Alphonse Ier (roi d'Aragon et de Navarre, 1073?-1134)

Image non encore disponible
Sexe :masculin
Naissance :1073
Mort :07-09-1134
Note :
Roi d'Aragon et de Navarre de 1104 à 1134
Autres formes du nom :Alphonse Ier (roi d'Aragon et de Navarre, 1073?-1134)
Alfonso I (roi d'Aragon et de Navarre, 1073?-1134)
Alphonse le Batailleur (roi d'Aragon et de Navarre, 1073?-1134)
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0003 8341 725X

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Alphonse Ier (roi d'Aragon et de Navarre; 1073?-1134)

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • GDEL : Alphone Ier le Batailleur
    Diccionario enciclopédico Espasa. Tome I :Alfonso I
    Mourre

Autres formes du nom

  • Alphonse Ier (roi d'Aragon et de Navarre, 1073?-1134)
  • Alfonso I (roi d'Aragon et de Navarre, 1073?-1134)
  • Alphonse le Batailleur (roi d'Aragon et de Navarre, 1073?-1134)
  • Alfonso I (roi d'Aragon et de Navarre, 1073?-1134) (espagnol; castillan)

Biographie Wikipedia

  • Alphonse Ier d'Aragon (v. 1073 - Poleñino, 7 septembre 1134), dit le Batailleur, a été roi d'Aragon et de Pampelune de 1104 jusqu'à sa mort en 1134.Fils aîné du roi Sanche Ier d'Aragon et de sa seconde épouse Félicie de Roucy, Alphonse Ier succède à son demi-frère Pierre Ier. Combattant infatigable, il agrandit considérablement son royaume, faisant la conquête de Saragosse et de la moyenne vallée de l'Èbre.Marié à Urraque Ire de León en 1109, il est roi de León, de Castille et de Galice à ses côtés. Il prend alors le titre d'« empereur de León et roi de toute l'Espagne » ou d'« empereur de toute l'Espagne ». À la suite de leur séparation, en 1114, qui entraîne celle de leurs royaume, il conserve ce titre jusqu'en 1127, date à laquelle il l'abandonne au fils aîné d'Urraque Ire, Alphonse VII.Il poursuit sa lutte contre al-Andalus, qui lui permet d'agrandir considérablement son royaume et qui le mène jusque devant Valence, Cordoue et Grenade. C'est lors d'une bataille contre les Almoravides, à Fraga qu'il est blessé mortellement. Il meurt quelques jours plus tard, à Poleñino. Sans descendance, il décide de léguer son royaume à plusieurs ordres militaires religieux, mais son testament est repoussé par les noblesses navarraise et aragonaise, qui poussent sur Garcia V et Ramire II sur les trônes de Navarre et d'Aragon.

Pages équivalentes