Auteurs nés en 1731265 documents

Auteurs morts en 1731149 documents

Personnes ayant débuté leur activité en 173128 documents

  • Imprimeur-libraire ; imprimeur du Roi et de monseigneur l'archevêque. - Fils, compagnon puis successeur de l'imprimeur-libraire d'Aix-en-Provence Jean Adibert

  • Variante(s) de prénom : André-Pierre ; Pierre. - Libraire. - Fils de l'imprimeur-libraire parisien Imbert de Bats. Reçu maître le 9 mars 1731. L'"Historique des libraires" de l'inspecteur d'Hémery le dit âgé de 50 ans au 1er janv. 1752. Décédé à Paris en janv. 1754 ; inventaire après décès 11 janv. 1754. Sa veuve lui succède

  • Variante(s) de prénom : Gérard. - Libraire. - A aussi exercé comme marchand d'œuvres d'art. Apprenti chez son oncle maternel le libraire Johannes Swart de 1724 à 1731. À la suite des mauvaises affaires de la "Compagnie van Vijven" dont il est membre, ses biens sont liquidés en 1744, et lui-même est mis sous tutelle. Il sera réhabilité et la tutelle levée en juillet 1762

    De 1740 à 1744, travaille en association avec Pierre I Gosse, Adriaen II Moetjens, Johannes Swart et Isaac Beauregard, sous la raison : "Compagnie van Vijven"

  • Graveur de géographie, éditeur et marchand d'estampes. Fils de Jean Crépy auquel il acheta la partie géographique de son fonds en 1731. Encore en vie en 1759

  • Autre(s) graphie(s) : Doulssecker ; Dulsecker ; Dulsseckerus. - Variante(s) de prénom : Jean Re(g)nau(l)d ; Jo(h)annes Rein(h)oldus. - Fils de Johann Reinhold I Dulssecker. Rédacteur de plusieurs catalogues de ses livres d'assortiment. Jean-Geoffroy Bauer aurait repris son affaire en 1771 ; mais il semble en fait que Johann Daniel Dulssecker "fils", probablement son frère, lui ait succédé dès 1743 environ

  • Libraire. - Fils de Pierre-François Émery. Reçu maître en fév. 1731. Abandonne la librairie en 1732 après la censure de l'une de ses éditions et entre dans les ordres ; prêtre du diocèse de Paris

  • Nom patronymique : Marie-Anne Guiard (ou : Guyard). - Libraire. - Fille d'un marchand de vins. Veuve en premières noces du marchand fondeur parisien Charles-François Pochard, elle épouse le libraire parisien Jacques I Estienne (1668-1731), alors veuf de Marie-Marguerite Bernache, le 26 sept. 1714, et lui succède à son décès en mai 1731. Le 16 déc. 1742, on saisit chez elle un "Traité des excommunications" muni d'un privilège obtenu par son mari mais dont les additions n'ont pas été soumises à l'examen censorial ; elle est pour cette raison condamnée à 500 l. d'amende et les exemplaires confisqués. Elle travaille à partir de 1743 en association avec son fils aîné Jacques II Estienne, auquel se joint en 1750 son second fils Robert Estienne. Le 1er avril 1743, elle revend à Jacques II un tiers du fonds de son père Jacques I Estienne pour 110 000 l. puis en mai 1750 un autre tiers à son fils Robert pour la même somme. D'après l'"Historique des libraires..." de l'inspecteur Joseph d'Hémery, à la date du 1er janv. 1752, "c'est une femme tres riche a qui M. [Charles] Rol[l]in [(1661-1741), auteur du "Traité des études"] a fait la fortune, par rap[p]ort a tous ses ouvrages, qu'elle a imprimé[s]. L'abbé [Antoine] Pluche [(1688-1761), auteur du "Spectacle de la nature"] y a aussi contribué. Elle vient de quitter et a vendu son fonds a son fils, et a Beauche fils". Décédée à Paris en mars 1753, laissant à ses enfants une succession très importante (acte de partage de la succession en date du 10 sept. 1754). L'association de ses deux fils se poursuivra après sa mort, jusqu'en 1782. De son premier mariage, Marie-Anne Guiard a eu une fille, Marie-Anne Pochard, mariée en 1725 à l'imprimeur-libraire Antoine-Claude Briasson. De son union avec Jacques I Estienne sont nés deux fils, Jacques (1719?-1795) et Robert (1723-1794), libraires, et quatre filles : Anne, qui épouse en 1736 l'imprimeur-libraire Louis-Étienne Ganeau ; Marie-Nicole, mariée en 1738 à l'imprimeur-libraire Jean-Thomas I Hérissant ; Catherine, qui épouse le 20 sept. 1744 le marchand bourgeois de Paris Antoine Bar ; Marie-Geneviève, mariée le 28 avril 1749 à Daniel Coffin, conseiller du Roi, officier au Châtelet de Paris

