Gjergj Fishta (1871-1940)

Image non encore disponible
Pays :Albanie
Langue :albanais
Sexe :masculin
Naissance :Fishta, Albanie, 23-10-1871
Mort :Shkodra, Albanie, 30-12-1940
Note :
Romancier
Domaines :Littératures
ISNI :ISNI 0000 0001 1020 4187

Ses activités

Auteur du texte2 documents

  • The highland lute

    the Albanian national epic, cantos I-V, the cycle of Oso Kuka

    Description matérielle : 1 vol. (167 p.)
    Description : Note : Texte original albanais avec traduction anglaise en regard. - Bibliogr. p. 149-166
    Édition : Pejë : Dukagjini , 2003
    Traducteur : Robert Elsie (1950-2017)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb41007074v]
  • Die Laute des Hochlandes, Lahuta e Malcis, übersetzt [aus dem Albanischen] eingeleitet und mit Anmerkungen versehen von Max Lambertz

    Description : Note : Südost-Institut München. - Südosteuropäische Arbeiten. 51
    Édition : München, R. Oldenbourg , 1958. - In-4° (25 cm), 312 p. [Acq. 1470-58] -XcP-

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb321088108]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Gjergj Fishta (1871-1940)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : The highland lute : the Albanian national epic : cantos I-V : the cycle of Oso Kuka / Gjergi Fishta ; translated from the Albanian by Robert Elsie, 2003
  • Ouvrages de reference : LCNA (2007-04-02)
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén. suppl.

Biographie Wikipedia

  • Le Père Gjergj Fishta [en français de l'époque: Georges Fichta] (1871-1940) est un prêtre franciscain albanais, figure de la littérature albanaise de la première moitié du XXe siècle et homme politique.Ce fut le premier Albanais proposé pour le prix Nobel de littérature ; prosateur, poète, traducteur, il donna une expression artistique à la recherche de l'âme et de la souveraineté albanaise. Estimé par ses contemporains comme "Militant de la littérature albanaise" et "poète de la nation des Albanais", il tomba soudainement dans l'oubli, après la prise de pouvoir des communistes en Albanie en 1944.

Pages équivalentes