Thilo Sarrazin

Pays :Allemagne
Langue :allemand
Sexe :masculin
Note :
Économiste et historien de l'économie. - Homme politique, ministre des Finances du land de Berlin de 2002 à 2009
ISNI :ISNI 0000 0001 2099 1962

Ses activités

Auteur du texte2 documents1 document numérisé

  • L'Allemagne disparaît

    quand un pays se laisse mourir

    Description matérielle : 1 vol. (492 p.)
    Édition : Paris : Toucan , impr. 2013
    Traducteur : Jean-Baptiste Offenburg

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb435649651]
  • Ökonomie und Logik der historischen Erklärung

    zur Wissenschaftslogik der New economic history

    Description matérielle : 168 p.
    Description : Note : Thèse parue sous le titre: «Logik der Sozialwissenschaften an den Grenzen von Nationalökonomie und Geschichte: die New economic history»: Rechts- und Staatswissenschaftliche Fakultät: Bonn. _ Bibliogr. p. 155-163. Index
    Édition : Bonn-Bad Godesberg : Verlag Neue Gesellschaft , 1974

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35298573s]

Éditeur scientifique1 document

  • Beiträge zur Sozialpolitik

    Description matérielle : 305 p.-[16] p. d'ill.
    Description : Note : Index
    Édition : Bonn : Verl. AZ Studio , cop. 1978

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb34789105z]

Contributeur1 document

  • Normale Krisen ?

    Normalismus und die Krise der Gegenwart

    Description matérielle : 1 vol. (243 p.)
    Édition : Konstanz : Konstanz university press , cop. 2013
    Auteur du texte : Jürgen Link

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb43600772q]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

Biographie Wikipedia

  • Thilo Sarrazin (né le 12 février 1945 à Gera, Allemagne) est un politicien socialiste (SPD), économiste et banquier allemand. Il était membre du directoire de la Deutsche Bundesbank depuis le 1er mai 2009, poste qu'il a quitté le 1er octobre 2010 suite au tollé déclenché par la parution d'un ouvrage critique sur l'immigration musulmane.Son livre L'Allemagne disparaît (Deutschland schafft sich ab, titre que l'on pourrait traduire littéralement par « L’Allemagne se supprime elle-même ») est le livre politique le plus vendu de la décennie en Allemagne.

Pages équivalentes