Steven V. Ley

Pays :Grande-Bretagne
Langue :anglais
Note :
Chimiste. - Spécialiste de chimie organique. - En poste à l'Imperial college of science, technology and medecine, Londres, GB (en 1991)
ISNI :ISNI 0000 0001 1077 2184

Ses activités

Éditeur scientifique1 document

  • Comprehensive organic synthesis volume 7

    Oxidation

    selectivity, strategy & efficiency in modern organic chemistry

    Description matérielle : XXV-1012 p.
    Description : Note : Notes bibliogr. Index
    Édition : Oxford ; New York ; Seoul : Pergamon press , 1991
    Éditeur scientifique : Ian Fleming, Barry Martin Trost

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37378531w]

Auteur du texte1 document

  • Ultrasound in synthesis

    Description matérielle : X-133 p.
    Description : Note : Notes bibliogr. Index
    Édition : Berlin ; Heidelberg ; New York ; Paris [etc.] : Springer-Verl. , 1989
    Autre auteur du texte : Caroline M. R. Low

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb373587838]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Comprehensive organic synthesis / ed. Barry M. Trost, Ian Fleming. Vol. 7, oxidation / ed. Steven V. Ley, 1991
  • WW in science in Europe, 1989

Biographie Wikipedia

  • Steven Victor Ley FRS est professeur de chimie organique à l'université de Cambridge, et un membre du Trinity College. Il a été président de la Royal Society of Chemistry (2000–2002) et a été fait CBE (Commander of the British Empire) en janvier 2002. En 2011, il a été inclus par The Times dans la liste des « 100 personnes les plus importantes de la science britannique ».Son domaine de recherche principal est la synthèse totale de biomolécules. Son groupe a publié abondamment sur le sujet, et a achevé la synthèse de plus de 130 composés cibles naturels, avec des exemples notables incluant l'indanamycine, la routiennocine, l'avermectine B1a, l'acide okadaïque, la spongistatine, la thapsigargine (en), l'épothilone A, l'antascomicine B, le bengazole A et la rapamycine. Sa synthèse totale de l'azadirachtine, achevée en 2007, est largement considérée comme un des jalons majeurs en synthèse totale. Au cours de ce travail, il a également permis des avancées conséquentes dans de nombreux domaines de la chimie organique, parmi lesquelles se trouvent le développement de nouveaux catalyseurs, groupements protecteurs et réactifs. Il est l'un des inventeurs du TPAP, un composé oxydant largement utilisé. Il a aussi été l'un des pionniers de l'utilisation de réactifs immobilisés et des techniques de flux dans la synthèse organique multi-étapes.

Pages équivalentes