Auteurs nés en 18561361 documents

Auteurs morts en 1856437 documents

Personnes ayant débuté leur activité en 18566 documents

  • Photographe à Turin, spécialisé dans le portrait

  • Capitaine des Spahis en Algérie, en 1856 après une traversée difficile de l'Erg oriental, il est un des premiers européens à avoir visité le grand centre caravanier de Ghadamès

    Surnommé "Mustapha"

  • Homme de lettre, membre de la Real Academia española

    Discurso de Don Francisco Cutanda, individuo de número de la Academia española leido ante esta corporacion en la sesion pública inaugural de 1869, 1869

  • Editeur de musique à Paris entre 1856 et 1900

  • Actrice de théâtre. - Chanteuse lyrique

    Artiste du Théâtre des Bouffes-Parisiens

  • Photographe à Salt Lake city, Utah. - Né en Angleterre, il devient membre de l'Eglise de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours en 1848. Il émigre à New York en 1856. En 1860, il établit un premier studio à Council Bluffs, Nebraska. Il s'installe à Salt Lake City en août 1860. Entre 1860 et 1862, il s'associe à Marsena Cannon (daguerréotypiste). En 1862, il s'associe à George Martin Ottinger. Savage & Ottinger dissolvent leur entreprise en 1870 et la même année, Savage crée la Pioneer Art Gallery. En 1875, ayant besoin de plus d'espace, il crée le Art Bazaar. En juin 1883, un incendie détruit le bâtiment et ses négatifs. Après sa mort en 1909, un autre incendie en 1911 détruit tous les négatifs des 25 dernières années de sa carrière. Fermeture définitive du Art Bazaar en 1926

Personnes ayant cessé leur activité en 185614 documents

  • Imprimeur ; libraire-éditeur ; imprimeur lithographe ; imprimeur du tribunal et de la mairie [de Troyes]. - Natif de Provins (Seine-et-Marne), fils d'un médecin. Officier de l'Empire. Chevalier de la Légion d'honneur. Démissionne de l'armée en 1815 après 14 ans de service. Breveté imprimeur à Nogent-le-Rotrou (Eure-et-Loir) le 15 juin 1815 en succession de Paul-Alexis André. Se démet de son brevet le 8 mars 1820 et est remplacé le 23 juin 1820 par Alexis-Étienne Lecomte, qui lui rachète son imprimerie. Breveté libraire le 31 janv. 1816 à Nogent-le-Rotrou ; son brevet est annulé car il part s'établir à Troyes. En échange de son brevet de Nogent-le-Rotrou, il est breveté libraire à Troyes le 22 oct. 1821. Breveté le même jour imprimeur à Troyes en succession de Michel Gobelet dont il reprend également l'imprimerie. Imprime en 1822 le "Journal politique du département de l'Aube". Breveté imprimeur lithographe à Troyes le 2 mai 1826, il est le premier lithographe de la ville et justifie sa démarche par les besoins d'une école royale de dessin gratuite installée à Troyes. Cède son brevet de libraire le 12 mai 1828 à Honoré Anner, puis celui d'imprimeur lithographe à Jean-Baptiste Laloy le 10 nov. 1829. Imprime de 1831 à 1836 "Le Progressif, journal de l'Aube". Son imprimerie compte jusqu'à 30 ouvriers compositeurs. Siège au conseil municipal de Troyes pendant plusieurs années. Est l'objet d'une surveillance policière particulière en raison de ses opinions politiques. Imprime le journal socialiste de Louis Blanc "La Réforme sociale", fondé en 1848 et saisi en 1850 à cause d'un article sur l'abolition de l'armée. Ouvertement socialiste, on l'accuse de mettre "ses presses à disposition du Parti rouge". Pendant les journées de juin 1848, il est nommé à Troyes colonel, commandant la légion de la Garde nationale. Condamné en 1851 à un mois de prison et à une amende de 100 francs pour complicité de diffamation à l'encontre du maire de Langres dans un article du "Républicain de la Haute-Marne". Continue après le coup d'État du 2 déc .1851 à diffuser des brochures révolutionnaires. Son imprimerie est perquisitionnée, les scellés sont posés sur ses presses et le préfet demande le retrait de son brevet ; mais Louis-Charles Cardon bénéficie d'un non-lieu. Apporte des modifications et améliorations aux presses à bras, construisant avec le mécanicien Félix Ioss une "presse typogène", présentée en 1855 à l'Exposition universelle de Paris, où il obtient une mention honorable. Endetté, il revend son imprimerie à Joseph-Brice Brunard mais en garde la gérance jusqu'en 1856, date à laquelle il cède son brevet au même J.-B. Brunard. Décédé à Bar-sur-Aube (Aube) en fév. 1865 ; dit alors âgé de 77 ans et qualifié de "rentier"

