Thomas Watson (1557?-1592?)

Image non encore disponible
Pays :Grande-Bretagne
Langue :anglais
Sexe :masculin
Naissance :1557
Mort :1592
Note :
Traduisit aussi du grec et de l'italien en latin, de l'italien en anglais, et écrivit aussi en latin
Poète. - Traducteur de l'"Antigone" de Sophocle en latin et de l'"Aminta" du Tasse en anglais
ISNI :ISNI 0000 0000 6300 6099

Ses activités

Éditeur scientifique4 documents

  • Genre musical: madrigal

    Poème attribué à Thomas Watson. - Existe à 4 voix (dans l'éd. de 1590 et dans "Psalmes, songs and sonnets... 1611") et à 6 voix (dans l'éd. de 1590 seulement)

    Éd. : 1590, 1611

    This sweet and merry month of May avec Thomas Watson (1557?-1592?) comme éditeur scientifique

  • The first sett, // Of Italian Madrigalls Englished, // not to the sense of the originall dittie, // but after the affection of the // Noate. // By Thomas Watson Gentleman. // There are also heere inserted two excellent // Madrigalls of Master William // Byrds, composed after the // Italian vaine, at the request // of the sayd Thomas // Watson. // Imprinted at London by Tho-//mas Este, the Aßigné of William Byrd, // & are to be sold at the house of the sayd T. Este, // being in Aldersgate street, at the signe // of the black Horse. 1590. // Cum Privilegio Regiae Maiestatis. [Ce titre dans une bordure gravée] //

    Description matérielle : In-4°, 217 x 160 mm. 2 ff. limin., 14 ff. sign. B. D.4 E.2
    Description : Note : Init. ornées. - "Superius" seulement. Les autres parties mq.
    Édition : [S.l.] : [s.n.] , 1590

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb433323997]
  • The First sett of Italian madrigalls englished, not to the sense of the originall dittie, but after the affection of the noate... There are also heere inserted two excellent madrigalls of master William Byrds, composed after the Italian vaine...

    Description matérielle : In-4°
    Description : Note : Superius
    Édition : London , 1590

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31625630r]
  • Italian madrigals englished (1590)

    Description matérielle : 1 partition (XLIII-127 p.) : fac-sim. ; 33 cm
    Description : Note : Préf. en angl. fr. et all.. - Introd.. - Commentaire critique. - Index des titres et incipit. - Réunit 23 madrigaux composés par Marenzio, deux madrigaux composés par Byrd, et trois autres composés respectivement par Conversi, Nanino et Striggio
    Édition : London : Stainer and Bell , 1999

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39634058j]

Auteur du texte4 documents

  • The complete works of Thomas Watson (1556-1592)

    Description matérielle : 2 vol. (XXXV-365, 402 p.)
    Description : Note : Notes bibliogr.
    Édition : Lewiston (N.Y.) : the E. Mellen press , 1996
    Éditeur scientifique : Dana Ferrin Sutton

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb38887212r]
  • Contenu dans : Thomas Watson's latin Amyntas 1585

    The Lamentations of Amyntas. - [1]

    Description matérielle : XXII-99 p.
    Description : Note : Texte latin et traduction anglaise en regard
    Édition : Chicago ; London : University of Chicago press , 1967
    Traducteur : Abraham Fraunce (1558?-1593)

    [catalogue]
  • Thomas Watson's latin Amyntas 1585

    Description matérielle : XXII-99 p.
    Description : Note : Texte latin et traduction anglaise en regard
    Édition : Chicago ; London : University of Chicago press , 1967
    Éditeur scientifique : Newberry library. Chicago, Ill.
    Traducteur : Abraham Fraunce (1558?-1593)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35440255d]
  • Contenu dans : The first book of Songs or airs of four parts, by Francis Pilkington... Edited by G. E. P. Arkwright. Vol. III

    With fragrant flow'rs we strew the way. - [6]

    Description matérielle : 7-45 p., in-fol.
    Édition : London : J. Williams , 1898
    Compositeur : Francis Pilkington (1570?-1638)

    [catalogue]

Auteur présumé du texte2 documents

  • Contenu dans : Psalmes, songs and sonnets, some solemn others joyful to 3, 4, 5 and 6 parts (published in 1611)...

    This sweet and merry month of May. - [1]

    Description matérielle : In-4°, XVI-251 p.
    Description : Note : Même contenu que celui du vol. XIV des "Collected vocal works of W. Byrd", publié en 1949, avec en plus le madrigal suivant
    Édition : London : [s.n.] , 1920
    Compositeur : William Byrd (1543?-1623)

    [catalogue]
  • Contenu dans : Psalmes, songs and sonnets (1611) [à 1, 3, 4, 5 et 6 v.]

    This sweet and merry month of May. - [9]

    Description matérielle : In-4°, XIX-240 p. fac-sim.
    Édition : London : Stainer and Bell , 1949
    Compositeur : William Byrd (1543?-1623)

    [catalogue]

Parolier1 document

  • Italian madrigals englished (1590)

    Description matérielle : 1 partition (XLIII-127 p.) : fac-sim. ; 33 cm
    Description : Note : Préf. en angl. fr. et all.. - Introd.. - Commentaire critique. - Index des titres et incipit. - Réunit 23 madrigaux composés par Marenzio, deux madrigaux composés par Byrd, et trois autres composés respectivement par Conversi, Nanino et Striggio
    Édition : London : Stainer and Bell , 1999

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39634058j]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

Biographie Wikipedia

  • Thomas Watson (1557?-1592), était un poète anglais qui fit ses études propédeutiques à l'Université d'Oxford puis de droit à Londres. Son De remedio amoris, qui fut sans doute sa première composition importante, est perdu, ainsi que son Piece of work written in the commendation of women-kind (De l'Éloge des femmes), qui était également écrit en latin. Son ouvrage le plus ancien à nous être parvenu est sa version latine de l'Antigone de Sophocle, parut en 1581, dédié à Philip Howard.L'année suivante, Watson publie ses premiers vers en anglais en préface du Heptameron de George Whetstone, puis dans son fameux Hecatompathia or Passionate Centurie of Love, dont on dit qu'il lui fut inspiré par la très belle Frances Walsingham, dédié à Édouard de Vere, qui ayant lu le manuscrit, encouragea Watson à le publier.

Pages équivalentes