Messire Jean Paris De Monmartel, Cons.er d'État, Marquis de Brunoy, Comte de Sampigny...

Date :1772
Note :
Estampe
Domaines :Arts graphiques

Éditions de l'œuvre

Images1 document

  • Messire Jean Paris De Monmartel // Cons.er d'État, Marquis de Brunoy, Comte de Sampigny...

    [estampe]

    Description matérielle : 1 est. : burin ; 62 x 42,2 cm
    Description : Technique de l'image : estampe. - burin
    Note : En pied, assis dans un fauteuil, de tr. q. à g., la tête de face. Un cartouche aux armes divise la légende
    Annoncé dans l'"Avant-Coureur" du 1.er juin 1772 : "... Une personne qui était attachée à M. de Monmartel et qui a joui jusqu'à sa mort de sa confiance, nous a envoyé les quatre vers suivans pour mettre au bas de l'estampe : "Les traits qu'avec plaisir chacun ici contemple // Offrent ceux d'un vrai citoyen : // Cher à son Roi qu'il servit bien, // Français, il vous invite à suivre son exemple.""
    Autre annonce au "Mercure" en juillet (tome I, p. 168)
    L'estampe fut exposée au Salon de 1775 (n° 298)
    Le pastel de La Tour, dont la présente gravure reproduit la tête, avait été exposé au Salon de 1746 (n° 124). Le livret porte : "Quatre portraits au pastel sous le même numéro", sans autrement spécifier. La collection Deloynes (tome II) en contient un ex. rectifié à la main, qui n'indique plus que "trois portraits", mais donne les noms des personnages représentés : "Monseigneur le Dauphin ; M. Paris de Monmartel ; M. Restout..." La Font de Saint-Yenne déclarait "parfait" le portrait de Pâris de Monmartel ("Réflexions sur la peinture et examen des ouvrages exposés en 1746", p. 120, dans la "Collection Deloynes", tome II.)
    Il y a dans la collection de La Tour au Musée de Saint-Quentin [information 1940] (n° 75) une préparation qui passa longtemps pour le portrait du sculpteur René Frémin, mais que MM. Fleury et Brière considèrent comme un portrait de Jean Pâris de Monmartel : "Il existe d'incontestables traits de ressemblance entre cette étude et les portraits du financier illustre. Au Salon de 1746, De La Tour exposait le portrait de Pâris de Monmartel. Le pastel ne nous est pas connu, mais une peinture à l'huile et la superbe gravure de Cathelin, d'après C.-N. Cochin (exécutée en 1775), s'inspirent certainement du pastel qui représentait Monmartel à 56 ans. Peinture et gravure offrent un visage du financier plus souriant, sans doute, mais rappelant certains caractères individuels très frappants que l'on retrouve sur la préparation : grand nez busqué, lèvres minces, pli de la paupière droite retombante."
    Sur le financier ici représenté, voir l'ouvrage de Dubois-Corneau, "J. Paris de Monmartel" (1917)
    Notice chargée sans modification à partir de l'Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIIe siècle
    Sources : Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIIe siècle. Tome quatrième, Cathelin - Cochin père (Charles-Nicolas) / Bibliothèque nationale, Département des estampes ; par Marcel Roux,... - Bibliothèque nationale (Paris), 1940, article CATHELIN (Louis-Jacques), n. 42
    Sources : La Tour : la vie et l'oeuvre de l'artiste / par Albert Besnard ; catalogue critique par Georges Wildenstein, 1928", n. 352-353
    Sources : Catalogue des pastels de M.Q. de la Tour, collection de Saint-Quentin et Musée du Louvre / Elie Fleury et Gaston Brière, 1920, p. 47-48
    Édition : [S.l.] , [1772]
    Graveur : Louis-Jacques Cathelin (1739?-1804)
    Peintre du modèle : Maurice-Quentin de La Tour (1704-1788)
    Dessinateur du modèle : Charles-Nicolas Cochin (1715-1790)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb44536215j]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIIe siècle. Tome quatrième, Cathelin - Cochin père (Charles-Nicolas) / Bibliothèque nationale, Département des estampes ; par Marcel Roux,... - Bibliothèque nationale (Paris), 1940, CATHELIN (Louis-Jacques), n. 42