Auteurs nés en 147335 documents

  • Poète ottoman. - Né Hasan, il prend le nom de plume Âhî. - Dates biographiques : 878 - 923 H.

  • Avocat puis conseiller au parlement de Paris, humaniste et éditeur. - Originaire de la région d'Orléans, ville où il poursuit des études de droit. Après un séjour en Italie, enseigne dès 1500 les lettres et le droit à Orléans et y tient pension. En 1506, reçoit chez lui Érasme, alors en route pour l'Italie. Étudie le grec. En contact avec Guillaume Budé, il quitte Orléans pour Paris en 1512. Introduit à la cour et dans les cercles humanistes, il continue à professer et exerce une activité de traducteur et d'exégète. Procure diverses éditions d'auteurs classiques ou classicisants, pour le compte de Josse Bade et d'autres imprimeurs-libraires parisiens, notamment une première édition française de Lucrèce. En 1516, épouse en secondes noces Étiennette Le Painctre, veuve de l'imprimeur-libraire parisien Jean Barbier. De cette année datent quelques éditions qu'il publie sous son propre nom en qualité de libraire. De 1518 à 1525, reste au service d'Étienne Poncher, évêque de Paris puis archevêque de Sens, qu'il accompagne dans ses ambassades, puis, de 1526 à 1530 environ, au service de Jean d'Orléans, archevêque de Toulouse. En 1529, sur ordre du chancelier Antoine Du Prat, compose un discours sur la paix de Cambrai, qui lui vaut le titre d'"historien royal". Vers 1530, entre au service de Louise de Montmorency, veuve de Gaspard de Coligny, comme précepteur de leurs trois fils, puis reste attaché, jusqu'en 1538 au moins, à la maison de l'aîné, le futur cardinal Odet de Châtillon. Décédé entre 1545 et 1555, vraisemblablement vers 1550. "Il n'est pas besoin de dire qu'il était de la religion [réformée]", note P. Bayle dans son "Dictionnaire historique et critique", mais une des lettres de N. Berauld, postérieure à l'affaire des Placards d'oct. 1534, exprime clairement ses divergences vis-à-vis du mouvement réformé

  • Notaire et chroniqueur

  • Évêque de Laon (avril 1510-1552) ; fait la campagne du Milanais avec François 1er en 1515 ; cardinal (1er juillet 1517). - Administre les évêchés du Mans (6 août 1519 - août 1535), de Luçon (11 janvier 1525 - 6 juillet 1527), de Sens (juillet 1535 - mars 1557) et de Tréguier (14 juin 1538 - 1541)

  • Grand sénéchal de Normandie, puis grand veneur, puis grand sénéchal de France

  • Peintre, dessinateur et graveur

  • Chanoine, médecin et astronome

  • Ban de Croatie et de Dalmatie. - Fils naturel et unique du roi Mathias I et de Borbála Edelpöck. - Épouse en premières noces la princesse milanaise Bianca Maria Sforza, divorcé en 1493 ; en secondes noces Beatrice, fille de Louise d'Aragon et de l'humaniste Bernát Frangepán, en 1496

  • Historien. - Médecin. - Bibliothécaire

Auteurs morts en 147324 documents

Personnes ayant débuté leur activité en 14733 documents

  • En apprentissage à Rome, dans l'atelier de Georg Lauer. Invité à Buda par le vice-chancelier du roi Mathias Corvin. Premier imprimeur de Hongrie, il imprime à Buda en 1473 la "Chronica Hungarorum" et "Leonardi Aretini in opusculum Magni Basilii de legendis poeticis". Aucune impression n'est connue de lui par la suite

  • Autre(s) graphie(s) : Thierry Martens d'Alost ; Martin ; Martini ; Martins ; Mertens ; Mertins. - Imprimeur-libraire. - Humaniste. Entre 1474 et 1486, séjourne en Espagne ou en Italie

