Zhi Li (1527-1602)

Image non encore disponible
Pays :Chine
Langue :chinois
Sexe :masculin
Naissance :11-1527
Mort :05-1602
Note :
Philosophe et historien de la dynastie des Ming
Autres formes du nom :贄 李 (1527-1602)
Li Zhi (1527-1602)
Chih Li (1527-1602)
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0000 8389 8418

Ses activités

Auteur du texte2 documents

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Zhi Li (1527-1602)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Autres formes du nom

  • 贄 李 (1527-1602)
  • Li Zhi (1527-1602)
  • Chih Li (1527-1602)
  • Zai zhi Li (1527-1602)
  • 载贽 李 (1527-1602)
  • Zaizhi Li (1527-1602)
  • Tsai-chih Li (1527-1602)

Biographie Wikipedia

  • Li Zhi, aussi appelé Zhuowu (卓吾), (1527-1602), est un philosophe, écrivain et historien chinois influent à la fin des Ming, principal représentant de l'école de Taizhou.Ce penseur iconoclaste, dans son hostilité farouche à l'institution confucéenne, taxe l'orthodoxie, notamment celle de Zhu Xi, d'hypocrisie, et met en doute l'infaillibilité des Classiques, ce qui lui vaudra les foudres de Wang Fuzhi. Il proclame la légitimité des désirs dans deux ouvrages manifestes : le Livre à brûler et le Livre à cacher. Ils furent interdits et Li Zhi se suicida en prison. Proche de Wang Yang-Ming, Li Zhi s'inspire du bouddhisme : puisque tout être possède la nature de Bouddha, il suffit de se libérer des contraintes sociales pour atteindre la délivrance. Mettant l'esprit frondeur et le spontanéisme du Chan au service de la contestation sociale et culturelle, Li Zhi est l'un des premiers penseurs et le plus radical dans sa remise en cause de la tradition chinoise et de l'idéologie confucéenne qui lui sert de fondement. Par là, il préfigure fortement la formation de la pensée moderne en Chine.

Pages équivalentes