Stéphane Peyron

Pays :France
Langue :français
Sexe :masculin
Note :
Véliplanchiste
ISNI :ISNI 0000 0000 2831 2859

Ses activités

Auteur du texte3 documents

  • L'Homme qui glissait sur les eaux

    Description matérielle : 185 p.
    Édition : Paris : R. Laffont , 1987
    Autre auteur du texte : Marc Maisonneuve

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb34978667s]
  • La Planche à voile

    Description matérielle : 139 p.
    Édition : Paris : Solar , 1981
    Autre auteur du texte : Noëlle Duck

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb347431975]
  • La Planche à voile

    Description matérielle : 139 p.
    Édition : Paris : France loisirs , 1982
    Illustrateur : Joël Bordier
    Autre auteur du texte : Noëlle Duck

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb34734980p]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Stéphane Peyron

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • L'Homme qui glissait sur les eaux / Stéphane Peyron, Marc Maisonneuve, 1987
  • Les "Têtes" de Loire-Atlantique / Jean Amyot d'Inville, Denis Roux, 1990

Biographie Wikipedia

  • Stéphane Peyron, né le 1er décembre 1960 à La Baule-Escoublac, est le frère des navigateurs Bruno et Loïck Peyron et est lui-même navigateur et documentariste. Il a un père capitaine de la marine marchande (il fut notamment capitaine au long-cours de superpétrolier de la Shell) qui a inoculé le virus de la mer à ses cinq enfants, trois garçons et deux filles, et un oncle navigateur, Jean-Yves Terlain. Avec ses deux frères, il est lauréat du Prix Henri Deutsch de la Meurthe de l'Académie des sports en 1987, récompensant un fait sportif pouvant entraîner un progrès matériel, scientifique ou moral pour l’humanité.

Pages équivalentes