  • Imprimeur-libraire ; imprimeur lithographe. - Breveté imprimeur à Paris le 28 déc. 1820 en succession de Mme Ledoux, née Marie-Jeanne-Christine Hérissant. Son brevet lui est retiré par ordonnance royale du 24 déc. 1823 à la suite de publications défendues. Exerce alors la librairie au Palais-Royal sous le nom du libraire Charles Béchet et fait imprimer par son associé l'imprimeur Claude-Joseph Carpentier-Méricourt. Publie en 1826, sous l'adresse de C. Béchet, le recueil législatif "Les Cinq Codes en miniature...". En affaires avec Honoré de Balzac dès 1827, il devient le dernier prote de l'imprimerie de celui-ci en fév. 1828. L'imprimerie Balzac est liquidée à l'été 1828 mais, entre-temps, grâce à une attestation de non-faillite établie par Balzac et plusieurs autres libraires, J.-B. Constant-Chantpie obtient successivement un brevet d'imprimeur le 11 mars 1828 et un brevet de libraire le 23 mai 1829 pour exercer à Saint-Denis. Se démet en faveur d'Amédée Leclaire, breveté en sa succession à Saint-Denis le 17 août 1832 ; obtient un brevet d'imprimeur lithographe le 8 sept. 1832 pour exercer à Paris. Ce brevet sera annulé (pour non-exercice ?) à la date du 18 fév. 1856

  • Autre(s) graphie(s) : Douïllier. - Variante(s) de prénom : Jean-Nicolas. - Imprimeur-libraire ; fondeur de caractères ; éditeur ; imprimeur lithographe ; imprimeur de monseigneur l'évêque [de Dijon] (1820) ; imprimeur de la faculté de droit [de Dijon] ; imprimeur de la Cour royale (1821 ; 1843) ; de la Cour impériale [de Dijon] (1853). - Né à Rosey (Haute-Saône). Se fixe à partir de 1804 à Lyon, où il est ouvrier imprimeur. Reprend l'imprimerie dijonnaise d'Antoine Bernard-Defay au décès de ce dernier, en 1820. Breveté imprimeur le 8 janv. 1821 en succession d'A. Bernard-Defay. Breveté imprimeur lithographe le 13 août 1821. Imprime en 1821 l'"Almanach de la ville de Dijon et du département de la Côte-d'Or". Breveté libraire le 30 mars 1822. Exerce après 1830 sous la raison "Imprimerie, fonderie, lithographie et librairie de Douillier". Pratique aussi la stéréotypie. Se qualifie également d'"éditeur des liturgies parisiennes et romaines". Se démet de ses trois brevets le 19 juin 1856 en faveur de Jean-Baptiste Peutet (-Pommey)

    Travaille en 1821-1822 en association avec Antoine Popelain sous la raison "Douillier et compagnie"

  • Editeur, imprimeur lithographe et marchand d'estampes à Paris au XIXe siècle. - Adresse à Paris attestée en 1838 : 24, rue Richer

  • Libraire et éditeur, notamment de cartes et d'atlas ; cartographe. - Né à Paris après nov. 1794. Fils, associé et successeur du libraire et éditeur Hyacinthe Langlois, dit "Hyacinthe Langlois père" (1771?-1835?). Breveté libraire le 14 fév. 1826. Se qualifie aussi de "géographe-éditeur". Son nom figure encore sur des publications en 1856, mais Louis-Jean-Baptiste Bastien, son gendre, semble avoir été breveté libraire en sa succession dès le 4 fév. 1853

  • Imprimeur-libraire. - Petit-fils de Romualdo Molini, et neveu de Pietro (Peter), Giovanni Claudio et Jacopo Molini, tous libraires ; fils de Giuseppe I Molini (exercice 1773-179.?) à qui il succède. Membre de l'association "Molini, Landi e compagno", constituée en 1804. Breveté libraire le 1er janv. 1813, sous le régime napoléonien. Fonde de plus sa propre officine "All 'insegna di Dante" en 1820. Érudit, bibliophile, bibliographe et éditeur, il est nommé bibliothécaire de la Bibliothèque Palatine en 1827. Cède son imprimerie en 1836 à son fils Luigi mais en reprend très vite le contrôle jusqu'en 1856. Les sources consultées semblent confondre Giuseppe I et II alors que les "Notizie biografiche di G. Molini", dues à G. Ajazzi (dans les "Operette bibliografiche" de G. Molini, Florence, 1858) font bien état de "Giuseppe Molini, fils de Giuseppe [né] de Romualdo"

