salaire. Il était un philanthrope qui n'hésita pas à voyager pour aider ceux qui avaient besoin d'aide, en Allemagne, Autriche, Russie et même en Abyssinie et en Perse. Il finança des maisons à Jérusalem pour les pèlerins juifs et les pauvres.Il est décédé à Berlin en 1899 (4 Tammouz 5659).Il veut concilier le judaïsme traditionnel et la culture moderne et lutte contre le mouvement réformé d'Abraham Geiger dont le travail avait touché tous les domaines de la Wissenschaft des Judentums.

Pages équivalentes