Jean Kerbriant (imprimeur-libraire, 14..-155.?)

Pays :France
Sexe :masculin
Naissance :14..
Mort :155.
Activité commerciale :Imprimeur libraire
Note :
Autre(s) graphie(s) : Kaerbriant alias Huguelin, Johannes ; Kerbriand alias Huguelin, Joannes ; Kerbriant, Johannes de. - Libraire juré [de l'université de Paris]. - "Kerbriant" est peut-être le nom de sa localité d'origine, en Bretagne. Publie notamment des livres liturgiques destinés à la province et à l'étranger. Beau-père de l'imprimeur et fondeur de caractères Pierre Jouault, qui habite chez lui jusqu'à Pâques 1549. Encore en activité en 1550
Travaille en association avec l'imprimeur-libraire Jean Adam jusqu'en 1518
Autres formes du nom :Johannes Carbriant (imprimeur-libraire, 14..-155.?) (latin)
Johannes Huguelin (imprimeur-libraire, 14..-155.?) (latin)
Jean Kaerbriand (imprimeur-libraire, 14..-155.?)
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0001 4002 6748

Ses activités

Imprimeur-libraire77 documents10 documents numérisés

  • Recueil des écrits qui concerne la Nouvelle Alliance établie par Jésus Christ. - Les 27 livres qui le composent (et qui sont tous généralement admis par les diverses confessions chrétiennes) ont tous été rédigés en grec, au début de l'ère chrétienne (entre 50 et 90 environ). Ce sont : les 4 Évangiles, les Actes des Apôtres, les 14 lettres qui constituent le Corpus paulinien, les 7 Épîtres dites catholiques et l'Apocalypse

    Bible. N.T. avec Jean Kerbriant (imprimeur-libraire, 14..-155.?) comme imprimeur-libraire

  • Livre liturgique pré-Vatican II contenant l'ensemble des textes (psaumes, hymnes, leçons, homélies) récités quotidiennement par le clergé et par certains religieux pour la célébration de l'Office divin (celui-ci est réparti en huit "Heures" pour l'ensemble de la journée : matines, laudes, prime, tierce, sexte, none, vêpres et complies)

    Le "Breviarium Romanum" fixé sous Pie V (1568) a servi de base aux réformes et refontes ultérieures. A côté de l'office romain existent toujours d'autres offices propres à une Église, à un ordre religieux ou à un autre rite, soit complet (ex.: Bréviaire ambrosien) soit comme supplément (Propre de l'office. Franciscains)

    Bréviaire : rite romain avec Jean Kerbriant (imprimeur-libraire, 14..-155.?) comme imprimeur-libraire

  • Compilation datant de 1140 environ, qui est un essai de classification, en 3 parties, et de conciliation de textes de droit canonique (décrets conciliaires, constitutions pontificales, textes de divers auteurs) afin d'éliminer les contradictions. Intitulé par l'auteur : "Concordia discordantium canonum". N'a jamais eu de valeur officielle mais a servi de référence jusqu'au XXe s., faisant partie du "Corpus juris canonici"

    Décret avec Jean Kerbriant (imprimeur-libraire, 14..-155.?) comme imprimeur-libraire

  • Livre liturgique pré- et post-Vatican II, qui contient les instructions et textes pour célébrer la messe ou y participer, tout au long de l'année, selon le rite latin. Il existe un missel de la semaine et un missel du dimanche. - La dernière version du missel, après Vatican II, a été publiée en 1970. Elle est utilisée dans les différentes langues. - La 3e édition typique, en latin, date de 2002. - Le missel actuel contient, après la présentation générale et le calendrier, le propre du temps (messes des dimanches et de chaque jour de la semaine), l'ordinaire de la messe (les prières qui reviennent à chaque messe), le propre des Saints et le commun des Saints, les messes rituelles, les messes pour diverses nécessités, les messes votives et les messes pour les défunts

    Le missel du célébrant ne contient plus les lectures, qui sont rassemblées dans le Lectionnaire de la messe

    Missel : rite romain avec Jean Kerbriant (imprimeur-libraire, 14..-155.?) comme imprimeur-libraire

  • Livre liturgique de l'Église catholique de rite romain, antérieur au concile Vatican II, contenant l'ensemble des textes du missel et les textes spécifiques de la messe à l'usage du diocèse de Toul

    Missel : Toul avec Jean Kerbriant (imprimeur-libraire, 14..-155.?) comme imprimeur-libraire

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • La Caille : le mentionne en 1517
    Lottin : dates d'activité 1517-1537
    Renouard
    Index aureliensis : le nomme "Kerbriand"
    Rép. 16 s.
    STC French books, 1470-1600, Suppl. : le nomme "Kerbriand" ; occurrences 1516-1547

Sources sur les imprimeurs-libraires

  • Répertoire d'imprimeurs-libraires (vers 1500-vers 1810) réalisé par le Service de l'Inventaire rétrospectif des fonds imprimés de la Bibliothèque nationale de France. Dernière édition : Répertoire d'imprimeurs-libraires (vers 1500-vers 1810), par Jean-Dominique Mellot et Élisabeth Queval, avec la collaboration d'Antoine Monaque. - Paris : Bibliothèque nationale de France, 2004. Notice dans le Catalogue général de la BnF :
    http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb391796300

Formations en ligne de l'École nationale des chartes

Autres formes du nom

  • Johannes Carbriant (imprimeur-libraire, 14..-155.?) (latin)
  • Johannes Huguelin (imprimeur-libraire, 14..-155.?) (latin)
  • Jean Kaerbriand (imprimeur-libraire, 14..-155.?)
  • Johannes Kaerbriand alias Huguelin (imprimeur-libraire, 14..-155.?) (latin)
  • Jean Kerbriand (imprimeur-libraire, 14..-155.?)
  • Johannes Kerbriant alias Huguelin (imprimeur-libraire, 14..-155.?) (latin)

Pages équivalentes

Jean Kerbriant (imprimeur-libraire, 14..-155.?) dans la Bibliographie des éditions parisiennes du 16e siècle