  • Variante(s) de prénom : Johann ; Johannes. - Imprimeur-libraire. - Originaire de Westphalie d'où il tire son patronyme. Né à Aix-la-Chapelle (diocèse de Paderborn) vers 1440-1445. Aurait fait son apprentissage d'imprimeur à Cologne (ou à Mayence). Travaille d'abord en Italie, à Venise, vers 1472, probablement avec (son frère ?) Conrardus de Westfalia. Peut-être apparenté à un "Johann de Paderborn" immatriculé à l'université de Cologne en mai 1473. Les troubles d'alors l'auraient poussé à quitter Cologne pour s'installer temporairement à Alost en 1473. Immatriculé à l'université de Louvain (faculté de droit canon) en juin 1474, il s'y établit cette même année dans un contexte politique favorable qui élimine la concurrence provenant de Cologne (guerre de Neuss). En 1476, Conrardus de Westfalia vient également s'établir à Louvain et l'aider ; leur activité très concurrentielle à l'égard de celle du prototypographe de la ville, Johan Veldener, contraint ce dernier à l'exil en 1476-1477. Utilise des caractères italiens et introduit le caractère romain aux Pays-Bas en 1483. Seul imprimeur de Louvain à partir de 1488. En relation avec l'université d'Oxford et avec un Petrus Actors, libraire londonien. N'est plus attesté à Louvain après le 30 déc. 1501. En 1503, à Paris, un ouvrage paraît sous son nom associé à celui de Wolfgang Hopyl. Sa marque représente son authentique portrait

    À Alost, travaille en association avec Theodoricus Martinus (Dirk Martens)

Personnes ayant cessé leur activité en 14731 document

  • En apprentissage à Rome, dans l'atelier de Georg Lauer. Invité à Buda par le vice-chancelier du roi Mathias Corvin. Premier imprimeur de Hongrie, il imprime à Buda en 1473 la "Chronica Hungarorum" et "Leonardi Aretini in opusculum Magni Basilii de legendis poeticis". Aucune impression n'est connue de lui par la suite

Organisations créées en 14734 documents

Organisations ayant cessé d'exister en 14732 documents

  • Abbaye de Cisterciennes fondée en 1222 par l'orfèvre Briard. Elle fut transférée à Reims en 1363. En 1471, l'union extinctive de Clairmarais avec l'abbaye de Clairvaux fut décrétée par le chapitre général. - Dans les années 1780, Marie-Thérèse de La Ville revendiqua l'existence de l'abbaye de Clairmarais indépendamment de Clairvaux, sans résultat

  • Concile de la province d'Espagne convoqué par l'archevêque de Tolède Alfonso Carrillo

Œuvres créées en 14733 documents

Œuvres terminées en 14731 document

Documents publiés en 1473230 documents

  • Aegidianae constitutiones, seu constitutiones Marchiae Anconitae, a cardinali Aegidio Albornoz, episcopo Sabinensi, apostolicae sedis legato, promulgatae

    Description matérielle : In-fol. (Pellechet, 67.)
    Édition : Exii : a Federico Veronensi , 1473
    Auteur du texte : Gil Álvarez Carrillo de Albornoz (1310?-1367)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30008217k]
  • Aegidii Romani de Regimine principum libri III

    Description matérielle : In-fol. (Hain, *107.)
    Édition : (S. l.,) , 1473
    Auteur du texte : Gilles de Rome (1247?-1316)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30004497n]
  • Alberti Magni de Laudibus beatae Mariae Virginis

    Description matérielle : Non signé [a-f10, g8, h8 (h2 + 1), i-k10, l8, m6, n-x10, y8, z6]
    Description : Note : Sur le texte, cf. J. Beumer, "Die Mariologie Richards von Saint-Laurent", dans "Franziskanische Studien", 41 (1959), p. 19-40
    Sources : CIBN A-146. - GW 616 (1474). - Pellechet 298 (idem) = 3107 (ff. 38-236). - BMC (reprint) I 59 (mention de provenance datée de 1473)
    Édition : [Strasbourg : Johannes Mentelin , non post 1473]
    Auteur prétendu du texte : Albert le Grand (saint, 1200?-1280)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30007506h]
  • Alberti Magni de Virtutibus, seu Paradisus animae

    Description : Note : Ce texte, faussement attribué à Albert le Grand, l'a été aussi à S. Bonaventure, à Johannes de Peckham ou à Humbert de Romans
    Sources : CIBN A-182. - HC 476. - GW 703. - Pellechet 308. - BMC I 236
    Édition : [Basel : imprimeur d'Albertus Magnus, 'De Virtutibus' (= Johann Schilling) , non post 1473]
    Auteur du texte : Albert le Grand (saint, 1200?-1280)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30007647c]
  • Alberti Magni liber de Mysterio seu de officio missae

