Jean-Jacques Etchevery (1916-1997): pseudonyme individuel

Pays :France
Langue :français
Sexe :masculin
Naissance :Paris (France), 17-01-1916
Mort :12-04-1997
Note :
Danseur et chorégraphe. - Metteur en scène d'opéras. - Maître de ballet à l'Opéra-Comique (1946-1953) et au Théâtre royal de la Monnaie de Bruxelles (1954-1959). - Directeur artistique du Grand théâtre de Tours
Autre forme du nom :Jean-Jacques Etcheverry (1916-1997)
ISNI :ISNI 0000 0003 5581 0804

Ses activités

Metteur en scène68 documents44 documents numérisés

Décors4 documents4 documents numérisés

Auteur de l'argument3 documents

Compositeur2 documents

  • La Belle de Paris. Opéra-bouffe en 10 tableaux de Jean-Jacques Etchevery. Paroles de Louis Ducreux. Musique de G. Van Parys. Partition chant et piano

    Description matérielle : In-fol. ; 252 p.
    Édition : [S.l.] : [s.n.] , [s.d.]
    Compositeur : Georges Van Parys (1902-1971)
    Auteur du texte : Louis Ducreux (1911-1992)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb44009797b]
  • "Gavarni" : Ballet en un acte de Jean-J. Etchevery. Musique de H. Büsser

    Description matérielle : In-4 ; 25 p.
    Édition : [S.l.] : [s.n.] , [s.d.]
    Compositeur : Henri Busser (1872-1973)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb439898939]

Auteur de lettres1 document

Autre2 documents

  • Etcheverry, Jean Jacques

    Contenu dans les archives et manuscrits : Archives de l'Opéra de Paris. XXe siècle. Personnel. Dossiers personnels. Artistes de la danse et chorégraphes

    [catalogue BnF archives et manuscrits][ark:/12148/cc1003260/ca59789703933841]
  • Etcheverry, Jean-Jacques

    Cote : ARCHIVES OPERA 20-1532
    Contenu dans les archives et manuscrits : Archives de l'Opéra de Paris. XXe siècle. Personnel. Dossiers personnels. Metteurs en scène

    [catalogue BnF archives et manuscrits][ark:/12148/cc1003260/ca59788571815009]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Jean-Jacques Etchevery (1916-1997)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Gavarni [Musique imprimée] / ballet en 1 acte ; argument et chorégraphie de Jean-Jacques Etcheverry ; musique de Henri Busser, cop. 1961
    La Belle de Paris [Musique imprimée] / opéra-ballet bouffe en dix tableaux de Jean-Jacques Etchevery ; texte de Louis Ducreux ; musique de Georges Van Parys, cop. 1962
  • Dictionnaire de la danse / sous la direction de Philippe Le Moal, 2008 : Etchevery Jean-Jacques, Peyret-Chappuis J. - J. de, dit
    Dictionnaire de danse / par Jacques Baril, 1964
    Encicl. spettacolo
    Recueil biographique sur divers danseurs dont le nom commence par les lettres B à J [Document d'archives] : notes biographiques, 1950-1977

Autre forme du nom

  • Jean-Jacques Etcheverry (1916-1997)

Biographie Wikipedia

  • Jean-Jacques de Peyret-Chappuis, dit Jean-Jacques Etchevery (Paris 1916 - 12 avril 1997) est un danseur et chorégraphe français.Formé par Lydia Karpova et Nicolas Zverev, il danse dès 1940 aux Ballets de Monte-Carlo. En 1945, il fonde sa propre compagnie L'Oiseau bleu. En 1946, Georges Hirsch l'appelle en tant que maître de ballet de l'Opéra de Paris puis le charge, en tant que directeur de la danse, de fonder un nouveau ballet national à l'Opéra-Comique. Après six ans, il quitte l'Opéra-Comique pour devenir, au Théâtre de la Monnaie de Bruxelles, chorégraphe, directeur du ballet, directeur de la scène et finalement metteur en scène. Il signe sa première mise en scène en 1956.Après trois ans, il quitte ce poste pour devenir metteur en scène à temps complet un peu partout en Europe et même au Théâtre Colón de Buenos Aires. Il signe avec le Grand Théâtre de Genève, au moment de sa réouverture en 1962, où il organise les services techniques et administratifs et dirige la scène. En 1973, il est nommé directeur du Grand Théâtre de Tours où il restera pendant dix années pleines.Chorégraphe et metteur en scène prolifique, il puise principalement son inspiration dans la poésie et la peinture.

Pages équivalentes