Benoît Hamon

Image non encore disponible
Pays :France
Langue :français
Sexe :masculin
Note :
Ministre de l'Education nationale (en 2014). - Député socialiste des Yvelines (en 2014). - Conseiller régional d'Île-de-France (depuis 2010)
ISNI :ISNI 0000 0000 4996 7192

Ses activités

Auteur du texte2 documents1 document numérisé

  • La politique est à nous

    Description matérielle : 1 vol. (341 p.)
    Édition : Paris : Robert Laffont , DL 2017
    Autre auteur du texte : Yannick Jadot
    Contributeur : Michel Wieviorka

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb452655788]
  • Pour la génération qui vient

    Description matérielle : 1 vol. (125 p.)
    Édition : Paris : Équateurs , DL 2017

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb45238558r]

Directeur de publication1 document

  • Au coeur de la gauche

    éléments pour un projet politique

    Description matérielle : 1 vol. (341 p.)
    Édition : Latresne : le Bord de l'eau , impr. 2004
    Directeur de publication : Arnaud Montebourg, Vincent Peillon

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39913647d]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

Biographie Wikipedia

  • Benoît Hamon, né le 26 juin 1967 à Saint-Renan (Finistère), est un homme politique français. Ancien député européen, il est porte-parole du Parti socialiste de 2008 à 2012 et conseiller régional d'Île-de-France entre 2010 et 2014.Le 16 mai 2012, il est nommé au poste de ministre délégué à l'Économie sociale et solidaire auprès de Pierre Moscovici, ministre de l'Économie et des Finances dans le gouvernement Jean-Marc Ayrault I, il devient ministre délégué à l'Économie sociale et solidaire et à la Consommation dans le gouvernement Ayrault II. En juin 2012, il est élu député de la onzième circonscription des Yvelines. Le 2 avril 2014, il est nommé ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche au sein du gouvernement Valls I.

Pages équivalentes