Mitt Romney

Pays :États-Unis
Langue :anglais
Sexe :masculin
Note :
Homme politique du parti républicain
ISNI :ISNI 0000 0003 6760 0185

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Mitt Romney

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • L'Amérique de Mitt Romney / Soufian Alsabbagh, impr. 2011

Biographie Wikipedia

  • Willard Mitt Romney, né le 12 mars 1947 à Détroit, est un homme d'affaires et homme politique américain.Après avoir passé son enfance à Bloomfield Hills (Michigan), Mitt Romney réside deux ans et demi en France dans les années 1960, en tant que missionnaire mormon. En 1971, il participe aux deux campagnes politiques menées par ses parents et obtient, la même année, un Bachelor of Arts de l'université Brigham Young, puis un Master of Business Administration à Harvard, en 1975.Romney se spécialise dans le conseil en stratégie et intègre Bain & Company en 1977. Il en devient plus tard le directeur général et parvient à la sortir de la crise financière qu'elle connaît. En 1984, il cofonde et dirige Bain Capital, qui devient une des plus grandes sociétés d'investissement aux États-Unis ; son bénéfice net, estimé entre 190 et 250 millions de dollars, permet à Mitt Romney de financer ses campagnes politiques. En tant que membre de l'église mormone, Romney est, pendant sa carrière d'homme d'affaires, évêque de sa congrégation, avant de devenir président de son diocèse de Boston. Il abandonne ensuite Bain Capital et son rôle dans l'Église afin de se consacrer à la politique.Candidat sans succès du Parti républicain à l'élection sénatoriale de 1994 dans le Massachusetts face à Ted Kennedy, il retourne à Bain Capital. Désigné président du , Romney parvient à redresser les finances du comité, ce qui relance sa carrière politique. Il devient gouverneur du Massachusetts à l'issue de l'élection de 2002. Il est à l'origine d'une réforme permettant à tous les habitants de bénéficier d'une assurance maladie avec le choix de souscrire auprès de l'État ou auprès d'une compagnie privée d'assurance. Il redresse également les finances de son État, allégeant le déficit de deux milliards de dollars grâce à une combinaison de réduction des dépenses, d'augmentation des impôts de certaines tranches de la population (notamment en ôtant certains boucliers fiscaux) et de baisse des impôts sur les PME.Il ne brigue pas un second mandat de gouverneur en 2006, préférant se porter candidat à la primaire présidentielle républicaine de 2008, qu'il perd au profit de John McCain, après avoir néanmoins remporté plusieurs primaires. Une nouvelle fois candidat en 2012, il est désigné par le Parti républicain afin d'affronter le président sortant, Barack Obama, à l'élection présidentielle. Son colistier est le Représentant Paul Ryan. Il est battu le 6 novembre 2012.

Pages équivalentes