  • Autre(s) graphie(s) : Faulcon fils. - Imprimeur-libraire ; imprimeur de l'université [de Poitiers] ; imprimeur de monseigneur le prince de Conti, gouverneur des provinces du Haut et Bas Poitou (1736) ; (seul) imprimeur du Roi (1746) ; imprimeur du Conseil supérieur [de Poitiers] (1776). - Fils aîné de l'imprimeur-libraire Jacques II Faulcon (1681-1745) et frère de l'imprimeur-libraire Jean-Félix Faulcon (1713-1782). Du vivant de son père, il établit sa propre imprimerie à Poitiers et imprime notamment l'"Almanach du Poitou..." à partir de 1731. Après la mort de son père, il est reçu imprimeur par arrêt du Conseil du 6 mai 1746. Déclare lors de l'enquête de 1764 posséder deux presses et occuper trois compagnons. S'associe occasionnellement pour des opérations de librairie avec son frère Jean-Félix, successeur de son père. Élu plusieurs fois juge consul des marchands, et juge-chef de cette juridiction en 1751. Élu en 1756 syndic de la communauté des imprimeurs et libraires de Poitiers. Élu l'un des 75 bourgeois de l'hôtel de ville de Poitiers. Décédé en fév. 1776 ; son frère Jean-Félix Faulcon reprend son titre d'imprimeur du Roi ainsi que son établissement

  • Autre(s) graphie(s) : Fauvet jeune. - Imprimeur-libraire. - Fils de Paul I Fauvet. Reçu imprimeur le 2 juillet 1731. - Associé à sa belle-mère, veuve de Paul I, après 1736

Personnes ayant cessé leur activité en 173124 documents

  • Imprimeur-libraire ; imprimeur ordinaire du Roi (et de l'université). - Natif de Miremont près Auterive (Haute-Garonne), a été 5 ans apprenti de l'imprimeur Jean II Boude à Toulouse à partir de 1669, avant de venir travailler à Aix chez Charles David. Succède à Claude Marchy dont il rachète l'imprimerie en 1680

  • Imprimeur du Roi, de monseigneur l'évêque [de Castres], de la ville et (du) diocèse. - Fils de Raymond Barcouda, à qui il est associé dès 1699 et jusqu'en 1711 au moins. Ne figure pas à l'enquête de 1700-1701. Imprime jusqu'en 1721 au moins ; d'après une délibération diocésaine de 1725, il n'est plus capable de continuer à exercer l'imprimerie et Antoine Desclassan, de Toulouse, lui succède alors (en fait seulement en 1734 d'après l'enquête locale de 1738). Exerce encore la librairie en juillet 1731 (procès)

  • Marchand-cartier actif à Bordeaux, paroisse Saint-André, de 1701 à 1731. - Installé à Bordeaux depuis 1692-1693 et probablement compagnon-cartier chez la veuve Valet de 1699 à 1701. - Épouse Catherine Laval le 25 avril 1701. - Son fils Étienne-Louis est marchand-cartier à son tour entre 1711 et 1744

  • En apprentissage de sept. 1696 à août 1705. Encore en activité en déc. 1731

  • Libraire. - Né à Chalo-Saint-Mars, près d'Étampes. Âgé de 20 ans à son entrée en apprentissage chez l'imprimeur-libraire parisien Denis II Thierry, en mars 1687 (quittancé en mars 1691), et d'environ 34 ans lors de l'enquête de nov.-déc. 1701. Reçu maître le 28 fév. 1696, il figure parmi les "maîtres sans exercice" en 1697 et travaille comme "facteur" chez Denis II Thierry en 1701 et 1703. À partir de 1706 environ, publie sous son propre nom, mais à l'adresse de D. Thierry, à qui il succède en 1712. Sollicite en vain une place d'imprimeur à partir de 1706. Sépulture à Paris le 31 mai 1731. Son gendre Jean-Barthélemy Alix lui succède

  • Variante(s) de prénom : Gulielmus. - Imprimeur-libraire ; imprimeur du Roi (1724). - Travaille en association avec John Mosman de 1717 environ à 1729 et avec le même, comme imprimeurs du Roi, de 1724 à 1729

