David Unaipon (1872-1967)

Image non encore disponible
Pays :Australie
Langue :anglais
Sexe :masculin
Naissance :28-09-1872
Mort :1967
Note :
Prédicateur. - Inventeur. - Défenseur de la culture des aborigènes d'Australie
ISNI :ISNI 0000 0000 6311 2828

Ses activités

Auteur du texte1 document

  • Legendary tales of the Australian aborigines

    Description matérielle : XLIII-232 p.
    Description : Note : Bibliogr. p.230-232
    Édition : Melbourne : Miegunyah press , 2001
    Éditeur scientifique : Stephen Muecke, Adam Shoemaker

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37737961j]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

Biographie Wikipedia

  • David Unaipon (né le 28 septembre 1872 à Point Mcleay et mort le 7 février 1967 à Tailem Bend) est un prédicateur, un écrivain, un philosophe et un inventeur australien d'origine aborigène, plus précisément du peuple Ngarrindjeri.Il est le fils du chef James Unaipon. Il a été instruit par la McLeay Point Mission. Il est devenu un inventeur - surnommé le « Léonard de Vinci australien », il déposa dix brevets. Il a breveté la technologie pour un nouveau cisaillement tenu dans la main en 1909. Il est devenu un pasteur chrétien, un conférencier sur des mythes et des légendes indigènes et le premier auteur indigène. Il a voyagé autour de l'Australie et est devenu influent dans des affaires indigène et voulu le gouvernement fédéral pour assurer la juridiction pour des affaires indigènes. Il a voulu l'éducation pour des aborigènes pour qu'ils puissent gagner l'entrée à la société occidentale. Il a souvent fait face à la discrimination de l'époque, mais il a annoncé la classe articulée des chefs indigènes qui deviendraient de plus en plus influents dans la société australienne pendant le XXe siècle. Actuellement, son image apparaît sur le billet 50 du dollar australien.Il apparaît depuis 1995 sur le billet de 50 $ australien avec Edith Cowan.

Pages équivalentes