Dates incertaines

Auteurs nés entre 1801-1900133548 documents

Auteurs morts entre 1801-190049602 documents

Organisations créées entre 1801-190014072 documents

  • Construits par les architectes Poidevin puis Bellanger, Clochard et Guenepin, d'une superficie de 37 000 m2, organisés autour de plusieurs cours et comprenant 64 échaudoirs, ils sont démolis et remplacés par le Lycée Jacques-Decour

  • Les abattoirs de Vaugirard furent construits par Ernest Moreau, sur le lieu dit des Morillons ; les abattoirs généraux d'une part, datent de 1898, tandis qu'un marché au chevaux fut ouvert rue Brancion en 1907 ; fermés en 1976, les abattoirs furent progressivement démolis entre 1977 et 1985 ; l'endroit est désormais occupé par le Parc Georges Brassens

  • L'Abbaye-aux-Bois avait été vendue comme bien national en 1797. Dès 1802 son église fut rendue au culte comme paroisse succursale de Saint-Thomas-d'Aquin. L'abbaye fut rachetée en 1807 par les Chanoinesses augustines de la congrégation de Notre-Dame de Jupille qui occupèrent les lieux jusqu'en 1906, date de leur expropriation. L'église fut démolie à cette date

    L'Abbaye-aux-Bois reste connue pour avoir accueilli Mme Récamier qui y vécut de 1819 à 1849, et qui y reçut les célébrités du temps

  • Fondée par les moines trappistes du monastère de Bellefontaine, France en 1881. - Transferée à l'Abbaye Val Notre-Dame à partir de 2002

  • Abbaye de moniale trappistines fondée en 1816 dans l'ancien prieuré Sainte-Catherine, à Laval, pour des religieuses de Darfeld (Wesphalie). - Fondation approuvée par Pie VII le 31 juillet 1818. - Érigée en abbaye en 1827, essaime en France, en Belgique, en Hollande, au Brésil et au Cameroun. - Déménage au lieu-dit La Coudre en 1859, et prend le vocable de Notre-Dame de l'Immaculée Conception

  • Abbaye cistercienne près de Ramla (Israël), patriarcat de Jérusalem. - Émanation de l'Abbaye Notre-Dame de Sept-Fons

Organisations ayant cessé d'exister entre 1801-19003201 documents

  • Le 29 jan. 1613 un "college van aalmoezeniers" est instauré à Amsterdam, ceux qui y siègent doivent s'occuper des pauvres. Une partie d'un ancien couvent est transformé en maison des pauvres : le Aalmoezeniershuis. En 1666 les membres du "college van aalmoezeniers" obtiennent la construction d'un orphelinat, ils deviennent alors les régents de ce "Aalmoezeniersweeshuis". En 1825 l'orphelinat ferme ses portes, ses biens sont repris par le Inrichting voor stadsbestedelingen

  • Abbaye bénédictine fondée au IXe s. et fermée en juillet 1843. - Les bâtiments sont occupés à partir de 1866 par les Missionnaires diocésains de Gérone

  • Construits par les architectes Poidevin puis Bellanger, Clochard et Guenepin, d'une superficie de 37 000 m2, organisés autour de plusieurs cours et comprenant 64 échaudoirs, ils sont démolis et remplacés par le Lycée Jacques-Decour

  • Abbaye nullius, soumise à la Règle de saint Benoît. - Ce statut a permis à Monaco de s'affranchir de la tutelle de l'évêque de Nice, avant la création du Diocèse de Monaco

  • Située en Flandres, près de Gand. - Abbaye fondée selon la légende en 606 ; une communauté de chanoines séculiers y semble exister à partir de 915 ; les norbertins s'y installent en 1136, jusqu'à la suppression de l'ordre des prémontrés en 1797 ; filature de coton sous l'Empire, puis résidence jésuite (centre de formation et de retraite) de 1837 à nos jours

  • Abbaye de cisterciennes, fondée en 1203 par le duc Henri Ier de Silésie, supprimée en 1810

  • Monastère trappiste fondé en 1823, émanation de l'abbaye Sainte Suzanne de Maella (Espagne). - Erigé abbaye par bulle pontificale du 6 janvier 1826. - La succession de son unique abbé, Jean-Baptiste de Martres, n'est pas assurée à son décès en 1826, et l'abbaye est dissoute en 1828. - Cette abbaye et son père abbé sont évoqués par Chateaubriand dans "Le génie du christianisme"

  • Cette ancienne abbaye cistercienne fut restaurée en 1858 par la Congrégation cistercienne de l'Immaculée Conception. - Transférée en 1899 à Nuestra Señora del Sufragio (province de Lerida, Espagne)

  • De 1791 à 1815, monastère des Trappistes français réfugiés en Suisse autour d'Augustin de Lestrange (monastère élevé au rang d'abbaye en 1794)

    Couvent de Rédemptoristes de 1818 à 1825. - Monastère restitué à l'Ordre des Chartreux en 1863

  • Cette abbaye cistercienne, fermée depuis 1793, fut restaurée en 1826 par quelques moines cisterciens venus de la Consolata de Turin (Italie). De 1826 à 1864, elle appartint à la Congrégation italienne de Saint-Bernard. En 1864, elle fut confiée à la Congrégation cistercienne de l'Immaculée Conception (Sénanque)

Œuvres créées entre 1801-190027326 documents

Œuvres terminées entre 1801-19003963 documents

  • Concerne deux séries de trente-six estampes gravées à deux époques différentes, représentant le mont Fuji vu de différents endroits, à différentes saisons et sous divers climats. - La série d'estampes de 1852 est en format paysage, celle de 1858 est en format portrait. - Un ensemble de 100 dessins à incorporer dans plusieurs livres est resté inachevé à la mort de l'artiste (en 1958)

  • Date de composition : 1833-1834. - 1re éd; : 1836

    Publiée sous le titre "l'Ultima veglia" ou "La Mammoletta"

  • Genre musical: variation

    Dédicace à la comtesse Pauline von Abegg. - Date de composition : hiver 1829-1830 - août 1830. - 1re éd. : Leipzig : Kistner, 1831

  • Genre musical: Lied

    Sur un poème de Gottfried Kinkel. - Date de composition : 21-23 janvier 1851

  • Genre musical: romance sans paroles

    Date de fin de composition : 1er mai 1841. - 1re éd. : Bonn, 1841

    Fait partie (no 4) des "Lieder ohne Worte" op. 53

  • Genre musical: quatuor vocal

    Dates de composition : 1796-1801. - 1re éd. : Leipzig : Breitkopf & Härtel, 1803

  • Genre musical: Lied

    Fait partie du cycle "Lieder un Gesänge aus der Jugendzeit", Heft 3 no 2. - Texte tiré de " Des Knaben Wunderhorn". - Titre original du poème "Ablösung". - Créé à Berlin en 1904-1905. - Existe deux orchestrations : par Harold Byrns et par Luciano Berio

  • Genre musical: Lied

    Sur un poème de Joseph von Eichendorff. - Date de composition : 26 janvier 1844-29 août 1844

    Fait partie (no 4) des 4 lieder pour choeur d'hommes op. 75

Spectacles représentés entre 1801-19003667 documents

Citer la page

  • Permalien :

Télécharger les données