  • Imprimeur-libraire. - Établi à Westminster (Londres), il publie parfois sous la raison : "At the Westminster printing office"

    Travaille en association avec John Cluer

  • Libraire. - En apprentissage à Londres entre août 1666 et sept. 1673

  • Dessinateur, graveur, éditeur et marchand d'estampes. - Fils d'un maître rôtisseur parisien. Grave et édite des images (jeux, cartes, portraits) au plus tard à partir de 1694. Se retire à la mort de son épouse Marie-Vincente-Renée Chartier (avril 1731) et revend une partie de son fonds à ses deux fils Louis (169.-1760) et Étienne-Louis (après 1706 - après 1759) Crépy. Décédé peu avant le 24 avril 1739, date de son inventaire après décès

  • Libraire. - Natif de Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne), fils d'un Nicolas Estienne apparemment étranger à la famille des imprimeurs parisiens. En apprentissage de libraire puis d'imprimeur jusqu'en avril 1693. Reçu maître le 3 août 1699. Dit à tort âgé d'environ 30 ans lors de l'enquête de nov.-déc. 1701 ; travaille alors pour Jean I Boudot après avoir servi 14 ans François Muguet. Établi à son compte en 1706 ou peu avant. Veuf de Marie-Marguerite Bernache, il se remarie le 26 sept. 1714 avec Marie-Anne Guiard (ou : Guyard) (16..-1753), elle-même veuve du marchand fondeur Charles-François Pochard. Décédé le 1er mai 1731. Sa veuve lui succède

Organisations créées en 173114 documents

  • Créée en 1731 par Georges Mareschal

  • Quand le diocèse de Dijon fut fondé en 1731, l'évêque s'établit dans la collégiale Saint-Etienne dont le chapitre devint cathédral. - La cathédrale Saint-Etienne fut démolie pendant la Révolution. L'ancienne abbatiale Saint-Bénigne devint cathédrale à partir de 1801

  • Collège fondé vers 1731

  • Librairie. - Publie des ouvrages français

  • Diocèse fondé le 9 avril 1731 avec une partie du territoire du diocèse de Langres. De 1801 à 1817 celui-ci fut absorbé par le diocèse de Dijon, ce dernier desservant les départements de la Côte-d'Or et de la Haute-Marne. En 1817 Langres fut rétabli, laissant au diocèse de Dijon la Côte-d'Or

  • Musée archéologique

  • En 1731 deux nouvelles paroisses, Saint-Roch et Saint-Nicolas, furent érigées à Nancy pour un quartier nommé "la ville neuve". A cette date un vicariat fut aussi établi pour les habitants qui résidaient hors de la ville neuve, dans le faubourg Saint-Pierre et six autres lieux. Ce vicariat dépendait de la cure de Saint-Nicolas. Il fut dédié à Saint-Pierre-et-Saint-Stanislas. Dès 1737 une église paroissiale fut consacrée. Le vicariat fut érigé en cure le 5 mai 1762. l'église devint un dépôt d'armes pendant la Révolution. Elle fut rendue au culte en 1803, la paroisse ayant été rétablie en 1802

    Depuis 1996 cette paroisse est groupée avec une paroisse voisine, sous le nom de Saint-Pierre-Notre-Dame-de-Bon-Secours. A cause de l'absence de clergé résident, d'autres groupements sont attendus pour 2001

  • Institut monastique féminin, fondée à Scala (province de Salerne), par Marie Céleste Crostarosa, avec le soutien de saint Alphonse de Liguori ; de droit pontifical dès 1750 ; les monastères sont autonomes

Organisations ayant débuté leur activité en 17312 documents

  • Librairie. - Publie des ouvrages français

  • Imprimerie fondée par le comte Ignazio Gaetano Favetti di Bosses et un groupe de "patriciens". Fondation confirmée officiellement le 9 juillet 1740 par le roi Charles-Emmanuel III. Privilèges et exemptions confirmés en 1769. L'imprimerie est rebaptisée "Stamperia nazionale" pendant la période napoléonienne. Reprend l'ancienne dénomination à la Restauration, et devient une société par actions en 1816, puis une société anonyme en 1856. Une filiale est ouverte en 1865 à Florence, dirigée par Enrico Dalmazzo, et une autre en 1870 à Rome. En 1873 l'officine de Turin ferme ; elle est reprise par Innocenzo Vigliardi et Luigi Roux, héritiers de l'officine Paravia

