École royale militaire. Brienne-le-Château, Aube

Pays :France
Langue :français
Création :01-02-1776
Fin d'activité :1793
Note :
Par une déclaration du 1er février 1776, le roi fit du collège de Brienne (fondé en 1736) une des succursales de l'Ecole Militaire de Paris ; il devint célèbre par un séjour de Napoléon Bonaparte de 1779 à 1784. - Le conseil général dans sa séance du 1er février 1792 voulut y établir un collège national, mais il fut fermé en 1793 et eut diverses attributions : maison de détention, hôpital tenu par des Carmélites (1840-1858), caserne (1896-1914). En 1933 la municipalité décida de convertir les lieux en musée Napoléon 1er, inauguré le 22 juin 1969
Domaines :Art et science militaires
Autre forme du nom :Ecole militaire de Brienne

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'organisation École royale militaire. Brienne-le-Château, Aube

Pages dans data.bnf.fr

Voir aussi

  • En 1736 Louis Roslet, ancien curé de Brienne, avait fait un don pour la fondation d'un collège, qui serait confié par un prêtre séculier. Mais le 7 septembre 1744 l'évêque confia le collège aux Minimes ; il ouvrit cette année là. En 1768, 4 religieux seulement desservaient cet établissement qui manquait de revenus, si bien que par une déclaration du 1er février 1776 le roi en fit une succursale de l'Ecole Militaire de Paris

  • Le 31 juillet 1627 Léon d'Albert, comte de Brienne, fit don de la Maison-Dieu de Brienne (fondée avant 1138) aux Minimes de la province de Champagne. Ils en prirent possession en 1630 et y renoncèrent en 1697, remplacés par des Filles de la Charité. Le 7 septembre 1744 ils furent chargés du collège de Brienne, devenu école militaire en 1776 et fermé en 1793

Thèmes en relation

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • L'ancienne école militaire de Brienne / Jules Henry, 1931
    Dictionnaire historique de la champagne méridionale / Alphonse Roserot, 1942
  • CORELI

Autre forme du nom

  • Ecole militaire de Brienne

Pages équivalentes