  • Autre(s) graphie(s) : Périaux fils aîné, Émile. - Imprimeur ; imprimeur lithographe (1829-1856) ; imprimeur en taille-douce (1832-1855) ; imprimeur de l'Académie des sciences, belles-lettres et arts de Rouen ; imprimeur de la préfecture [de Seine-Inférieure]. - Fils aîné et frère respectivement des imprimeurs-libraires de Rouen Pierre Périaux et Nicétas Périaux dit "Périaux fils jeune". Travaille dès 1812 dans l'imprimerie de son père. Breveté imprimeur le 11 sept. 1820 en succession de la veuve de Jacques III Ferrand, il se qualifie au début "successeur de Mme Veuve Ferrand". Breveté imprimeur lithographe le 26 mars 1829 et imprimeur en taille-douce le 10 avril 1854 (mais il acquiert et exploite dès 1832 une imprimerie en taille-douce). Se démet en 1855 de ses brevets d'imprimeur et de taille-doucier, et Jean-Baptiste-Espérance (dit Espérance) Cagniard est breveté en sa succession le 25 sept. 1855, Jean-Louis Delesques étant ensuite breveté imprimeur lithographe en sa succession le 25 nov. 1856. Décédé à Rouen le 4 mars 1860 (dit alors âgé de 63 ans et qualifié de propriétaire), et sa veuve en 1871

    A travaillé notamment en association avec le graveur, canardier et colporteur Duchesne (rue de la Renelle, n° 55) et avec le colporteur et quincaillier Maillard (Grande Rue, n° 160) de Rouen

  • Numismate. - Correspondant de la Société impériale des Antiquaires de France. - Membre de diverses académies et sociétés savantes

  • Imprimeur-libraire ; imprimeur lithographe ; imprimeur en taille-douce. - Natif de Montigny-sur-Vingeanne (auj. Montigny-Mornay-Villeneuve-sur-Vingeanne, Côte-d'Or). Établi à Agen, où il se marie le 2 août 1820. Breveté imprimeur à Agen le 24 mai 1821 en remplacement d'Antoine Gabiole de Saint-Martin. Franc-maçon. Imprimeur de nombreux périodiques dont, parmi les premiers parus, "Le Causeur agenais" (1839), "L'Écho du peuple" (mars-juillet 1848) et son successeur "L'Œil du peuple" (1848), "Le Radical de Lot-et-Garonne" (août-nov. 1850), etc. Se démet en 1856 en faveur de son fils Jean (dit Jules-Alexandre) Quillot (1824-1875). Décédé à Nérac (Lot-et-Garonne) en fév. 1860

  • Libraire et éditeur ; libraire de la Société de l'histoire de France ; également éditeur de cartes. - Fils et successeur du libraire parisien Antoine-Augustin Renouard. Breveté libraire le 19 oct. 1824 en succession de son père qui se démet en sa faveur. Membre fondateur du Cercle de la Librairie et de la Société pour la défense de la propriété littéraire et artistique. Juge au tribunal de commerce de Paris. Chevalier de la Légion d'honneur. Publie notamment "Le Feuilleton de la librairie de Paris" (juillet 1841 - juin 1847). Auteur du mémoire adressé au Cercle de la Librairie "Progrès de la contrefaçon, dénonciation et protestation..." (Paris, 1851). Décédé à Paris le 20 fév. 1854 (Archives de Paris, état civil reconstitué). Vente après décès de sa bibliothèque à partir du 14 juin 1855 (catalogue impr.). Sa veuve n'est brevetée libraire en sa succession que le 29 mars 1856 ; des publications continuent de paraître sous le nom de Jules Renouard jusqu'en 1856

Organisations créées en 1856153 documents

Organisations ayant débuté leur activité en 18561 document

Organisations ayant cessé leur activité en 18561 document

Œuvres créées en 1856241 documents

Œuvres terminées en 185636 documents

Spectacles représentés en 185633 documents

Documents publiés en 185612582 documents

  • كتاب مجمع البحرين

    Description matérielle : In-4° , 432 p.
    Description : Note : ["Kitāb madjmaiʿl bahraïn"... Le Livre de la réunion des deux fleuves, par Nāsīf al-Yāzidji al Lobnānī. - Imitation des séances de Hāriri.]. - *Voir à l'article Yāziǧī (Nāṣīfal-) d'autres ouvrages du même auteur
    Édition : Beyrouth , 1856
    Auteur du texte : Nāṣīf al- Yāziǧī (1800-1871)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31004814c]
  • 101 coups de canon, à-propos-vaudeville en 1 acte, par MM. Clairville et Siraudin... [Paris, Palais-Royal, 16 mars 1856.]

