Half Japanese

Image non encore disponible
Pays :États-Unis
Création :1974
Note :
Groupe de rock

Ses activités

Interprète1 document

Groupe vocal et instrumental1 document

  • Overjoyed

    Description matérielle : 1 disque compact
    Édition : [Indianapolis, États-Unis] : Joyful noise recordings ; [Montreuil, Seine-Saint-Denis] : [distrib. Differ-ant] , P 2014

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb43895735x]

Pages dans data.bnf.fr

A pour membre :

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Let them eat jellybeans [Enregistrement sonore] : 12 extracts from America's darker side. New Rose-Alternative Tentacles ROSE5

Biographie Wikipedia

  • Half Japanese est un groupe de rock indépendant lo-fi formé par les frères Jad et David Fair entre 1975 et 1977. Tout comme The Shaggs, les frères Fair sont des musiciens autodidactes et profondément non conventionnels. Leur son cru et dur oscille entre naïveté d’amateur et expérimentation d’avant-garde.Leurs chansons étranges parlent de monstres et de surnaturel (influencés par les films de science-fiction), en plus de thèmes plus conventionnels. Ils disaient d’ailleurs que leurs chansons étaient des « chansons d’amour ou chansons monstrueuses ».On compte parmi les fans d’Half Japanese, Penn Jillette qui les aida à sortir certains de leurs albums sur son label 50 Skidillion Watts, puis plus tard Kurt Cobain qui les prit en première partie pour sa tournée de 1993.Avec le temps, David Fair devint moins impliqué, quittant finalement le groupe pour se marier. Jad Fair convia alors d’autres musiciens qui contribuèrent à former un son plus cohérent et plus organisé. Depuis 1990, le combo de base est le même, c'est à dire John Sluggett à la guitare, Mick Hobbs à la guitare, Jason Willett à la basse et Gilles-Vincent Rieder à la batterie.Parmi ceux-ci des collaborateurs réguliers comme Mark Jickling et Don Fleming et des invités prestigieux comme Moe Tucker, Fred Frith ou John Zorn. Par ailleurs, Jad Fair a enregistré plusieurs albums avec Daniel Johnston.L’histoire et l’influence du groupe ont été relatées en 1993 dans le documentaire de Jeff Feuerzeig : Half Japanese: The Band That Would Be King.

Pages équivalentes