Œuvres créées en 1731171 documents

Œuvres terminées en 173124 documents

Documents publiés en 17312570 documents

  • Abrégé chronologique des principaux évenemens qui ont précedé la Constitution Unigenitus

    Description matérielle : 68-[1]-71 p.
    Description : Note : Par l'abbé Nicolas Legros, d'après Barbier, ce que confirme l'Avertissement en tête de la continuation anonyme de 1759, alors que L. Willaert, dans "Bibliotheca janseniana belgica", suggère, à tort, comme autre auteur possible, le P. Pierre Quesnel, oratorien. - Aux p. 3-71 "Réflexions succintes sur la constitution Unigenitus"
    Sources : Barbier
    Édition : , 1731
    Auteur du texte : Nicolas Le Gros (1675-1751)
    Imprimeur-libraire : Corneille-Guillaume Le Febvre (libraire, 17..?-17..)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb393051327]
  • Abregé de la Nouvelle methode pour apprendre facilement & en peu de tems la langue grecque

    Description matérielle : 204 p., [2] f. de tabl. dépl.
    Description : Note : Par Claude Lancelot d'après Barbier. - Enoncé des règles en vers. - Titre en rouge et noir
    Sources : CG, LXXXVII, 989. - Barbier
    Édition : , 1731
    Auteur du texte : Claude Lancelot (1615?-1695)
    Imprimeur-libraire : Veuve de Florentin Delaulne (166.?-1747)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb307315313]
  • Abregé de la vie de soeur Marguerite-Marie Alacoque

    Description matérielle : p. 437-519
    Description : Note : Titre de départ. - Par Jean Croiset, d'après Barbier et Sommervogel. - Extrait d'une éd. de la Dévotion au Sacré-Coeur, par Jean Croiset, probablement impr. à Paris, peut-être chez la Veuve de Jacques Josse, entre 1731 et 1739, d'après le matériel typogr. (Sign. T III - Y)
    Sources : Barbier. - Sommervogel
    Édition : , entre 1731 et 1739
    Auteur du texte : Jean Croiset (1656-1738)
    Imprimeur-libraire : Veuve de Jacques Josse (166.?-1739)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb45379710j]
  • Abrégé de la vie du bienheureux Pierre Fourrier de Mataincourt

    Description matérielle : 68-[1] p.
    Description : Note : Approbation du 16 avril et permission du 17 avril 1731
    Édition : , 1731
    Imprimeur-libraire : Jacques Vincent (1671?-1760)
    Ancien possesseur : Augustin Calmet (1672-1757), François-Louis Jamet (1710-1778)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb36115489g]
  • Abrégé de la vie du B. P. Fidel de Sigmaringa, capucin missionnaire et premier martyr de la mission apostolique établie par la Sacrée Congrégation de propaganda fide, chez les Grisons... par le Père Daniel de Paris,...

    Description matérielle : In-8° , XLI-379 p. et pl.
    Édition : Paris : J.-B. Coignard fils , 1731
    Auteur du texte : Daniel de Paris (capucin, 16..-1746)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30298694b]
  • Abrégé de l'histoire de France, depuis l'établissement de la monarchie française dans les Gaules

    Description matérielle : 9 vol. in-12
    Édition : Paris : Mariette , 1731
    Autre : Gabriel Daniel (1649-1728)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb36280645t]
  • Abrégé de l'histoire de France depuis l'établissement de la monarchie française dans les Gaules, par le P. G. Daniel,...

    Description matérielle : 9 vol. in-12
    Édition : Paris : D. Mariette , 1731
    Auteur du texte : Gabriel Daniel (1649-1728)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30298499h]
  • Abrégé de l'histoire des plantes usuelles, dans lequel on donne leurs noms différens françois et latins, la manière de s'en servir, la dose et les principales compositions de pharmacie dans lesquelles elles sont employées... par J.-B. Chomel,...

    Description matérielle : 3 vol. in-12
    Édition : Paris : J. Clousier , 1731. 4e éd.
    Auteur du texte : Pierre Jean Baptiste Chomel (1671-1748)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb302398101]
  • Abrégé de l'histoire universelle...

    Description matérielle : 7 vol. in-8°
    Édition : Paris , 1731
    Éditeur scientifique : Antoine Lancelot (1675-1740)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30731448j]
  • Abrégé de l'histoire universelle...

    Description matérielle : 7 vol. in-12
    Édition : Paris , 1731
    Éditeur scientifique : Antoine Lancelot (1675-1740)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30731449w]

Citer la page

  • Permalien :

Télécharger les données