    Description matérielle : In-4° , 9 p.
    Description : Note : Théâtre du Palais-Royal
    Édition : Paris : Beck , 1856
    Auteur du texte : Clairville (1811-1879), Paul Siraudin (1813-1883)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30245992q]
  • 10 Etudes de style. N° 9 l'Angelus. Op. 61

    Description matérielle : In-fol., 9 p.
    Édition : Paris : Alex. Grus , [1856]
    Compositeur : Jules Philipot (1824-1897)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb432013725]
  • 12 études progressives pour piano op. 15

    Description matérielle : In-fol., 32 p.
    Édition : Paris : Mme Cendrier , [1856]
    Compositeur : Léo Maresse

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb431330561]
  • 12 Feuillets d'album pour piano... Op. 13, en 3 livres...

    Description matérielle : 3 fasc. in-fol.
    Description : Note : 9 morceaux sans titres, les 3 autres intitulés : Genre russe, Petite valse et Scherzo-fantastique
    Édition : Paris : Maho , [1856]
    Compositeur : Vincent Adler

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb42808945h]
  • (12 Grandes) Symphonies arrangées pour piano solo avec accompagn.t de violon, flûte et violoncelle (ad libitum) par Czerny (Charles). N° 1 [en ut]

    Description matérielle : In-fol., 19 p. et 3 part. d'acc.t
    Édition : Paris : S. Richault , [1856]
    Compositeur : Joseph Haydn (1732-1809)
    Auteur ou responsable intellectuel : Carl Czerny (1791-1857)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb43041670s]
  • 12 Lieder, poésie de J. F de Eichendorff, traduction française de Belanger, musique de R. Schumann, op. 39

    Description matérielle : In-fol.
    Édition : Paris : G. Richault , [1856]
    Auteur du texte : Joseph von Eichendorff (1788-1857)
    Compositeur : Robert Schumann (1810-1856)
    Traducteur : Antoine Bélanger (1804-1878)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb432648448]
  • 12 Mélodies en forme d'études par Léopold Danela, arrangées pour flûte par Forestier, (aîné). En 2 suites

    Description matérielle : In-fol., 2 fasc.
    Édition : Paris : O. Legouin , [1856]
    Auteur ou responsable intellectuel : Léopold Dancla (1822-1895)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb42992228k]
  • 12 Mélodies pour violon seul...

    Description matérielle : In-fol.
    Édition : Paris : [s.n.] , [1856]

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb43149028f]
  • 12 Mélodies pour violon seul...

    Description matérielle : In-fol.
    Édition : Paris : [s.n.] , [1856]

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb428418201]

Enregistré en 18564 documents

  • [Albums de photographies acquises par l'ENPC]

    Description matérielle : 204 photogr. pos. : n. et b.
    Description : Technique de l'image : Photographie positive
    Note : Acq. : Ecole Nationale des Ponts et Chaussées
    Note sur l'enregistrement : 18560000. - 19130000
    Édition : [Paris] : [Ecole nationale des ponts et chaussées] , [1856-1913]
    Enregistrement : 1856-01-01 - 1913-01-01
    Conseiller scientifique : Ecole nationale des ponts et chaussées. Atelier photographique. France

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb38495251p]
  • [Albums de photographies acquises par l'ENPC]

    Description matérielle : 200 photogr. pos. : n. et b.
    Description : Technique de l'image : Photographie positive
    Note : Acq. : Ecole Nationale des Ponts et Chaussées
    Note sur l'enregistrement : 18560000. - 19130000
    Édition : [Paris] : [Ecole nationale des ponts et chaussées] , [1856-1913]
    Enregistrement : 1856-01-01 - 1913-01-01
    Conseiller scientifique : Ecole nationale des ponts et chaussées. Atelier photographique. France
    Autre : École des ponts ParisTech. France

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb38497021p]
  • [Illustrations de Molière illustré]

    Description matérielle : 4 est. : n. et b.
    Description : Technique de l'image : Estampe
    Note : La numérisation a été réalisée à partir du microfilm R 122462
    Les 4 prises de vues représentent 7 figures
    Note sur l'enregistrement : 18560000
    Édition : Paris : Lacour , 1856
    Enregistrement : 1856-01-01
    Graveur : Hotelin (18..-18..)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb38446836n]
  • Inondations du Rhône à Lyon et Avignon

    Description matérielle : 7 photogr. pos. sur papier salé : n. et b.
    Description : Technique de l'image : Photographie positive
    Note : Acq. : Ecole Nationale des Ponts et Chaussées
    Note sur l'enregistrement : 18560000
    Édition : [Paris] : [Ecole nationale des ponts et chaussées] , 1856
    Enregistrement : 1856-01-01
    Photographe : Édouard Baldus (1813-1889)
    Autre : École des ponts ParisTech. France

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb38492479w]

Citer la page

  • Permalien :

Télécharger les données