    Description : Note : Forme un ensemble avec la "Summa de eucharistiae sacramento", cf. A. Kolping, "Die Drucke der Albert dem Grossen zugeschriebenen Messerklärung. Ein Beitrag zur Editionstechnik der Inkunabeln scholasticher Werke", dans "Freiburger Zeitschrift für Philosophie und Theologie", 2 (1955), p. 197-205. L'attribution de ces deux textes à Albert le Grand est controversée, cf. A. Fries, "Der Doppeltraktat über die Eucharistie unter dem Namen des AIbertus Magnus", Münster, 1984 ("Beiträge zur Geschichte der Philosophie und Theologie des Mittelalters", N. F. ; 25)
    Sources : CIBN A-125. - GW 700. - BMC II 520. - Pellechet 287
    Édition : Ulm : Johann Zainer , 29 V 1473
    Auteur du texte : Albert le Grand (saint, 1200?-1280)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb300075144]
  • Alberti Magni Opus in evangelium "Missus est Gabriel angelus"

    Description : Note : Texte faussement attribué à Albert le Grand, cf. A. Kolping, "Zur Frage der Textgeschichte, Herkunft und Entstehungszeit der anonymen « Laus Virginis » (hisher « Mariale ») Alberts des Grossen", dans "Recherches de théologie ancienne et médiévale", 25 (1958), p. 285-328 et en particulier p. 299-300
    Sources : CIBN A-148. - GW 678 (circa 1473). - BMC I 192. - Pellechet 296. - Hain-Copinger 460
    Édition : [Köln : Ulrich Zell , non post 1473]
    Auteur prétendu du texte : Albert le Grand (saint, 1200?-1280)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb300075202]
  • Alberti Magni Opus in evangelium "Missus est Gabriel angelus"

    Description : Note : Texte faussement attribué à Albert le Grand, cf. A. Kolping, "Zur Frage der Textgeschichte, Herkunft und Entstehungszeit der anonymen « Laus Virginis » (hisher « Mariale ») Alberts des Grossen", dans "Recherches de théologie ancienne et médiévale", 25 (1958), p. 285-328 et en particulier p. 299-300. - Publié en même temps que les "De Laudibus Beatae Mariae Virginis libri XII" sortis des presses de J. Mentelin
    Sources : CIBN A-149. - GW 680 (non post 1474). - BMC I 59 (1477-1478). - Pellechet 299 (1474 ?). - Hain-Copinger 461
    Édition : [Strasbourg : Johannes Mentelin , non post 1473]
    Auteur prétendu du texte : Albert le Grand (saint, 1200?-1280)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30007522r]
  • Ambrosii Coriolani oratio de conceptione Virginis

    Description matérielle : In-fol. (Hain-Copinger, 5687.)
    Édition : Romae : apud J. P. de Lignami , 1473
    Auteur du texte : Ambrogio Corano (1432?-1485)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30268513m]
  • Antidotarium. - "Au commencement" : Clistere commune lenitivum... - "A la fin" : Et sic est finis hujus antidotarii per... Antonium Guaynerium,... Impressum est hoc presens opusculum per me magistrum Conrardum de Paderbarne ["sic"], anno Domini M. CCCC. LXXIII., XI. die mensis maii

    Description matérielle : [14] ff.
    Description : Note : Pontuseaux verticaux
    Sources : GW 11585 (Padova ou Venezia). - IGI 4510. - BSB-Ink G-410 (2° et 4°)
    Édition : [Padova] : Conradus de Paderborn , 11 V 1473

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb305484630]
  • Aristotelis de Caelo et mundo, cum commentariis Averrois

    Description : Note : Texte dans la traduction de Guillelmus de Moerbeka et dans celle de Michael Scotus avec le « Commentum magnum » d'Averroes dans la traduction de Michael Scotus
    Sources : CIBN A-511. - GW 2357. - Hain-Copinger-Reichling 1688. - Pellechet 1201. - IGI 807. - Goff A-977
    Édition : Padova : Lorenzo Canozio pour Giovanni Filippo Aureliani et ses frères , .iii. nonas Martii [5 III] 1473
    Auteur du texte : Aristote (0384-0322 av. J.-C.)
    Traducteur : Guillaume de Moerbeke (1215?-1286), Michel Scot (11..-1235?)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb300273934]

Citer la page

  • Permalien :

Télécharger les données